envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


George Orwell, écrivain anglais anti impérialiste, romancier et essayiste



Eric Arthur Blair c'était la véritable identité de George Orwell, il était né le 25 juin 1903, à Motihari, en Inde, au Bengale, l'actuel Bengladesh . Il est mort à Londres, en Angleterre, le 21 janvier 1950, de la tuberculose. Eric Arthur Blair, était né dans une famille
bourgeoise, son père était fonctionnaire anglais, de l'administration des Indes, chargé, à cette époque, de la Régie de l'opium, il avait deux soeurs. Après avoir servi pendant 5 ans dans la police de Birmanie, où il passera la majeure partie de son temps libre à la lecture, il quittera la police Birmane en 1927, en désaccord total avec une idéologie oppressive. George Orwell revint en Europe, en Angleterre, et décida de devenir écrivain. Ces débuts dans la littérature furent très difficiles, il écrit des poèmes, des nouvelles. Dès qu'il est rentré à Londres, George Orwell, se met à fréquenter les bas fonds de la ville de Londres et passe du temps avec les vagabonds, les mendiants, les pauvres et les miséreux, il enquête sur la vie de ces personnes du peuple miséreuses, car il a été autrefois l'instrument et l'outil, de l'exploitation et de l'oppression lorsqu'il était policier en Birmanie. En 1928, Orwell part pour la France et arrive à Paris, où il s'installe. Il restera en France pendant 1 an et demi. N'ayant pas beaucoup d'argent, il donne des cours d'anglais, fait des articles pour les journaux communistes et écrit la « vache enragée » ou « Down and out in Paris and London », « Dans la dèche à Paris et à Londres » qui est un récit, ou il décrit la vie marginale des gens de la rue, il narre sa vie, de clochard et quand il faisait la mendicité à Londres et à Paris, il raconte la galère pour trouver un emploi, pour manger et pour trouver un refuge pour s'abriter, « La Route du quai de Wigan, en 1937 (The Road to Wigan Pier), ou est décrit la vie des mineurs de fond et les problèmes des chômeurs du nord du Royaume Unis. George Orwell retourne ensuite en Angleterre, obligé de se faire héberger par ses parents, il gagne sa vie en enchaînant les petits boulots, c'est ainsi qu'il exerce en tant que maître d'école, employé de librairie, plongeur dans un restaurant. En 1936, il publie "Et Vive l'aspidistra" où il dénonce la pression de la publicité dans les rues londoniennes... puis en 1936, il s'engage pour faire la guerre civile en Espagne, dans les rangs du Parti Ouvrier d'Unification Marxiste (POUM), il sera blessé en 1937, d'une balle dans la gorge, réformé pendant la Seconde Guerre mondiale de 1939-1945, il part alors pour le Maroc, dégoûté et démoralisé de ce qu'il a vu pendant cette guerre. Puis, il repart pour la Grande Bretagne, il travaille comme ouvrier dans les usines, en 1941, il est engagé comme commentateur, speaker à la radio la BBC, puis en 1943, devient directeur des pages littéraires au journal anglais de la gauche travailliste « The tribune », il devient aussi observateur politique en 1945, pour l'Allemagne et la France. Il est à Cologne, lorsqu'il apprend que sa femme, atteinte d'un cancer, vient de mourir. Il rentre à Londres et entame la rédaction de ce qui va devenir son oeuvre la plus célèbre, « 1984 ». George Orwell est surtout connu pour deux romans politiques, « Les Animaux », écrit en 1945, qui montre ce qui arrive dans une ferme quand les animaux se mettent à commander, mais c'est aussi une satire du nazisme et du stalinisme. « 1984 », livre publié en 1949, est un livre d'anticipation, ou l'écrivain développe une langue fictive (la novlangue - newspeak), ce livre est la vision sinistre d'un avenir où les actes de chacun sont sans cesse contrôlés par le gouvernement, la dérive sociale et politique, une politique ou la liberté est anéantie, ou les administrations sont omniprésentes, totalitaires, une société devenue mondiale et totalitaire, Orwell propose une réflexion sur la ruine de l'homme par la confiscation de la pensée et la prolifération de la technocratie. Ce livre a été traduit dans 60 langues, Dans ce roman, il crée le concept de Big Brother, l'adjectif « orwellien » est fréquemment utilisé en référence à l'univers totalitaire imaginé par l'écrivain. George Orwell est mort, le 21 janvier 1950 des suites d'une tuberculose, il est enterré dans le petit cimetière de l'église de Sutton Courtenay, près d'Abingdon dans l'Oxfordshire, bien qu'il n'ait aucun lien particulier avec cet endroit. Les cimetières de Londres n'avaient, au moment de son décès, aucune place de disponible. Quelques citations de George Orwell, « Nous pourrions bien nous apercevoir un jour que les aliments en conserve sont des armes bien plus meurtrières que les mitrailleuses », « Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante », « Faire de la publicité, c'est agiter un bâton dans l'auge à cochons », « Quand un écrivain s'engage dans la politique, il doit le faire en tant que citoyen, en tant qu'être humain, et non pas en tant qu'écrivain », « Pratiqué avec sérieux, le sport n'a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence ; en d'autres mots, c'est la guerre, les fusils en moins », « La façon la plus rapide de mettre fin à une guerre est de la perdre », « Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l'accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air », « La guerre, c'est la paix, la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force ».

Date de création : 14/05/2008 08:38
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


George Orwell
George Orwell



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Jean Nohain ou Jaboune, c’était " 36 chandelles ", à la télévision Paganini Niccolo, violoniste, altiste, guitariste  et compositeur italien


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Littérature & Science Fiction (38 sites)
  Rubrique > Romans (21 sites)
  Rubrique > Écrivain (15 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Littérature d'idées (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]