envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Max Jacob, poète, romancier, peintre français, mort au Camp de Drancy en 1944



Max Jacob était né à Quimper, dans le département du Finistère, le 12 juillet 1876, il est mort au Camp de Drancy, dans le département de la Seine-Saint-Denis, le 5 mars 1944, alors qu'il était prisonnier. Notons, que le Camp de Drancy, situé à la cité de la Muette, était le
lieu ou était regroupé les prisonniers, en vue de leur déportation vers les camps de concentration et les camps d'extermination nazis, notamment vers le camp Auschwitz, en Allemagne, il fut, durant la seconde guerre mondiale 1939-1945 l'un des principaux camps d'internement de Juifs. D'autres camps d'internement avaient aussi été établis par la Gestapo, en France, à Pithiviers et à Beaune-la-Rolande, dans le département du Loiret, ainsi qu'à Compiègne, dans le département de l'Oise. Revenons à Max Jacob, il passa sa jeunesse à Quimper, au milieu de sa famille, où son père était tailleur, d'obédience juive, Max Jacob fit des études secondaires très brillantes et partit en 1894, de Bretagne pour rejoindre Paris, où il entra pour faire des études supérieures à l'école coloniale. Ces études, il les abandonne pour devenir critique d'art, à cette époque, il écrit sous le pseudonyme, de Léon David, dans le Moniteur des Arts. A Paris, il va très vite se consacrer à l'écriture, et va fréquenter le quartier de Montmartre, où il fera la connaissance, vers 1901, d'artistes, d'écrivains, de peintres, comme Pablo Picasso, qui habitera chez Max Jacob à partir de 1902, jusqu'en 1907, avant de déménager pour le Bateau Lavoir, Max Jacob, fut le témoin privilégié de la naissance du cubisme et notamment de la création de la toile Les "Demoiselles d'Avignon ». Amedeo Clemente Modigliani, Georges Braque, Henri Matisse, Guillaume Apollinaire, Juan Gris, André Salmon.En 1915, après avoir vu une apparition de Dieu et de la Vierge Marie, sur les murs de sa chambre, en 1909 et 1914, certains historien disent que cette vision était due à l'éther, dont le poète abusait !!! Max Jacob, se convertira à la religion catholique, cérémonie qui eut lieu, en présence de Pablo Picasso, qui fut son parrain. Jusqu'en 1921, Max Jacob fréquentera, cependant la bohème de la Butte Montmartre. L'amitié de Jean Cocteau sera indéfectible, le peintre Modigliani fera de lui des portraits émouvants. Désirant s'éloigner d'une vie parisienne à ses yeux bien déréglée, de 1921 à 1928, il s'installera dans l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, une abbaye bénédictine, dans le département du Loiret, où il demeurera de nouveau à partir de 1936, et jusqu'à sa mort en 1944. Max Jacob, fut arrêté par la Gestapo, le 24 février 1944 et transféré au Camp de Drancy, où il mourut d'épuisement et d'une pneumonie. Notons que Max Jacob est l'auteur des poésies, La Défense de Tartuffe, Cinematoma, Le Laboratoire central et le Roi de Béotie, L'Art poétique, Le Cabinet noir, Filibuth ou la montre en or, La Couronne de Vulcain, Ballades, Bourgeois de France et d'ailleurs, Le Tableau de la Bourgeoisie, Visions infernales, Le cornet à dés , etc..., de quelques contes pour enfants. Il réalisa aussi des toiles de peinture à la gouache et à l'huile, comme « Vieux quartier de Paris », « Paysage et vache », Le calvaire de Gwengat, « Fête à Quimper », «,Le Bal masqué ». Quelques citations de Max Jacob, « Un vieillard n'a plus de vices, ce sont les vices qui l'ont », « L'érudition, c'est la mémoire et la mémoire, c'est l'imagination », « L'avare se suicide avec un revolver acheté au marché aux Puces », « Laissons l'amour de Dieu à nos poèmes et cachons-le sous notre prose : c'est une façon de le respecter que de le chanter ou de le taire », « L'oisiveté engendre le plaisir et le plaisir détourne petit à petit du devoir », « Dieu qui nous avait donné les joies de la terre, voulut aussi nous donner les joies de l'esprit. Avec la douleur, Dieu montre à ceux qui veulent le comprendre le chemin qui mène à l'esprit », etc... On dit que, Max Jacob était un être généreux, très brillant, un homme charmant, et un amuseur public .

Date de création : 29/04/2008 10:48
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Max Jacob
Max Jacob


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Marché de Noël au Château de Vianden



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Yael Naïm, une chanteuse à la voix pure et douce Howard Hughes, c’était qui ? un milliardaire excentrique et fantasque américain


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Peinture (1464 sites)
  Rubrique > Artiste peintre (1205 sites)
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Poésie (149 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]