envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Yvette Guilbert, chanteuse française du café-concert, des années 1900



Yvette Guibert était née le 20 janvier 1865, à Paris, elle est décédée le 4 février 1944, à Aix-en-Provence, dans le département des Bouches-du-Rhône. Elle était la fille d'Hippolyte Guilbert, qui était brocanteur et patron d'une fabrique de confection et d'Hernance
Julie Lubrez, une chapelière d'origine flamande. A 16 ans, après six mois passés chez le couturier Après six mois passés chez le couturier Hentennart, elle est embauchée, en tant que vendeuse au magasin du Printemps, du boulevard Haussmann à Paris. A l'âge de 20 ans, au début de l'année 1885, elle prend des cours d'art dramatique, puis joue au Théâtre des Bouffes du Nord, puis au Théâtre de Cluny. Yvette Guilbert, à la fin de l'année 1885, fera une rencontre, qui sera déterminante pour la suite de sa carrière, en la personne de Charles Zidler, qui est à l'époque, directeur de l'Hippodrome et créateur du cabaret parisien du Moulin rouge, il l'engage comme comédienne dans la tournée d'été de ses Variétés. Elle jouera en 1887, un rôle dans une pièce de Georges Feydeau, au Théâtre des Nouveautés, puis en 1988, jouera au Théâtre des Variétés. N'ayant pas trop de succès en tant que comédienne, Yvette Guilbert décide de se lancer dans la chanson en 1889. Elle est engagée à l'Eldorado, un music-hall, ou ont aussi fait leur débuts, Paulus, Mistinguett, Maurice Chevalier, Dranem, Raimu etc...C'est aussi à l'Eldorado, qu'Antoine Renard a créé, en 1868 la musique de la chanson du « Temps des cerises », la célèbre chanson de Jean-Baptiste Clément. Charles-Joseph Pasquier, surnommé, Bach, un chanteur comique troupier, y créa, en 1906 la chanson « La Madelon » ou « Quand Madelon », qu'à reprise par la suite, Polin et Line Renaud. En 1889, Yvette Guilbert, verra dans la salle de l'Eldorado, Sigmund Freud, médecin neurologiste et l'inventeur de la psychanalyse, venu en tant que spectateur, sur les conseils de Madame Charcot, l'épouse de Jean-Martin Charcot, médecin neurologue et précurseur de la psychopathologie. Charcot et Freud, étudiaient ensemble à l'époque, l'hystérie et les maladies nerveuses, l'hypnose et l'inconscient. Sigmund Freud, apprécia fortement la prestation d'Yvette Guilbert, il mit dans son bureau une photo dédicacée de cette chanteuse et entretient avec elle, une correspondance très suivie. Yvette Guibert, aura beaucoup de succès à partir de 1891, année ou elle obtient un engagement au Moulin rouge. Marcel Proust, devenu grand écrivain, qui a écrit « A la recherche du temps perdu », «Contre Sainte-Beuve », etc... lui consacra d'ailleurs son premier article, dans Le Mensuel de février 1891. Elle fut immortalisée par le peintre Toulouse-Lautrec, en 1893, c'est devenue une grande vedette, qui se produit partout en France, en Allemagne, en Angleterre, aux USA. Souffrant d'une grave maladie elle disparut un moment de la scène, et ne fit son retour qu'à partir des années 1900, Yvette Guibert, fait, à ce moment des tournées de concerts dans les grandes salles d'Europe, elle chante des poésies anciennes et modernes, ainsi que des chansons du Moyen-Age, elle se produit notamment au Carnegie Hall de New York en Amérique et ouvre une école de chant, à Bruxelles en Belgique. Yvette Guibert, a aussi tourné en 1933, dans le film « Les Deux Orphelines » de Maurice Tourneur et en 1936, dans le film « Faisons un rêve » de Sacha Guitry, elle a aussi animé des émissions de radio, écrit des livres, notamment des souvenirs, et un livre sur l'«Art de chanter une chanson» . Yvette Guilbert a enregistré ses chansons pendant presque quarante ans, depuis le tout début du cylindre commercialisé qui était gravé individuellement, aux disques enregistrés électriquement. Elle est décédée le 3 février 1944 à l'Hôtel Nègre Coste, à Aix-en-Provence, Yvette Guibert repose, depuis 1946, au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Quelques titres de chansons de cette chanteuse, Fleur de berge, Idylle de normande, Je suis pocharde, La soularde, Le petit cochon, Les demoiselles du pensionnat, Les demoiselles à marier, On dirait qu' c'est toi, Le mollet de Rose, A Grenelle, A la Villette, deux chansons d'Aristide Bruant, Madame Arthur, Les vieux messieurs, Le Fiacre, Voyage à Beethléem, La ballade de Jésus, Saint Nicolas, Dites-moi que je suis belle,J'suis dans l'bottin, etc...

Date de création : 28/05/2008 11:31
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Yvette Guilbert
Yvette Guilbert



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Montserrat Caballé, la soprano espagnole d'opéra, la cantatrice des plus grands compositeurs d'opéra Ray Ventura, compositeur, chef d’orchestre, c’était Ray Ventura et ses collégiens


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Variété française (209 sites)
  Rubrique > Disques et CD (123 sites)
  Rubrique > Vinyle (27 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]