envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Aristophane, le poète comique qui écrivait des comédies, dans la Grèce antique



Aristophane serait né près d'Athènes, vers 448 avant Jésus-Christ, il serait mort vers 386, avant Jésus-Christ.Il serait apparemment issu d'une famille riche ou il reçut une bonne éducation, il est aussi dit, qu'il possédait un grand nombre de terres sur l'île d'Egine, une île grecque du golfe Saronique située à une vingtaine de kilomètres
au sud-ouest d'Athènes. Cette île fut longtemps une grande rivale d'Athènes, dans l'Antiquité, elle fut une des premières cités maritimes et commerçantes de la Grèce antique. Aristophane fut un auteur dramatique athénien, reconnu comme le fondateur de la comédie et comme l'un des plus grands auteurs comiques de l'histoire de la littérature. Aristophane fut un dramaturge de la Grèce antique. Contrairement aux grands auteurs tragiques de l'époque, comme Sophocle ou Euripide, Aristophane écrivait des comédies, il est d'ailleurs considéré comme l'inventeur de la comédie. Aristophane, s'amuse des dramaturges, mais aussi des hommes d'Etat, des politiciens et des philosophes. On ne sait pratiquement rien de sa vie. Aristophane, se fit connaître par deux pièces aujourd'hui perdues, les Détaliens ou les Banqueteurs en 427 av.J-C, ou il mettait aux prises deux jeunes garçons, l'un débauché, adepte des tendances philosophiques de son temps, l'autre vertueux et les Babyloniens en 426 av. J-C. Aristophane était sans nul doute un conservateur, il resta fidèle aux traditions, il défend des idées telles, la sagesse, la paix, la franchise plutôt que les nouvelles théories comme celles des sophistes (les sophistes étaient des maîtres de rhétorique et de philosophie qui enseignaient, au V° siècle av. J.-C., l'art de parler en public et de défendre toutes les thèses, même contradictoires, avec des arguments subtils. A l'origine, les sophistes étaient appelés ainsi parce que c'était des savants). Aristophane, écrivit plus de 50 pièces, dont 11 nous sont parvenues, parmi celles-ci, les Nuées, où il raille Socrate, ce qui lui vaut l'inimitié de Platon, qui lui reproche d'être en partie responsable de la condamnation à mort de son maître et les Guêpes, où il tourne en ridicule l'organisation des tribunaux athéniens et les manies des juges, qui datent de la première époque, alors que les Oiseaux où il narre les utopies politiques et sociales, et les Grenouilles, une satire littéraire exposant le déclin de l'art tragique dirigée contre Euripide, sont plus tardives, les Acharniens, cette pièce prônait le retour à la paix dans une Athènes alors en plein conflit avec Sparte et la Paix, pièces ou Aristophane intervient sur le sujet de la politique et la guerre, Les Cavaliers, une attaque en bonne et due forme contre Cléon, un chef athénien favorable à la guerre, Lysistrata, une conspiration des femmes en faveur de la paix, dans cette comédie, un groupe de femmes d'Athénes se refusent à leurs maris tant qu'ils n'auront pas mis fin à la guerre. Les Thesmophories, contre Euripide et sa misogynie, L'Assemblée des femmes, contre les projets de nouvelles constitutions, Ploutos, sur les temps meilleurs à venir, où il s'élève contre la façon absurde dont les richesses sont redistribuées à Athènes. L'oeuvre d'Aristophane est l'une des merveilles du génie grec. Ces comédies nous font mieux connaître, les institutions et les moeurs d'Athènes à la fin du V° siècle avant J-C. Ces comédies sont d'un modèle absolu d'invention verbale. Aristophane avait une inspiration sans limites, il se permettait toutes les audaces, y compris sur les thèmes les plus scabreux, osés, risqués, dangereux, périlleux, difficiles et choquants. Il avait une haine sans mesure, pour les démagogues, c'était un auteur engagé !!!. Aristophane appartenait au parti aristocratique, ce poète se servait largement des libertés que lui laissait l'état populaire pour attaquer les institutions et les chefs de file de la démocratie, on peut un peu le comparer cet auteur, à un journaliste politique d'aujourd'hui. Aristophane, fut le premier à offrir au public grec des comédies, qui étaient un mélange de poésie, d'humour et de grossièreté, ce qui était à l'époque complètement inédit et qui rendit ses pièces très populaires, c'était un novateur. Aristophane était un satirique violent, médisant, voire venimeux, toujours à l'écoute du langage populaire imagé, il évoluait dans un style qui mêlait le langage poétique et le vocabulaire le plus grossier tout cela avec beaucoup de liberté de ton dans le dialogue, les harangues récitées par le choeur, les scènes de musique et de danse, il était toujours entre le mauvais goût et le lyrisme !!! « une fantaisie aristophanesque ». Aristophane eut 3 fils, Philippos, Araros et Nikostratos qui sont tous trois devenus des auteurs comiques comme leur père. Quelques citations d'Aristophane, « Où l'on est bien, là est la patrie », « A l'oeuvre on connaît l'ouvrier », « L'un sème, l'autre récolte », « La défiance est mère de sûreté », « De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses », « Avant d'avoir entendu les deux parties on ne saurait juger », « Avec ces pestes, rien; rien non plus sans ces pestes», « Il n'est rien de pire dans le monde qu'une femme, si ce n'est une autre femme ».

Date de création : 19/06/2008 08:28
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Aristophane
Aristophane



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Soliman le Magnifique, c’était qui ? Sophocle, le tragédien, le poète, l’homme politique de la Grèce antique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Théatre (168 sites)
  Rubrique > Histoire antique (36 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Grèce antique (4 sites)


[Retour au guide Aquadesign]