envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gastronomie et Produits du terroir


Le girofle de Madagascar



Madagascar fait partie des plus grands producteurs de clous de girofle. A Madagascar, la production de girofle est assurée par une culture de cueillette pratiquée par quelques 20 000 petits planteurs. En tout, les champs de girofliers malgaches s'étendent sur 80 000 ha. La production annuelle malgache de girofle varie beaucoup pour des raisons climatiques. La pluviométrie de
l'année en cours va effectivement provoquer une incidence capitale sur la production de l'année suivante. Plus on a une faible pluviométrie et meilleure sera la production. Il est donc difficile de déterminer la continuité de la courbe de production de girofle de Madagascar. Le giroflier est un arbre à feuillage persistant qui peut mesurer jusqu'à 15 mètres de hauteur. Pour avoir des clous de girofle, il faut cueillir les boutons floraux avant qu'ils n'épanouissent. L'arbre de girofle commence seulement à donner des fruits à l'âge de 5 ou 6 ans. Mais c'est vers les 8 ans que les clous de girofle deviennent appréciables. Il faut attendre que l'arbre atteigne les 20 ans pour qu'il ait une production optimale. A Madagascar, un giroflier a un rendement moyen de 6 à 16 kg de clous par arbre et par an. Concernant le rendement à l'hectare, il varie beaucoup entre 900 kg et 2 tonnes car tout dépend des caprices du climat mais d'habitude, les malgaches peuvent compter sur une bonne production tous les trois ans. Le taux de production à venir est donc un mystère pour tous, par contre, on peut connaître quelle région de la Grande Ile en produit le plus. La province de Toamasina assure la majeure partie de la production de girofle à Madagascar. Rien qu'en 1989, cette région, localisée dans la partie Est de l'île, a produit 6 825 tonnes de girofle contre 28 tonnes pour la région de Mahajanga et 78 tonnes pour la région d'Antsiranana. En 1992, la région de Toamasina en a produit 11 216 tonnes contre 34 seulement pour Mahajanga et 240 pour Antsiranana. Depuis quelques années, on peut constater une augmentation des prix de girofle. En 1990, le kilo du girofle s'achetait à 120 ariary le kilo, ce prix atteint rapidement les 145 ariary en 1993 pour atteindre les 295 ariary en 1996. Le girofle de Madagascar est utilisé dans plusieurs domaines. Le girofle est principalement cultivé pour ses « clous » et pour son huile essentielle, l'essence de girofle... Les clous servent effectivement d'aromates nécessaires à la fabrication de plats dans plusieurs pays. Quant aux fruits de giroflier ou « anthofles », ils sont utilisés dans la confiserie. Les feuilles de giroflier sont aussi utiles puisqu'on en extrait une essence contenant beaucoup d'eugénol. L'eugénol est un composant indispensable à la production de la vanilline artificielle. Le girofle possède aussi des propriétés bactéricides et anesthésiantes, c'est pourquoi il est utilisé dans la chirurgie dentaire, pour la préparation de nombreux médicaments et dans la fabrication de pâtes dentifrices. Le girofle est également utilisé en parfumerie, en savonnerie et en droguerie. Le girofle de Madagascar est surtout destiné à l'exportation. C'est une filière qui peut être très rentable au pays car rien qu'en 1995, Madagascar a exporté 17 127 tonnes de clous de girofle pour une valeur de 9 333 millions d'ariary. Cette même année, la Grande Ile exporta 1 577 tonnes d'essence de girofle lui rapportant 4 729,4 millions d'ariary. Singapour est le premier importateur de clous de girofle de Madagascar en achetant en moyenne la moitié de sa production. Les autres pays comme les Etats-Unis, la France, le Japon et la Belgique importent aussi une quantité non négligeable de girofle de Madagascar. Actuellement, le cours des clous de girofle sur le marché international s'élève entre 750 et 800 $. Le girofle de Madagascar est connu pour sa qualité, mais l'exportation est handicapée par quelques problèmes majeurs. La baisse de la production en volume suivi d'une baisse du prix unitaire réduit les bénéfices du producteur malgache. De plus, pour pouvoir exporter plus, le gouvernement malgache devra faire une prospection plus dynamique de nouveaux marchés à couvrir pour les clous de girofle mais aussi pour les autres produits dérivés. Le girofle de Madagascar doit en effet faire face à une rude concurrence de la part des autres pays producteurs comme Zanzibar, la Tanzanie, le Brésil et l'Indonésie. Le cycle de production de girofle, qui est de 5 ans, empêche aussi d'assurer une production permanente. Il faudrait que le gouvernement malgache essaie de ramener cet intervalle à deux ans en plantant d'autres pieds de girofle. Malgré ces problèmes, le girofle de Madagascar reste un produit de très bonne qualité.

Date de création : 03/10/2008 09:28
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Girofle de Madagascar
Girofle de Madagascar


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Aimable, un ch’ti et un grand virtuose de l’accordéon



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
The Kills, en tournée de concerts en France à partir du 18 octobre 2008 Concert Barbara Hendricks et « The Magnus Lingren Quartet » à Paris, à l’Olympia le 14.10.2008


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Produits Alimentaires (667 sites)
  Rubrique > Huiles, Epices, Condiments (88 sites)
  Rubrique > Voyage Madagascar (71 sites)
  Rubrique > Recettes du monde (66 sites)
  Rubrique > Produits du monde (35 sites)


[Retour au guide Aquadesign]