envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Scott Robert Falcon, c’était qui ?



Robert Falcon Scott, était né le 6 juin 1868 à Devon port, un quartier de Plymouth, en Angleterre. Il est mort au cours d'une expédition au pôle Sud, dans l'Antarctique, le 29 mars 1912. Mais qui était Scott Robert Falcon ? c'était un explorateur anglais qui fit deux expéditions pour
explorer l'Antarctique. La 1° expédition eut lieu, entre les années 1901 et 1904 et la 2° de 1910 à 1912, date où il mourut en compagnie de ses quatre compagnons, Edgar Evans, Lawrence Oates, Edward Adrian Wilson et Henry Robertson Bowers. Scott était le fils d'un brasseur anglais, qui à l'âge de 13 ans, entra à l'Ecole de la Marine, il devint ensuite Officier à la « Royal Navy », qui est la marine de guerre anglaise. Il reçut alors, la mission, en 1900, d'aller explorer l'Antarctique, une première fois à bord du bateau nommé « Discovery », c'est là qu'il découvrit la mer de Ross ainsi que la terre du Roi Edouard VII. Six ans plus tard, en 1910, Scott prit le commandement du bateau « Terra Nova », et décida d'atteindre le pôle sud, en traîneau. En janvier 1911, son équipage et lui-même parvinrent dans la mer de Ross, ils établirent un camp de ravitaillement au Cap Evans. C'est au mois de novembre 1911, au début d'un bref été antarctique que ces derniers partirent en emportant leur équipement sur des traîneaux motorisés, des chevaux et des poneys. Les conditions climatiques se mirent à empirer très rapidement, les traîneaux tombèrent en panne et les hommes durent manger leurs montures. Scott et ses quatre compagnons arrivèrent au pôle sud le 17 janvier 1912, c'est alors qu'ils constatèrent que le norvégien Roald Amundsen, les avait devancé d'un mois. Scott fut alors très démoralisé d'apprendre qu' Amundsen était arrivé avant eux. Il décida alors, de faire demi tour, alors qu'ils étaient déjà bien épuisés. Le retour fut épouvantable, car l'hiver arriva. Cette expédition perdit un temps précieux à retrouver sa route, car il n'avait pas de chien pour flairer leurs traces de l'aller. C'est ainsi que le 17 janvier 1912, Edgar Evans, qui avait participé à la première expédition en compagnie de Scott, mourut. L'hécatombe allait continuer, avec la mort, le 17 mars 1912, de Lawrence Oates, qui avait attrapé la gangrène, ce dernier resta sur le chemin et décéda de froid, car il ne voulait pas retarder le cheminement de ses compagnons, les trois autres compagnons de cette épopée, décédèrent lors d'une tempête de neige, à une vingtaine de kilomètres de leur camp de base. Le corps de ces explorateurs, ainsi que le journal de bord de Scott, ne furent retrouver que l'été suivant, par l'expédition de secours, qui découvrit sous des congères de neige, la tente et les trois corps congelés. Pendant toute cette expédition et jusqu'à la fin, Scott a tenu son journal, on l'a d'ailleurs retrouvé penché dessus. Scott écrivit, je le cite « Tous les jours nous nous sommes préparés pour nous rendre à ce camp de ravitaillement, mais en dehors de la tente ce n'est que neige tourbillonnante, je ne crois pas que nous puissions espérer grand chose à présent », il écrivit aussi de nombreuses lettres à sa femme, Kathleen Bruce, qui était quant à elle, une sculptrice, que Scott avait épousé le 2 septembre 1908, ce couple avait un enfant, Peter Markham Scott, qui était né 14 septembre 1909 et qui est devenu par la suite un ornithologue, un peintre, un sportif réputé, qui participa et gagna la médaille de bronze de voile, aux Jeux Olympiques de 1936. Il fut aussi, l'un des fondateurs de WWF, dont le logo est le panda géant. Ce dernier participa très activement à la conservation de la nature et contribua au changement de politique de la Commission baleinière internationale et à la signature du Traité sur l'Antarctique, signé le 1° décembre 1959 et entré en vigueur le 23 juin 1961, ce traité réglemente les relations entre les États signataires en ce qui concerne la protection de l'Antarctique. Les conventions qui y figurent, ont trait à la protection des phoques de l'Antarctique, la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique, la réglementation des activités sur les ressources minérales de l'Antarctique, un protocole d'accord relatif à la protection de l'environnement en Antarctique de 1991,entré en vigueur en 1998, ce protocole s'appelle aussi, le protocole de Madrid. Notons que la dernière lettre écrite par Robert Falcon Scott, est visible au British Museum de Londres, cette lettre relate d'après Scott, pourquoi cette expédition fut un échec, et notamment il dit que cette expédition fut une succession et une accumulation de malchances et non d'une mauvaise organisation. Quant à Amundsen, à qui un journaliste demandait s'il n'avait pas eu tout simplement de la chance alors qu'elle avait manqué à Scott, ce dernier répondit, je le cite, « La victoire sourit à ceux qui ont pris les dispositions nécessaires, on appelle cela la chance, la défaite attend ceux qui n'ont pas pris les précautions nécessaires, on nomme cela la malchance ». Ce dernier est mort en juin 1928, dans l'Arctique, alors qu'il participait à une mission internationale de sauvetage, visant à rechercher l'explorateur Umberto Nobile, un italien. Amundsen fut le premier explorateur à avoir atteint les deux pôles, le pôle Sud et le pôle Nord. Scott fait partie de l'âge héroïque de l'exploration dans l'Antarctique.

Date de création : 09/07/2008 08:48
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Scott Robert Falcon
Scott Robert Falcon


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Grotte Notre-Dame de Lourdes à Clairmarais, une commune du Pas-de-Calais



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Albert Schweitzer, universitaire, missionnaire, médecin, théologien protestant, musicien, philosophe Cooper, James Fenimore, écrivain américain, auteur du livre, Le Dernier des Mohicans


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Environnement (56 sites)
  Rubrique > Apprendre (25 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Livre Scolaire, Universitaire (8 sites)
  Rubrique > Histoire contemporaine (7 sites)
  Rubrique > Géographie, Histoire, Actualité, Politique (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]