envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Nagy Imre, c’était qui ?, un homme politique de Hongrie, l'histoire des chars russes dans Budapest



Imre Nagy, était né le 7 juin 1896, à Kaposvar, capitale du comitat Somogy en Hongrie, il est mort le 16 juin 1958, par pendaison à la prison de Budapest. Nagy dirigea la Hongrie de 1953 à 1955, puis de nouveau en 1956. Né dans une famille de paysan, Imre Nagy, deviendra apprenti
serrurier, avant de rejoindre l'armée austro-hongroise, durant la première guerre mondiale de 1914-1918, il fut fait prisonnier et interné en Sibérie, à Irkoutsk, en Russie, en 1915. Lors de la Révolution russe de 1917, il fut libéré et prit la nationalité russe, il appartenait au courant politique marxisme, c'est alors qu'il entra au parti ouvrier social-démocrate de Russie, une organisation politique marxiste révolutionnaire, (POSDR), il combattra alors dans les rangs de l'Armée rouge. Après la seconde guerre mondiale de 1939-1945, Nagy Imre revint en Hongrie, en tant que Ministre de l'Agriculture du gouvernement communiste. Il fut ensuite nommé Premier Ministre en 1953, en remplacement de Matyas Rakosi et cela dans le cadre de la déstalinisation. Imre Nagy fut ensuite relevé de ses fonctions, de premier ministre, le 14 avril 1955 par la Direction du Parti communiste Hongrois et fut exclu du parti. La plupart de ses réformes qu'il avaient instituées seront alors annulées dans la phase de restauration qui suivit. En 1956, après un rapport secret au XX° Congrès du Parti communiste d'URSS, à Moscou. de Nikita Khrouchtchev, mettant en cause le stalinisme, plusieurs pays, sous la coupe de la Russie se soulevèrent, notamment les intellectuels et les étudiants en Hongrie, qui protestèrent pour soutenir le soulèvement des ouvriers en Pologne ou les émeutes avaient éclaté à Poznan. A Budapest, on remplaça de suite à la présidence du Parti, Mathyas Rokosi par Erno Gero, rien n'y fit, le mécontentement continua en Hongrie. Le 23 octobre 1956, les hongrois, se soulevèrent contre les soviétiques, ce fut l'insurrection populaire !!! Le comité central du Parti communiste fait appel à Imre Nagy, à la tête du gouvernement, ce dernier est nommé « ministre président » et proposa des élections libres et des réformes. Nagy Imre exige une démocratie parlementaire, retire ses armées du Pacte de Varsovie le 31 octobre et le 1° novembre, proclame la neutralité de la Hongrie auprès de l'ONU, tout en appelant les grandes puissances à la garantir. L'Armée hongroise, la police, soutiendront Nagy, mais il restera en Hongrie des troupes russes, Janos Kadar, éternel ennemi de Nagy, prépare pendant ce temps, un coup d'état qui sera soutenu par les troupes russes restées en stationnement en Hongrie. Ils proclameront comme gouvernement illégal, le gouvernement de Nagy Imre. C'est ainsi que le 4 novembre 1956, les chars russes entrent dans Budapest, les insurgés, étudiants aussi bien que salariés, résistent avec héroïsme, mais n'en sont pas moins écrasés, 20000 hongrois, meurent dans un bain de sang. Pendant toute la durée des événements, la station de radio « radio Free Europe », qui s'était inspirée des services secrets américains (CIA), a encouragé les hongrois à l'insurrection, les assurant que les armées occidentales seraient à leurs côtés en cas d'intervention militaire soviétique. Nagy demanda de l'aide aux autres pays, mais personne ne lui apporta la moindre assistance !!! Pendant cette révolution, 210000 hongrois partirent de leur pays, en passant par l'Autriche, pour se réfugier en Europe de l'Ouest. Nagy se réfugia, quant à lui, à l'Ambassade de Yougoslavie à Budapest, qu'il essaya de quitter le 22 novembre 1956, date ou il fut arrêté par le Komitet Gossoudarstvennoï Bezopasnosti (KGB), il fut alors déporté avec ses compagnons, en Roumanie. C'est Janos Kadar, qui lui succédera pour 32 ans. Son procès dura deux ans, il fut un véritable simulacre !!! Nagy fut condamné avec le motif de « conduite contre-révolutionnaire », il fut exécuté le 16 juin 1958 dans la prison de Budapest, par pendaison, mais sa mort ne fut officiellement annoncée, que le 17 juin 1958. Avant de mourir, durant son procès, il dit, je le cite, « Je suis sûr que le mouvement ouvrier international et le peuple hongrois me réhabiliteront. Je suis la victime d'une grave erreur de justice. Je ne demande pas à être gracié » !!! Nagy Imre, fut réhabilité, lors des révolutions démocratiques, par la Hongrie, en 1989. Le 16 juin 1989, il reçut des funérailles nationales. A savoir que désormais, le 23 octobre, est la date officielle de la fête nationale en Hongrie.

Date de création : 03/05/2008 17:31
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Nagy Imre
Nagy Imre



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Cliff Richard, le chanteur anglais, de la vague rock et yéyé, c’est aussi le groupe « les Shadows » Lac Baïkal, le lac russe, appelé la Perle de Sibérie ou le Puits de la Planète


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)
  Rubrique > Histoire contemporaine (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]