envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Rachmaninov Sergueï Vassilievitch, chef d'orchestre, pianiste virtuose et compositeur russe



Sergeï Vassilievitch Rachmaninov, était né en Russie, à Oneg, près de Novgorod, le 1° avril 1873, il est mort aux USA, le 28 mars 1943 à Beverly Hills, à Los Angeles, en Californie. Son père était Vassili Rachmaninov, sa mère, Lubov Rachmaninov, était elle-même la fille d'un général très riche, ce couple eut 6
enfants, Sergueï était le 4° de la fratrie. Le père, devenu riche par son union, très dépensier, joueur, dilapida bientôt toute la dote son épouse. C'est ainsi que toutes les propriétés mobilières et immobilières de Lubov Rachmaninov, furent vendus aux enchères. Le couple désargenté, partit alors habiter dans un appartement de Saint-Pétersbourg. Le père de Sergeï Vassilievitch Rachmaninov, abandonna bientôt femme et enfants. Dès l'âge de 9 ans, en 1882, Sergueï, entra au Conservatoire de St-Pétersbourg, où il suit des cours de piano, mais c'est un élève très paresseux, dissipé, il faillit à plusieurs reprises se faire envoyé. En 1885, il entrera au Conservatoire de Moscou, ou il continue d'étudier le piano avec Alexander Siloti et Nikolai Zverev, ce dernier était un ami de Anton Rubinstein et de Tchaïkovski, il accueille chez lui quelques élèves doués de sa classe au conservatoire Rachmaninov Sergueï Vassilievitch, en fait partie, et devient un fidèle de la maison de Zverev qui héberge de nombreux autres musiciens comme Aleksandr Konstantinovitch Glazounov, Piotr Tchaikovski, Anton Rubinstein. Il obtient son diplôme, au Conservatoire, en 1891 et se met à étudier l'harmonie. En 1897, Sergueï Vassilievitch Rachmaninov, va présenter sa première symphonie opus 13, qui dédia a Anna Lodjenska, une femme mariée, dont il était tombé amoureux. Cette symphonie est dirigée par le chef d'orchestre Alexandre Konstantinovitch Glazounov, à St-Pétersbourg , ce dernier est ivre et cette symphonie est un échec cuisant, ayant été mal interprétée et elle fut détruite par les critiques, dès le lendemain. Rachmaninov, fait à la suite, une dépression nerveuse, il est soigné par Nicolas Dahl, qui est un médecin neurologue, hypnotiseur, il reprend goût à la vie et l'inspiration revient à Sergueï. Grâce à ce traitement et au succès qu'il connut en Angleterre comme chef d'orchestre, Rachmaninov reprit confiance en lui et composa le 2° concerto pour piano, opus 18, une commande qui lui avait été faite pour la Société philharmonique de Londres. En 1902, Rachmaninov, épousa sa cousine, Natalia Satina, avec laquelle il eut deux filles. Il dirigea l'Opéra impérial de Moscou, de 1904 à 1906, avant d'entreprendre une tournée de concerts aux Etats-Unis, ou il composa son 3° concerto, opus 30, pour piano, en Amérique il obtient un immense succès. On lui proposera le poste de chef permanent de l'Orchestre symphonique de Boston, ce poste il le refusera. La révolution russe « la révolution d'Octobre » le fera fuir la Russie qui est aux mains des bolcheviks, ce qui le conduira à quitter définitivement son pays natal, en 1917, en prétextant une tournée de concerts en Suède, cette exode, aux USA, met fin, à son bonheur, il s'arrêtera de composer un bon nombre d'années, ce ne sera qu'en 1926, qu'il reprendra et composera la très célèbre Rhapsodie sur un thème de Paganini, opus 43, année ou il se rendit à Paris et où il retrouva ses deux filles, il y créa une maison d'éditions musicales, dont le but était de publier les oeuvres de compositeurs russes exilés et il en confia la direction à ses deux filles. Il refera alors des tournées de concerts en Amérique du Nord et en Europe, ce qui assure à Rachmaninov, des revenus adéquats. En 1930, il rentre en Europe définitivement et fait construire une maison en Suisse, près du lac des Quatre-Cantons, à coté de Lucerne où il coule des jours paisibles, avec son épouse, et ses petits enfants. La seconde guerre mondiale de 1939-1945, arrive et Rachmaninov, retourne aux USA, d'abord à Los Angeles, il ne peut revenir en Europe et achète une maison à Beverly Hills, ou il compose les Danses symphoniques, qui sera sa dernière oeuvre. Il est cependant très traumatisé, angoissé et anxieux de savoir ses deux filles en France, alors que les Nazis occupent le pays et la tristesse de voir la Russie envahie par les Nazis. Il a 70 ans quand il est emporté par la mort, victime d'un cancer du poumon, le 28 mars 1943, quelques semaines après avoir obtenu la nationalité américaine. Rachmaninov a composé de la musique symphonique, des poèmes symphoniques, de la musique de chambre, des mélodies, des pièces pour piano, des opéras, comme Francesca da Rimini, le Chevalier ladre, etc... de la musique religieuse, de la musique chorale, son oeuvre fut très marquée par les Romantiques tels Chopin et Brahms. Rachmaninov repose au cimetière de Kensico (Valhalla, New York). A noter, que Sergueï Rachmaninov envoûtait le public dès son apparition sur scène. Rachmaninov, vouait aussi, un profond amour pour sa famille.

Date de création : 16/05/2008 11:19
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Sergueï Vassilievitch Rachmaninov
Sergueï Vassilievitch Rachmaninov


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Mister Floor: rénover et entretenir un parquet? Poncer un parquet? Poser un parquet?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Camille Saint-Saëns, compositeur et grand virtuose du piano français, mais aussi un poète Mireille, compositrice, chanteuse et actrice et le célèbre Petit Conservatoire de la chanson


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Compositeurs (88 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)
  Rubrique > Partition Piano (22 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]