envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


André Claveau, un chanteur qui était l'ambassadeur et le Prince de la chanson française



André Claveau, est né à Paris, le 17 décembre 1911, il est mort à Brassac, dans le département du Tarn, le 4 juillet 2003, il avait 91 ans. André Claveau était le fils d'un tapissier, il avait fait des études d'arts plastiques, à la
célèbre Ecole Boulle, créée en 1886, par André Charles Boulle. En 1919, il entre avec André Mare et Louis Süe dans La Compagnie des Arts Français, rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Il travailla ensuite comme graphiste et dessinateur de bijoux et réalisa les décors, en 1932, pour L'Hermine, la première pièce de théâtre de Jean Anouilh, et des affiches pour des chanteurs. En 1936, André Claveau, participe à un concours de chanteurs amateurs organisé par le Poste Parisien d'où il sort vainqueur avec la chanson « Chez moi ». A partir de ce moment, il chantera dans les cabarets, les différents music-halls de Paris, au Théâtre Mogador, au Concert Pacra, à l'Européen. André Claveau, commence à avoir beaucoup de succès auprès du public et en particulier auprès de la gente féminine, il est beau, plein de charme à une voix chaude et envoûtante. Arriva la Seconde Guerre mondiale, sous l'Occupation et à partir de 1940, il anime une émission sur Radio-Paris qui lui vaut une formidable popularité chanteur sentimental qui ne force pas sa voix et qui sait séduire. Il chante des chansons comme, « Tendrement, tristement », « Tout en flânant », « J'ai pleuré sur tes pas », « Marjolaine ». A la Libération, il sera interdit d'exercer pendant 2 ans pour avoir collaboré à Radio Paris, car cette radio Radio Paris reste célèbre dans l'histoire pour l'important rôle de propagande que lui a fait jouer l'occupant nazi pendant la seconde guerre mondiale. Pierre Dac chantait d'ailleurs, sur l'air de la Cucaracha, « Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand ». Mais André Claveau ne renonce pas, il continue de chanter, avec sa belle voix de baryton, Rapsodie d'un soir, Au bord de la Tamise, Cerisiers roses et pommiers blancs, Domino, Bon anniversaire, Sous une ombrelle à Chantilly, La Petite diligence, Joli chapeau, Les yeux d'Elsa, Les demoiselles de Robinson, Gigi, Etoile des neiges, Je t'attendrai, Le tango des jours heureux, La Vieille rengaine, Le petit train, Noël blanc, Luxembourg polka, Le vieux moulin, La fontaine endormie, Deux petits chaussons, le coffre à souvenirs, la Complainte de la Butte, Trois jeunes tambours, Les petits pavés, L'histoire d'un amour, Le mouchoir rouge de Cholet, Maman c'est toi, la plus belle du monde, Lilas blanc, Mon coeur est un violon, Tire l'aiguille, Noël sans vous, Une rose rouge, etc...Vers 1958, André Claveau, remporte, le Grand Prix, au Concours Eurovision de la chanson, avec la chanson « Dors mon amour », une chanson écrite pour les paroles par Pierre Delanoë et pour la musique par Hubert Giraud. Après cet énorme succès et la gloire, il décide, dans les années 1960 de mettre fin à sa carrière, il prend sa retraite sur le bord de la Garonne. Il ne remontera plus sur la scène. André Claveau a chanté ou joué dans quelques films de cinéma, il interprète le rôle de Paul Delmet dans le film de Jean Renoir, « French Cancan », avec Jean Gabin, il participa, en tant que chanteur, dans les films, Champions de France, Gai Paris, Amours de vacances, Sous le ciel de Paris, La Route du bonheur, Les héros sont fatigués, Lacombe Lucien. Il tourna également des opérettes filmées, « Coeur sur Mer », « Pas de vacances pour Monsieur le Maire », « Le ciel de Paris ». Récemment, dans la pièce de théâtre "Les Fugueuses" jouée au théâtre des Variétés, avec Muriel Robin et Line Renaud, on a pu entendre la chanson « Domino ». On peut dire, qu'André Claveau fut un grand ambassadeur de la chanson française, tout comme le furent aussi Maurice Chevalier, Tino Rossi, Georges Guétary, Luis Mariano. Il restera à jamais dans nos coeurs et nos mémoires, avec sa belle voix de velours au timbre chaud, une voix exceptionnelle, il savait tout chanter et particulièrement les chansons d'amour. Ce grand chanteur eut une carrière exemplaire. André Claveau chantait mais ne composait pas, mais il savait choisir ses paroliers, ses compositeurs, ses orchestres afin de perpétuer la bonne chanson. André Claveau était resté célibataire.

Date de création : 01/06/2008 16:14
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


André Claveau
André Claveau


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Soins des lèvres pour une bouche impeccable



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Darius Milhaud,compositeur de musique aux rythmes divers,classique,jazz,musique brésilienne Charles Mingus, contrebassiste, compositeur, pianiste de jazz américain


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Variété française (209 sites)
  Rubrique > Disques et CD (123 sites)
  Rubrique > Vinyle (27 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]