envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Louisa May Alcott, romancière, l’auteur du roman, Les Quatre Filles du docteur March



Louisa May Alcott, naquit le 29 novembre 1832 à Germantown dans l'Etat de Pennsylvanie, aux USA, elle mourut à Boston, dans l'Etat du Massachusetts, le 6 mars 1888. Elle est enterrée au « cimetière de Sleepy Hollow » de Concord, dans le Massachusetts. Sur sa tombe est gravée qu'elle fut une
vétérante de la guerre civile. Son père était philosophe et dit-on utopique, c'est la mère Abba Alcott, qui fit des efforts d'ingéniosité pour aider la famille matériellement. Louisa May Alcott, devint, quand elle était enfant, liseuse pour un vieux monsieur, elle donna des cours particuliers et travailla comme blanchisseuse, dans les blanchisseries de la ville, pour gagner un peu d'argent. Louisa May Alcott, commença, dès son très jeune âge, à écrire des contes de fée, à 16 ans, en 1854, elle écrivit un livre, « Fables de fleurs », ce ne que l'on ne sait pas, c'est qu'au début de sa carrière, Louisa May Alcott, parallèlement à ses livres pour les enfants, écrivait aussi des romans noirs gothiques, sous le pseudonyme de A. M. Barnard, c'était un peu, Docteur Jekyll et Mister Hyde !!! Vers 1864, elle publia un livre, « Hospital Sketches », qui racontait ses expériences en tant qu'infirmière volontaire, pendant la guerre de sécession, qui eut lieu, rappelons le, entre les années 1861 et 1865. Louisa May Alcott était une abolitionniste convaincue, c'est au cours de cette guerre, qu'elle contracta la typhoïde, qui eut des répercussions sur sa santé, pendant toute sa vie. En 1867, Louisa prit la direction d'un journal pour enfants, elle écrivit dans ce journal une histoire, « Little Women » ou « Les Quatre Filles du docteur March », dont un livre fut édité en 1868. Ce livre obtint un très grand succès, et Louisa May Alcott, continua à écrire les suites de ce roman, « Good wives » ou « Les filles du Docteur March se marient », puis, « Le rêve de Jo March », « La grande famille de Jo March ». Le roman, des Quatre Filles du Docteur March, est un livre qui dépeint la vie américaine dans la seconde moitié du XIX°, l'histoire se passe pendant la guerre de sécession, Madame March et ses quatre filles, aux caractères très différents, tentent de se débrouiller, tandis que leur père combat au front. Leur père est nordiste, il est médecin et possède le grade de médecin-major. Les quatre jeunes filles portent les prénoms de, Margaret appelée Meg, Joséphine appelée Jo, Elisabeth appelée Beth et Amy, ces dernières vivent à Concord, une ville située dans le Massachusetts, avec leur mère, « Marmee », et leur très fidèle domestique prénommée Hannah. Elles appartiennent à la classe moyenne de la société. Autrefois, la famille March était une famille riche, mais un jour, Monsieur March avait voulu aider pécuniairement, un ami dans les affaires, ce qui le mena à la ruine de sa famille. Malgré cela, la famille resta souder et vivait heureuse. Généreuse, la famille March aidait même, les personnes plus pauvres qu'elle. Ce roman est l'histoire qui dura pendant une année, de Noël à Noël. La complicité qui unissait les soeurs entre elles avec leur mère, leur faisait oublier les difficultés du quotidien. Cette histoire est un peu, pour un tiers, une autobiographie de son auteur, pour un autre tiers, un historique de l'histoire américaine, pour le dernier tiers, un roman. On pense que Louisa May Alcott, dans ce roman était « Jo ». Ce roman a été adapté en films au cinéma, Les Quatre Filles du docteur March, a aussi été édité en bande dessinée, en séries pour la télévision, maintenant en DVD. Le journal intime et la correspondance de Louisa May Alcott ont également été publiés. Devenue écrivain renommée, Louisa May Alcott touchait des droits d'auteur, ce qui lui permit de résoudre les problèmes pécuniaires de sa famille a qui elle resta dévouée et fidèle. C'était pour l'époque, une grande féministe, elle prônait l'égalité entre les sexes et l'indépendance des femmes, elle prônait aussi l'égalité raciale, les valeurs morales, c'était une femme moderne, du temps ancien.

Date de création : 08/08/2008 16:38
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Louisa May Alcott
Louisa May Alcott


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Hotel Carlos V à Alghero en Sardaigne, un hotel 5 étoiles, dans un site merveilleux



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Diane Arbus, une grande photographe de mode et de photographies insolites Joan Baez, celle que l’on surnomme, la madone des pauvres gens ou la reine du folk


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Bandes Dessinées (38 sites)
  Rubrique > Littérature pour la jeunesse (25 sites)
  Rubrique > Romans (21 sites)
  Rubrique > Écrivain (15 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Livre pour enfant (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]