envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Auto / Moto


Les taxis



D'une manière générale, un taxi est un véhicule terrestre privé de transport payant de passagers et de bagages, dont le trajet est fixé à la demande du client, par opposition aux transports en commun, qui se déplacent entre des points prédéfinis, comme les arrêts de bus ou les gares.
Différents types de taxis existent dans le monde, selon l'hémisphère ou le pays. Dans la plupart des pays industrialisés, on est en présence de véhicules de haut de gamme et en très bon état général, soumis à des contrôles et des entretiens stricts. Le chauffeur, appelé taximan, est également assujetti à des critères de qualification bien précis pour pouvoir exercer le métier. Dans les pays moins favorisés, les taxis fonctionnent avec beaucoup moins de contraintes règlementaires relatives à l'état de la voiture, fournissant aux passagers des prestations généralement peu confortables. Dans certains pays d'Afrique, d'autres types de véhicules jouent le rôle de taxis, comme les moto-taxis, ou bend-skins, et les taxi-bus, ces derniers étant généralement au service d'employés en déplacement entre les villes. En Asie du sud-est, les pousse-pousse occupent une bonne part du trafic routier urbain, essentiellement pour les déplacements à courte distance. Ces différents moyens de locomotion dans les pays moins riches sont toutefois réputés non sécurisants, du fait, d'une part, de la vétusté ou de la dégradation du véhicule, et d'autre part, du manque de qualification du chauffeur, dû principalement à la délivrance illicite de permis ou d'autorisation de conduire. Par ailleurs, des taxis dits collectifs ou communs prennent progressivement de l'ampleur, surtout dans les pays avancés, afin de répondre à une demande croissante d'organismes, d'associations ou de mutuelles, comme la Sécurité Sociale. Les collectivités territoriales ont également des attentes spécifiques à l'endroit de ce type de transport, dont les prestations les plus fréquentes sont le ramassage scolaire et le remplacement de certaines lignes de bus, supprimées pour cause de faible fréquentation. En matière de tarification, deux principaux modes s'appliquent. D'abord, dans la plupart des pays industrialisés, les taxis sont équipés d'un compteur horokilométrique, ou taximètre. Cet appareil est périodiquement soumis à des vérifications par une entité dépendante de l'Etat, et est destiné à fixer le montant à payer par le passager, en fonction de la durée et de la distance du trajet. Dans les pays moins avancés, le tarif est négocié et fixé à l'avance entre le conducteur et le passager, compte tenu de la distance estimée et d'éventuels facteurs moins pondérables, comme l'évaluation arbitraire du flux de la circulation, qui peut être fonction de la localisation géographique. En terme de statut légal, le métier de taximan est considéré comme une profession libérale du domaine de l'artisanat, et est régi par des règlementations fiscales et de fonctionnement bien définies. Dans certains pays de l'hémisphère nord par exemple, l'artisan taxi a le droit d'exercer pendant 77 heures par semaine au maximum, à raison de 11 heures par jour et 7 jours hebdomadaire. S'il est locataire de véhicule, son temps journalier de travail est limité à 10 heures. Ces quotas sont toutefois largement favorisés, en rapport avec les lois de restriction du temps de travail pour les autres professions. Du point de vue structurel, la plupart des taxis forment des groupements, en tant qu'associations d'artisans, compagnies, fédérations ou syndicats. Ceux-ci sont, le plus souvent, segmentés par zones géographiques. La mise en commun des ressources d'un groupement, comme le central d'appel, le parc de véhicules et l'atelier d'entretien, constitue un facteur prépondérant de productivité pour chacun des membres. Notons aussi que, dans certains pays africains, et sous une forme moins professionnelle, les syndicats de taxis jouent également un rôle politique majeur, en tant que groupes de pression en faveur des mouvements populaires ou des revendications d'ordre social. Sur le plan écologique, les taxis font partie intégrante des véhicules immatriculés selon leur pays d'origine, et y sont tenus de se conformer aux lois en vigueur sur la préservation de l'environnement. Des efforts de participation sont à noter, à l'exemple de l'utilisation d'autres modes de propulsion, comme le GPL à la place du moteur à essence, par la quasi-totalité des taxis japonais depuis 1963, dont le nombre est estimé actuellement à 50.000 pour la seule ville de Tokyo, équivalant l'effectif total sur le territoire français. Enfin, il convient d'indiquer que le métier de taximan intègre en majorité la catégorie socio-professionnelle moyenne, avec à titre indicatif pour l'hexagone, l'enregistrement de 150 nouvelles licences chaque année.

Date de création : 06/10/2008 14:41
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Taxis
Taxis



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
RTL Disco show, en tournée de concerts, du 14 novembre 2008 au 31 mai 2009 Bien choisir un Aspirateur


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Auto / Moto (3922 sites)
  Rubrique > Automobile (2478 sites)
  Rubrique > Transport-transporteur (1322 sites)
  Rubrique > Taxi (618 sites)
  Rubrique > Blog autos motos (15 sites)
  Rubrique > information trafic (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]