envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Maison


Postes à souder à la flamme comment choisir?



Un poste à souder à la flamme est un appareil permettant d'assembler des métaux par l'apport de métal en fusion. La puissance d'un poste à souder se mesure en température de chauffe et donc logiquement de la vitesse de fusion de la pièce à souder. Il existe trois types de postes à souder à la flamme : la lampe à souder, le chalumeau monogaz et le chalumeau bigaz. La lampe à
souder est un appareil pratique permettant de réaliser de petits travaux de soudure tels que la réparation d'une fuite dans la plomberie, le décapage de peinture... La flamme de ce type de poste à souder atteint généralement une température maximale variant entre 1 400 à 1 600 °C. La consommation de gaz d'un poste à souder s'exprime en grammes par heure, ainsi la lampe à souder n'en dépense que 150. La lampe à souder est composée d'un support à cartouche de gaz et d'un bec muni d'un brûleur. Pour le chalumeau monogaz, son bec équipé d'un brûleur se connecte directement à la bouteille de gaz de propane ou de butane, grâce à un tuyau d'alimentation souple se terminant par une poignée munie d'un bouton de réglage de puissance. Le chalumeau monogaz peut cracher une flamme dont la température varie entre 1 400 et 1 800 °C. La consommation moyenne d'un chalumeau monogaz est de 500 grammes par heure. Le chalumeau monogaz peut braser de nombreux alliages tels que l'étain, le laiton, l'aluminium ou encore le zinc. Toutefois, il ne peut être utilisé pour les métaux ferreux. Comme son nom l'indique, le chalumeau bigaz est alimenté par deux bouteilles de gaz différentes. Pour alimenter un chalumeau bigaz, il faut obligatoirement une bouteille d'oxygène et une bouteille de gaz tels que le butane akyrène ou l'acétylène. La flamme d'un chalumeau bigaz atteint facilement les 3 000 °C et cette haute température lui permet d'assembler même les métaux ferreux. Optez si possible pour un poste à souder à la flamme permettant un brasage tendre et un brasage fort. Le brasage tendre est conseillé pour assembler les canalisations d'alimentation d'eau en cuivre. Vous n'aurez pour cela qu'à monter la température de chauffe à 230 °C et à choisir comme métal d'apport un étain en fil. Quant au brasage fort, il vous permettra d'assembler les matériaux les plus résistants tels que l'or, l'argent, les métaux ferreux et l'aluminium. Le mieux est donc d'opter pour un poste à souder munie d'un bouton de réglage de la flamme. Il est à préciser que les matériaux ferreux nécessitant une haute résistance mécanique ne peut s'assembler que par le soudo-brasage. Ce type de soudure ne peut se réaliser que si la température de chauffe atteint les 1 500 °C au minimum. De plus, le métal d'apport sera alors le cuivre ou l'argent en baguette. Avant de choisir votre poste à souder, il est donc primordial de déterminer à l'avance quel rôle il assumera. Cela vous évitera des dépenses inutiles en achetant un poste à souder à la flamme trop puissante pour la plomberie ou encore en choisissant un poste à souder à la flamme trop faible pour les métaux ferreux. Mais pour que votre poste à souder à la flamme sous satisfasse complètement, vous devrez choisir également le brûleur adéquat à vos travaux. Sachez aussi à quoi serve chaque type de brûleurs pour les postes à souder à la flamme. Le brûleur standard, celui qu'on retrouve généralement sur la plupart des postes à souder à la flamme, est surtout recommandé pour le brasage de grosses canalisations. Il peut aussi effectuer les travaux de cintrage. Quant au brûleur à pointe fine, il est conseillé pour les travaux de soudure au plomb, c'est-à-dire pour les recharges au plomb d'une fuite ou le raccord d'un siphon. Mais il se peut que dans une situation particulière, vous aurez besoin de réaliser une soudure délicate nécessitant une grande précision, optez alors pour un brûleur à pointe super fine. Ce type de brûleur est surtout destiné aux pièces de petites dimensions pour une chauffe bien localisée. Le poste à souder à la flamme peut aussi être utilisé dans un contexte autre que la soudure grâce au brûleur à bec plat. Ce modèle de brûleur permet le décapage de peinture, l'étamage de grandes surfaces, le nettoyage de clapiers mais aussi le brunissage de bois. En bref, le poste à souder à la flamme est un outil de travail qui se doit d'être pratique, fiable et pouvant réaliser le plus de travaux possible pour qu'il soit rentable.

Date de création : 24/11/2008 10:18
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Postes à souder à la flamme comment choisir?
Poste à souder à la flamme



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Eliminés à la Star Académy, 10° prime,  le 21.11.2008 Comment bien entretenir un sol vinyle


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Artisans (516 sites)
  Rubrique > Couverture et zinguerie toiture (142 sites)
  Rubrique > Plombier (121 sites)
  Rubrique > Ferronnerie (86 sites)
  Rubrique > conseils bricolage (72 sites)
  Rubrique > Outils (37 sites)


[Retour au guide Aquadesign]