envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Gogol, Nicolaï Vassilievitch, c’était qui ?



Nicolas Vassilievitch Gogol, était un écrivain russe, d'origine ukrainienne, qui vécut à Saint-Pétersbourg. Nicolaï Vassilievitch Gogol était né, à Sorotchintsy en Ukraine, le 20 mars 1809, il est mort le 21 février 1852 à Moscou. Il est enterré au cimetière de Novodevitchi de Moscou. Gogol était le fils d'un officier cosaque,
qui devint par la suite fonctionnaire et d'une mère, qui était très pieuse, à la limite du mystique. Il devint orphelin de père à l'âge de 16 ans, les études que fit Gogol, furent médiocres. Gogol partit à l'âge de 19 ans, pour Saint-Pétersbourg, où il devint à son tour petit fonctionnaire dans un ministère. Très déçu par cet emploi de bureau austère et inintéressant , il abandonna ce travail et se mit à écrire. En 1829, il fit publier ces écrits, un poème romantique « Hanz Küchelgarten », sous un pseudonyme et à compte d'auteur. Ce fut un véritable échec et Gogol brûla tous les exemplaires qui restaient encore invendus dans les librairies. Il quitta alors la Russie, pour aller en Allemagne, d'où il reviendra quelques mois plus tard. En 1830, il écrit « la Nuit de la Saint-Jean ». Gogol, fait la connaissance, des clubs littéraires et est alors encouragé par Alexandre Sergueïevitch Pouchkine, il publia en 1831, un premier livre de nouvelles, « Les Veillées du hameau de Dikanka » ou encore appelé « Soirées du hameau », qui était une séries de nouvelles, légendes, croyances, folklore d'Ukraine, légendes, dans ce livre on peut lire les nouvelles suivantes, La Foire de Sorotchintsy - La Nuit de la Saint-Jean - La Dépêche disparue - Une terrible vengeance - Ivan Fiodorovitch Chponka et sa tante - Le Terrain ensorcelé. Cette parution eut un énorme succès et assura à Gogol une certaine célébrité. Pouchkine devint son ami et son conseiller. Vers l'année 1833, Gogol, traversa une crise morale et mystique, comme il en subira tout au long de sa vie, par épisode, il veut alors devenir historien, c'est comme cela qu'il devient professeur d'histoire à l'université de Saint-Pétersbourg, en juillet 1834, son enthousiasme pour le rôle de professeur, s'éteindra vite. Il recommencera à écrire, c'est alors que paraissent en 1835, Les premières Nouvelles de Pétersbourg, La Perspective Nevsky, Le Portrait et Le Journal d'un fou, ainsi que Mirgorod et Tarass Boulba. En 1836, il écrit la pièce de théâtre Le Revizor, un sujet que lui avait inspiré Pouchkine, cette pièce de théâtre eut beaucoup de succès mais fit scandale à Saint-Pétersbourg, en effet, cette pièce fut jouée en avril 1836 devant le tsar Nicolas 1°, la pièce déclencha l'enthousiasme des uns, l'indignation des autres. Le tsar, dira pour calmer les esprits critiques, « tout le monde en a pris pour son grade, moi en premier », dans cette pièce théâtrale, il dénonce l'esprit, les vices, les abus des hommes, et non comme certains le pensent, un militantisme contre les institutions politiques, ni à fortiori, une satire de la politique. Après cette pièce, Gogol est totalement indigné des critiques, complètement désorienté, il fuit une fois de plus son pays, pour se réfugier et voyager en Europe, de 1936 à 1939, il ira en Allemagne, en Suisse, en France, à Paris, en Italie, à Rome, il reviendra en Allemagne, puis en Autriche. En 1841, paraîtra le chef-d' oeuvre, qui introduisit le thème de la pitié sociale dans la littérature russe, « Le Manteau ». Pendant son exil, il profitera, pour continuer à écrire un roman, qu'il avait commencé en 1836, Les Ames mortes, qui paraîtra en 1842, après avoir été censuré. Ce roman fera quand même un nouveau scandale. En 1943, Gogol, repart pour un périple européen. En 1848, il ira à Jérusalem, car Gogol devient de plus en plus mystique, il devient un exalté spirituel, sa santé commence à se dégrader. A partir de 1846, il essaye de convaincre ses amis, par lettres, dans lesquelles il explique ses idées religieuses et morales, ces derniers le croient fou, il sera alors victime de sarcasmes, de quolibets, on retrouve d'ailleurs ses correspondances dans, « Passages choisis de ma correspondance avec mes amis ». Il écrit aussi « Règles pour vivre en paix, A propos de nos défauts et des dispositions d'esprit qui produisent en nous le trouble et nous empêchent de demeurer en paix », Il rentre à Moscou, en 1849 et travaille sur le second tome des « Ames Mortes », lors de ce voyage à Jérusalem, il en revient dans un état d'exaltation religieuse incroyable et il devient pieux, il pratique le jeûne et la prière, pour défier « le diable », il pratiquait l'ascèse, qui rappelons le, est une discipline volontaire du corps et de l'esprit aidant à tendre vers une perfection spirituelle, il finit par être totalement épuisé, lors d'une crise de démence mystique, il brûla tous ces écrits inédits, dont les derniers chapitres des Ames Mortes, dans le poêle de sa chambre, il était, il faut le dire, soigné par des médecins avec des traitements inadéquats, à son état physique et moral, par des saignées, des cataplasmes, la pose de sangsues et des bains froids, c'est ainsi qu' il mourut à Moscou le 21 février 1852, après avoir prononcé dit-on, ces derniers mots « L'échelle ... vite l'échelle ! ». Nicolas Vassiliévitch Gogol fut un incompris, toute sa vie, Il est enterré au cimetière de Novodevitchi à Moscou, non loin de Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov, un autre écrivain et médecin russe, qui écrivit Le Maître et Marguerite, un livre qui mêle le réel et le fantastique, ce livre inspira d'ailleurs beaucoup Nicolas Gogol. Pouchkine est considéré comme le plus grand poète russe, Gogol quant à lui, comme le plus grand prosateur russe. La littérature de Gogol, a inspiré fortement celle de Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski.

Date de création : 15/07/2008 17:18
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Gogol Nicolaï Vassilievitch
Gogol Nicolaï Vassilievitch


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Delphinarium de Bruges (Boudewijn Seapark), pour admirer les dauphins



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Charlie Parker, saxophoniste, compositeur de jazz américain, surnommé Yardbird ou Bird Hubble Edwin Powell, astronome américain


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Romans (21 sites)
  Rubrique > Écrivain (15 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Littérature d'idées (10 sites)
  Rubrique > Livre étranger (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]