envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Charlie Parker, saxophoniste, compositeur de jazz américain, surnommé Yardbird ou Bird



Véritable icône, légende, modèle, innovateur de musique de jazz, Charlie Parker, est resté un musicien de jazz, des plus adulés de tous temps. C'était un adepte du be-bop. Charlie Parker, de sa véritable identité était, Charles Parker Jr, il était né à Kansas City, dans l'Etat du Missouri, le 29 août 1920, il est
mort à New York, le 12 mars 1955, il allait avoir 35 ans. Charles Parker Jr, est l'enfant unique de Charlie Parker Senior, qui était lui même, danseur et musicien et de Addie Parker. Pour mieux comprendre, ce qu'était Kansas City, à cette époque, cette ville était le « Temple » de la prostitution, du jeu, de l'alcool, de la drogue, rappelons que c'était le temps de la prohibition en Amérique, cette période dura des années 1920 à 1933. C'était aussi la ville où de nombreux jeunes musiciens de jazz, rivalisaient les uns avec les autres, il y existait déjà de grandes formations, comme celle de Count Basie, Lester Young et Coleman Hawkins. Très jeune Charles Parker Jr, entre dans la chorale de son école de Kansas City, il se prit alors, d'une véritable passion pour le jazz, qui bat son plein dans cette ville. Vers l'âge de 11 ans, il décide d'apprendre le saxophone, il va alors à l'âge de 14 ans, participer avec son saxo, à l'orchestre de son école et à des jam-sessions. A 17 ans, il devient professionnel, avec l'aide du pianiste Jay McShann, qui possède un orchestre, dans lequel Charlie Parker, jouera. C'est en 1939, que le jeune saxophoniste, quitte sa ville de naissance pour rejoindre la ville de New York, ou il fera la connaissance, de Art Tatum, grand pianiste de jazz, ce dernier joue dans un établissement ou Charlie Parker exerce un petit boulot, qui lui sert à arrondir ses fins de mois, il est plongeur, tout en continuant à jouer du saxo dans la formation de Jay McShann. Dans les années 1940, une nouvelle musique apparaît, le be-bop, cette musique est alors interprétée par des jazzmen de renom, comme de Charlie Parker, Dizzy Gillespie , Kenny Clarke, Max Roach, Thelonious Monk et en 1942, Charlie Parker quitte le groupe de McShann pour jouer aux côtés de Earl Hines, un pianiste qui était surnommé Fatha, et Billy Eckstine, chef d'orchestre,qui joue de la trompette et du trombone, avant de former un quintette avec Dizzy Gillespie. Charlie Parker, entre dans le nouveau style « le be-bop », en innovant à partit de nouveaux morceaux de jazz. Charlie Parker, part alors en tournée, vers les années 1940, il devra arrêter pendant un certain temps de faire de la scène, car il fait une dépression nerveuse, occasionnée par les drogues, en effet, depuis son adolescence, Charlie Parker, à une addiction à la morphine, l'héroïne, l'opium, une véritable catastrophe d'autant plus grande que de nombreux jazzmen plus jeunes, suivirent son exemple avec les conséquences souvent tragiques, que l'on connaît. Il reviendra, en 1947, en forme on le pense débarrasser de ses vieux démons, que sont les drogues dures. Il revient au firmaments, avec son quintet, parmi lequel figurent Miles Davis à la trompette, Duke Jordan au piano, Tommy Potter à la basse et Max Roach à la batterie. Charlie Parker, improvise de la musique de jazz, sur des blues et des chansons populaires. Devant autant de talent, il est un des rois du jazz en Amérique et dans le monde entier, comme l'avait été auparavant Louis Armstrong. En 1946, il participe aux tournées de concerts du Jazz at the Philharmonic, qui avait vu le jour en 1944, à Los Angeles, ces tournées étaient organisées par Norman Granz, Charlie Parker est heureux, car il retrouve et joue avec le saxophoniste Lester Young, qui avait été une de ses idoles. Dès 1949, il enregistre un disque avec un orchestre à cordes, c'est indéniablement le succès auprès du grand public, c'est très rare pour un musicien « noir » de jazz aux USA, à cette époque. La même année, il viendra au Festival international de jazz de Paris, ou il rencontrera Boris Vian, Jean-Paul Sartre, André Hodeir. En 1950, il fera des tournées en Europe et notamment en Suède et au Danemark. En 1951, il reviendra avec ses vieux complices, Dizzy Gillespie et Thelonious Monk, pour enregistrer le disque « Bird et Diz » et en 1953, il se produira, au concert du Massey Hall de Toronto, ou il effectuera une prestation aux côtés aux côtés de Dizzy Gillespie à la trompette, Bud Powell au piano, Charles Mingus à la basse et Max Roach à la batterie. Au début des années 1950, Charlie est devenue une star internationale, une référence, pour la jeune et nouvelle génération de jazzmen. Le grand malheur, fut et voulu que Charlie Parker, a toujours été rattrapé par sa toxicomanie à l'héroïne, Charlie, a été rongé, au fil du temps, au plus profond de son être, par sa passion dévastatrice et sa dépendance. Parker s'est adonné à tous les excès. Cela lui a été fatal. Charlie Parker mourut le 12 mars 1955, dans un appartement de New York, chez la baronne Kathleen Annie Pannonica Rothschild, une ressortissante anglaise, qui était la fille du Lord Charles Rothschild, chez qui il avait trouvé refuge, tout comme Bud Powell et Thelonious Monk. Cette baronne était la bienfaitrice, la mécène, des jazzmen new-yorkais, dans les années 1950-1960, cette dame était divorcée du baron Jules de Koenigswarter. Cette baronne était une originale, elle possédait plus de 100 chats, c'était une mélomane, une artiste peintre et une pianiste très talentueuse. Charlie Parker, était dans un tel état que le médecin chargé de constater son décès fit une erreur de près de 20 ans dans l'estimation de son âge. Il avait presque 35 ans, le docteur lui en donna 53 ans. Charlie Parker fut l'un des saxophonistes les plus méritants des années 1940 et l'un des musiciens de jazz les plus talentueux de l'histoire. Des titres comme « Donna Lee » »ou « Bilie's Bounce » sont devenus depuis des classiques et des incontournables pour les passionnés de cette musique.

Date de création : 15/07/2008 08:35
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Charlie Parker
Charlie Parker



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Harry Belafonte, chanteur, auteur compositeur, acteur, défenseur des droits de l'homme Gogol, Nicolaï Vassilievitch, c’était qui ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Disques et CD (123 sites)
  Rubrique > Compositeurs (88 sites)
  Rubrique > Musique du monde et internationale (82 sites)
  Rubrique > Jazz (74 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]