envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Accident de ski : que faut il faire!



Quand l'hiver arrive, dans certaines régions en tout cas, la neige est présente et quand on parle de neige, on pense au ski et aux sports d'hiver, mais l'idée d'un accident de ski ne nous vient jamais en tête. Pourtant, rien que pour l'année dernière, sur quelques 8,5 millions de pratiquants,
il y a eu 140 000 blessés, une douzaine de morts dont presque la moitié a été causée par des avalanches. 60 % des accidentés des sports d'hiver présentent des fractures ou des entorses dues pour la plupart à la mauvaise fixation de leurs skis. Le nombre des gens souffrant de la cassure des ligaments tient aussi une place assez importante dans leur effectif et ceux, victimes d'entorses du genou sont nombreux. L'hiver dernier, on a recensé plus de 9 400 collisions entre les usagers des pistes et 70 % de ces collisions étaient entre skieurs. Toutefois, cette affirmation est à relativiser du fait de la rareté de la fréquence de ces cas. Paradoxalement, presque la moitié des accidents ayant entraîné des lésions des membres inférieurs qui a été constatée était survenue lors des arrêts ou des manoeuvres à vitesse réduite. Le ski alpin est le sport de glisse classé le plus à risque et le plus dangereux, en ayant provoqué plus des deux tiers des accidents. On pourrait pourtant éviter sinon limiter ces problèmes en respectant les recommandations les plus élémentaires des responsables des sites : à savoir, choisir et se référer aux normes préétablis en ce qui concerne les matériels que vous employez, entre autres contrôler les fixations des skis à chaque saison, adapter les réglages qui vous concernent selon votre aptitude et votre niveau, choisir les skis adéquats et ne pas prendre des skis de champion quand on n'a que 7 jours de pratique..., respecter les "codes de conduite " de la montagne, ne pas aller n'importe où, se tenir au courant des conditions météorologiques, se conformer aux normes de sécurité imposés... Vous devez à tout moment maîtriser votre vitesse et pouvoir la contrôler, faire attention aux autres skieurs surtout au démarrage ou lors d'un dépassement. Evitez impérativement de partir seul, surtout si vous êtes débutant, avisez toujours quelqu'un de votre programme et informez-vous sur tout ce qui a trait à votre itinéraire : les risques et les obstacles qu'il peut comporter, la durée du parcours...Car comme on dit, « prévenir vaut mieux que guérir », faites de votre mieux pour limiter les problèmes. Toutefois, malgré toute l'attention que nous pourrions avoir, les accidents peuvent survenir à tout moment et mieux vaut savoir ce qui nous attend en cas de malheur. La responsabilité d'un accident vous incombera si vous en êtes à l'origine et si vous n'avez pas respecté les règles de bonne conduite qui ont été érigées par la Fédération Internationale de Ski et qui ont été reprises par la Fédération Française et sur lesquelles, en général, se basent les tribunaux en cas de litiges. Le tribunal impute au skieur la responsabilité si l'accident résulte de lui-même ou de ce qui se rapporte à lui (matériel, positionnement, agissements ...). Il l'attribue par contre aux prestataires du service dans le cas d'utilisation d'un matériel commun (téléphérique...), mais le skieur redevient responsable dès qu'il y a acte actif c'est-à-dire qu'il y a eu maladresse et bêtises de sa part, sauf s'il arrive à prouver le vice ou le défaut d'un matériel. Notons le fait que lors d'un accident, faute de jurisprudence, le tribunal est enclin à indemniser la victime car à chaque fois que les conditions de la collision ou de l'accident sont floues, ce qui est presque toujours le cas, le doute profite à la victime. Afin d'éviter les mauvaises surprises financières d'un accident, le meilleur moyen est sans conteste de souscrire une bonne assurance qui inclurait la responsabilité civile. Ainsi, débourser une centaine d'euros s'avérera plus rentable dans le cas où le pire arrive. En effet, les coûts des accidents de ski sont très chers du fait de la complexité des lieux d'intervention et des compétences des intervenants. Il existe aussi une carte appelée Carte neige qui est systématiquement proposée par la Fédération Française lors de la souscription ou à l'achat de certains forfaits. Elle est intéressante dans la mesure où elle couvre presque la totalité des frais occasionnés par les accidents, les imprévus et même quelquefois, les annulations de commande de dernière minute. Mais quoiqu'il en soit, veillez toujours au respect des règles car malgré que vous soyez assuré, certaines situations annulent automatiquement cette couverture. Dans le cas où un skieur aurait été victime d'un accident en dehors des pistes sur un domaine non sécurisé, l'assurance « sport d'hiver » saute. La prudence et un bon assureur seront donc les gages d'un séjour en montagne réussi.

Date de création : 15/12/2008 08:55
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Accident de ski
Accident de ski : que faut il faire!


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Francis Lemarque, le chanteur auteur et interprète, qui a symbolisé Paris



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Indochine, tournée de concerts en France, en Belgique et en Suisse, à partir de 2009 Mise en examen, c'est quoi ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Stations de ski et de montagne (169 sites)
  Rubrique > Assurance santé (138 sites)
  Rubrique > Station de ski France (98 sites)
  Rubrique > Surf (57 sites)
  Rubrique > Ski alpin (48 sites)
  Rubrique > Sport de glisse (32 sites)
  Rubrique > Station de ski Autriche (26 sites)
  Rubrique > Premiers secours et Urgences (25 sites)
  Rubrique > kinésithérapie (25 sites)
  Rubrique > Assurance voyage (16 sites)
  Rubrique > Station de ski Suisse (14 sites)
  Rubrique > Snowboard (9 sites)
  Rubrique > Station de ski Italie (7 sites)
  Rubrique > Centre de rééducation (5 sites)
  Rubrique > Station de ski Allemagne (5 sites)
  Rubrique > Station de ski Espagne (4 sites)


[Retour au guide Aquadesign]