envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Tchavolo Schmitt



Tchavolo Schmitt est un brillant guitariste français de jazz manouche. Sa réputation est fondée sur son aptitude à réaliser un admirable retour aux sources dans le style. Il est l'incarnation de la pure tradition manouche. S'inspirant en grande partie de Django, Schmitt a su imposer son propre style. Ce virtuose est doué d'une technique sans égal qui est tantôt enivrante, tantôt tonique.
Il est doté de la quasi-totalité des secrets de la guitare dont un swing vibrant, parfois même caustique, une attaque forte et un phrasé unique. Identiquement à Django Reinhardt, Tchavolo Schmitt adore incorporer à son jeu les composantes harmoniques et rythmiques de la valse, une musique qu'il maîtrise mieux que personne. Outre sa qualité de musicien, Schmitt est également un personnage dont l'originalité et le naturel passent difficilement inaperçus : un personnage exceptionnel en tant que musicien et en tant qu'être humain. Tchavolo Schmitt a vu le jour à Belleville, à Paris, en 1954. Malgré son lieu de naissance, le musicien est en réalité d'origine alsacienne. Il a commencé la musique très tôt puisqu'il a été initié par sa mère à la guitare, dès l'âge de six ans. Il a également hérité de la technique de violon de son père qui est violoniste. Au bout de cinq années d'apprentissage, l'alsacien a acquis une grande adresse, en particulier du style manouche et joue le répertoire de Django à la perfection. Les prémices de la carrière professionnelle de Schmitt ont eu lieu à la suite de son départ, avec son frère, à Strasbourg en 1965. Il a fait ses grands débuts à la Porte de Montreuil, l'un des hauts lieux du style et le lieu de retrouvailles de la communauté manouche. En 1966, sa carrière a pris une autre dimension lorsqu'il s'est régulièrement produit à la Chope des Puces, un lieu de consécration des musiciens de la communauté. Jouissant d'une réputation sans cesse grandissante, Tchavolo a rejoint le groupe Hot Club da Sinti en 1974. Il y a retrouvé ses cousins à savoir M. Reinhardt, S. Reinhardt, Hono Winterstein, D. Schmitt et notamment son frère Gogo Berbedes. C'est l'intégration de ce groupe qui marque véritablement ses débuts professionnels. Cela lui a permis d'enregistrer le premier album de sa carrière en 1981. L'album a été intitulé Wonderful pour le label Linkshändle Records. En dépit d'un sérieux décollage et une participation à un album, Tchavolo a pris un temps de recul au cours des années 80, qui lui a permis tout de même d'apporter un plus dans son style. Son retour n'était intervenu qu'en 1993. Pour ce faire, il a intégré le groupe appelé Gypsy Réunion dans lequel il a retrouvé à nouveau D. Schmitt, Patrick Saussois et G. Reinhardt. Avec Tchavolo, le groupe a sorti un album titré Swing 93, faisant référence à l'année de sa sortie. Le premier album personnel du guitariste alsacien n'est intervenu qu'en 2000. L'opus possède un titre très évocateur : « Alors ?...Voilà ! », qui constitue éventuellement une réponse à la longue attente de son public. Il a été fait en collaboration active et avec le grand soutien de Romane. Si le premier album tardait à sortir pour Schmitt, il ne lui a fallu qu'un an pour enchaîner avec un nouvel album. Son deuxième disque Miri Familia a fait son apparition en 2001. Le musicien alsacien a récidivé encore en 2002 avec son troisième opus intitulé Swing. Ce dernier est surtout connu pour être la bande originale du film du même nom du réalisateur Tony Gatlif. Sorti chez Warner Music France WEA, Swing a été enregistré avec la participation de Mandino Reinhardt. En 2005, Tchavolo Schmitt a enchaîné avec un nouvel opus baptisé Loutcha. Juste avant de sortir ce quatrième album, il a entre-temps travaillé avec l'autre guitariste du jazz manouche Angelo Debarre. Ils se sont associés pour rendre hommage à Django avec un disque qualifié de Mémoire. Le dernier album de Tchavolo Schmitt en date, qui a fait son apparition en 2007, s'intitule Seven Gypsy Nights. Pour tout dire sur le musicien Schmitt, il ne faut pas omettre son talent d'acteur. Sa carrière d'acteur est liée au réalisateur Tony Gatlif. Il a de ce fait commencé à la suite de sa rencontre avec ce cinéaste en 1992. En cette période, Gatlif lui a demandé de prendre part dans son film Latcho Drom. Quelques années plus tard, en 2002, ce premier pas est suivi d'un rôle plus important dans le film Swing. Il y interprétait un rôle de Miraldo, un professeur de guitare du héros du film.

Date de création : 10/10/2008 08:55
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Tchavolo Schmitt
Tchavolo Schmitt



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Bien choisir une Ponçeuse à bande Nouvel album de Johnny Hallyday, « Cela ne finira jamais »


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Partition Guitare (122 sites)
  Rubrique > Jazz (74 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]