envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Sidney Bechet, clarinettiste et saxophoniste légende du jazz, les Oignons, Petite Fleur, Summertime



Sidney Bechet, était clarinettiste, saxophoniste soprano et compositeur américain de jazz. Sidney Bechet, était né à La Nouvelle-Orléans, aux USA, le 14 mai 1897, il est mort à Garches dans le département des Hauts-de-Seine, le 14 mai 1959, sa véritable identité était Sidney Joseph Bechet. Sidney Bechet, commença a
jouer de la clarinette à l'âge de 6 ans, il est né dans une famille créole, de musiciens, son frère était à la tête d'un orchestre. C'est dans cet orchestre que Sidney Bechet fit ses premières armes, il joue ensuite, dans d'autres orchestres et dans les clubs de la Nouvelle-Orléans, son sens du rythme, de l'improvisation, à la clarinette ou au saxophone soprano, firent de suite de lui, un pilier des formations. En 1917, Sidney Bechet, part pour Chicago avec le pianiste Clarence Williams et son spectacle de variétés, mais c'est toutefois en 1919, qu'il partira, pour Londres, après la proposition du compositeur-chef d'orchestre Will Marion Cook de se joindre à sa formation, le « Southern Syncopated Orchestra », puis il jouera, parmi les Jazz Kings de Louis Mitchell en tournée européenne. Bechet, qui avait aussi appris à jouer du saxophone soprano, devait finalement devenir plus célèbre au saxo qu'à la clarinette. Sidney Bechet fut expulsé d'Angleterre et rentra aux USA et résida à New York. Clarence Williams veut alors, faire enregistrer, Sidney Bechet aux côtés de Louis Armstrong. Les deux « futurs grands artistes » de jazz, se rencontrent. Il enregistre aussi avec Duke Ellington. En 1925, il fait partie de l'orchestre de Claude Hopkin, pour une revue dont Joséphine Baker est la vedette, à Paris, il passe quatre ans au sein de la Revue Nègre. Des années 1925 à 1929, Sidney Bechet fait des tournées, un peu partout en Europe, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Russie, etc... Notons que quand Sidney Bechet résidait à Paris, au cours d'un différend, qui l'opposait à un autre musicien, dans le quartier de Pigalle, ayant un caractère irascible, cette dispute se régla à coup de pistolet, des personnes furent blessées, et Sidney Bechet fit un séjour en prison, pendant 1 an. A sa sortie de prison, il fut expulsé de la France et partit s'installer en Allemagne, à Berlin ou il resta jusqu'en 1931. Il est alors engagé dans l'orchestre de Noble Sissle, puis retourne aux Etats-Unis. Il ouvrira en même temps, une boutique de vêtements avec comme, associé, le trompettiste, Tommy Ladnier, avec lequel il enregistre sous le nom de « New Orleans Feetwarmers », leur boutique fit très vite faillite. En 1938, il enregistre le célèbre morceau « Summertime ». En 1945, Sidney Bechet emménage dans le quartier de Brooklyn, et donne des cours de clarinette et de saxophone. Parmi ses élèves, on trouve Bob Wiber. Sidney Bechet, revient toutefois en France, en 1949, le pays de son coeur. C'est à ce moment là que Sidney Bechet devient une véritable vedette. Il fait un triomphe au Festival de jazz de Paris de 1949, son mariage célébré sur la côte d'Azur en 1951 et la remise de son disque d'or en 1955 font de lui une star adulée du grand public. Le 31 janvier 1952, un concert mythique est donné à la Salle Pleyel avec l'orchestre de Claude Luter, Sidney Bechet interprète et enregistre avec cet orchestre, le titre Petite Fleur. Des titres, comme « Petite fleur » et « Dans les rues d'Antibes »,ou encore « Summertime » ont fait du jazzman de la Nouvelle-Orléans, un symbole des années 1950. On peut citer quelques autres titres interprétés par Sidney Bechet, Blues In Paris, Mon Homme, Nuages, Madame Bécassine, Missy, Blue Horizon, Out of The Gallion, Doudou etc... En 1956, Sidney Bechet, fit une grande tournée en Belgique, c'est Albert Langue, jazzman de Mons, qui l'accompagna à la trompette, ensemble ils interprétèrent la célèbre musique locale de la Ducasse de Mons, que Sidney Bechet interpréta façon « New Orléans », le Doudou, cette musique fut enregistrée et fit le tour du monde, ce disque fut l'une des meilleures ventes de l'année 1956. Grand Pionnier du Jazz, Sidney Bechet a donné au jazz, une énergie, une fièvre, un lyrisme, une profonde émotion qui ont nourri, des générations entières de musiciens. C'était et cela restera l'incarnation même du grand Monsieur du jazz. Depuis la mort, de Sidney Bechet, en 1959, une statue se dresse dans un parc d'Antibes. Patricia Kaas, chante une chanson sur ce grand Jazzman, qui dit, A l'enterrement d'Sidney Bechet, Y'avait des flûtes des clarinettes, So long Big Man, A l'enterrement d'Sidney Bechet, Y'avait des putes et des poètes, Et des barmans. A l'enterrement d'Sidney Bechet, Y'avait Boris et sa trompette. A l'enterrement d'Sidney Bechet, On jouait de jazz rue de la Huchette. A l'enterrement d'Sidney Bechet, Y'avait des petites fleurs des pâquerettes, So long Big Man etc...

Date de création : 23/05/2008 17:27
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Sidney Bechet
Sidney Bechet


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Hohwald et la station de ski Le Champ du Feu en Alsace



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Patachou, une chanteuse des années 50, qui coupait la cravate des hommes dans son cabaret-restaurant Claude Luter,clarinettiste et chef d'orchestre français,l’ami de Sidney Bechet et de Louis Armstrong


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Musiciens (148 sites)
  Rubrique > Disques et CD (123 sites)
  Rubrique > Musique du monde et internationale (82 sites)
  Rubrique > Jazz (74 sites)
  Rubrique > Musiciens et instruments (31 sites)
  Rubrique > Vinyle (27 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Partition Clarinette (2 sites)
  Rubrique > Partition Saxophone (aucun site)


[Retour au guide Aquadesign]