envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Calamity Jane, c’était qui ? un personnage réel ou fictif ?



On se pose souvent la question de savoir si Calamity Jane, a réellement existé ou si c'est un personnage de fiction dans une bande dessinée comme « Lucky Luke ». Et oui, cette dame a bien existé !!! Calamity Jane était surnommée Martha Jane Burke « femme de la frontière »,
c'était une grande aventurière américaine de l'ouest des Etats-Unis, avant que celui-ci, ne fût occupé par les occidentaux. Elle se rendit célèbre par sa façon de porter des vêtements masculins, un chapeau de cow-boy, des santiags aux pieds, de manier les armes, de monter à cheval, ce qui, il faut bien le dire, pour l'époque paraissait plus que bizarre. On rapporte aussi que cette « dame », buvait de l'alcool et jurait comme un charretier !!! Par son courage, elle attirait l'admiration des personnes qui la connaissaient. Calamity Jane, s'appelait en réalité, Martha Jane Canary, elle était née, à Princeton dans l'Etat du Missouri, le 1° mai 1852. Elle est morte, le 1° août 1903, à Deadwood, dans le Dakota du Sud. Elle avait deux frères et trois soeurs, dont elle était l'aînée. Très vite, elle s'occupa de la fratrie, les parents les laissant seul. Très jeune Martha Jane montait à cheval, c'était un véritable garçon manqué. En 1865, la famille Canary, émigra vers un autre territoire des USA, le Montana, elle n'avait à l'époque que 13 ans, durant ce long voyage entre le Missouri et le Montana, qui dura 5 mois, elle partait chasser avec les hommes. Quand la famille arriva au Montama, la mère de famille mourut en 1866, c'est alors que le père et la famille prit le chemin, de l'Utah, pour arriver à Salt Lake City, deux ans plus tard, en 1868, c'est le père qui décéda. Martha Jane Canary, a alors 16 ans, elle part à l'aventure et erre pendant deux ans, elle rejoindra ensuite, le Général George Armstrong Custer, en tant que scout. Avec ce général, elle fit campagne contre les indiens de l'Etat de l'Arizona et du Dakota. On l‘appela « Calamity Jane », quand elle partit, avec un groupe de cavaliers, dans l'Etat du Wyoming, pour combattre les indiens. Le détachement tomba dans une embuscade, et au péril de sa vie, elle sauva le capitaine qui avait été blessé, on dit, que cette « jeune dame », alors que le capitaine allait tomber de sa monture, l'attrapa au vol, avant qu'il ne tombe, le hissa devant elle, sur son cheval et le ramena au fort. Le capitaine lui aurait dit, à son retour, « Je vous baptise Calamity Jane, l'héroïne des plaines ». A partir de ce moment Calamity Jane forcera l'admiration de tous, par les prouesses qu'elle réalisera dans les missions dangereuses qui lui sont confiées. Elle fut la première femme à pouvoir se rendre dans les Black Hills, (collines noires), situées dans le Dakota, qui se trouvaient être en territoire Sioux, et qui étaient considérées par les indiens, comme des montagnes sacrées. Les indiens Sioux, n'ayant pas voulu céder ses montagnes aux blancs, furent chassés de ce territoire, en 1876, lors de la bataille de Little Big Horn. Les Black Hills, possédaient des gisements d'or, il fallut, par la suite, endiguer, de ce fait, l'arrivée de nombreux chercheurs d'or. Calamity Jane, durant ses périples accomplit beaucoup d'exploits, elle accomplit la dangereuse mission d'établir la liaison du courrier, entre le général Custer dans les Black Hills, et Deadwood. Elle rechercha, fit prisonnier et livra à la justice, le nommé Jack Mc Call, qui avait tué d'une balle dans le dos, un de ses amis, dans un saloon de Deadwood, le nommé Wild Bill Hickock. Ce dernier, se serait échappé, fut repris quelque temps plus tard et fut jugé et pendu. Calimity Jane, quitta Deadwood, en 1877, elle fit de la prospection aurifère, convoya des animaux, éleva du bétail, fit des liaisons entre les différents forts, etc... Elle voyageait, pour cela, entre différents états, du Wyoming, vers l'Oregon, ou vers la Californie. Elle rencontra, en 1885, à El Paso, au Texas, (la ville d' El Paso est située à la frontière du Mexique et des USA, sur l'une des rives du fleuve Río Grande), celui qui allait devenir son mari, Charley Burke aussi appelé Charlie Burke, qui était originaire du Texas. En 1887, elle mit au monde, une petite fille. La famille alla s'installer dans l'Etat du Colorado, et ouvrit un hôtel. Par la suite le couple, se mit à voyager de ville en ville, pour revenir à Deadwood. Le couple se sépara et Calimity Jane, se mit à travailler, pour le Palace Museum de Minneapolis et participa à des spectacles organisés sur le thème de l'Ouest américain, qui était devenu très en vogue, « Wild West Shows ». Calimity James, mourut assez jeune, en 1903, elle avait 51 ans, son corps fut rapatrié dans la ville de Deadwood, où les membres de la « Société des Pionniers des Black Hills » organisérent ses funérailles. Cette dernière fut habillée de blanc et fut placée dans un cercueil capitonné, son corps fut exposé dans l'arrière-salle d'un saloon, les habitants de Deadwood sont venus, ainsi, lui faire leur adieu. Calimity Jane est enterrée, selon ses dernières volontés, à côté de Wild Bill, son grand ami, au Mont Moriah Cemetery, le cimetière de la ville de Deadwood. Cette ville était à partir des années 1870, une ville sans foi ni loi, à cause de la fièvre de l'or. La vie de Calamity Jane, est devenue un mythe et une légende du Far West, furent sur cette personne, écrits des livres, des bandes dessinées, des films, des westerns, des séries télévisées, c'est pour cela que l'on se demande maintenant, si ce personnage, a été bien réel ou fictif !!! Vous le savez maintenant, Calamity Jane a bien existé. Elle fut une figure incontournable du Far West, le symbole de la première femme libérée des Etats-Unis d'Amérique. Mais son histoire au fil des années, a sans doute, été romancée, remaniée, enjolivée.

Date de création : 06/08/2008 09:15
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Calamity Jane
Calamity Jane


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Ascenseur, monte-charge, élévateur, leur histoire



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Indépendance de Madagascar Parc d'Astronomie du Soleil et du Cosmos dans le Gard, à visiter pendant les vacances


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Web pratique (2364 sites)
  Rubrique > Web Enfant (1647 sites)
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Livres Enfant (119 sites)
  Rubrique > Adolescents (57 sites)
  Rubrique > Série télé (40 sites)
  Rubrique > Bandes Dessinées (38 sites)
  Rubrique > Littérature pour la jeunesse (25 sites)
  Rubrique > Romans (21 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Livre pour enfant (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]