envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Otis Redding, chanteur de soul américain



Otis Redding, une légende de la musique soul noire américaine. Parmi ses idoles s'inscrivent les noms de Sam Cooke, Beatles, Bob Dylan et Little Richard ... Il est né le 09 septembre 1941 à Dawson, en Géorgie. Issu d'une
famille noire américaine de classe sociale défavorisée, il vivait dans des conditions difficiles. Très jeune, il a dû chercher quelques petits boulots pour arrondir les fins de mois à la maison. Et c'est là que son destin se trace, car pour 6$, il accompagne chaque dimanche matin les groupes de gospel de son village en tant que batteur. Il vécut toute sa jeunesse à Macon, en Géorgie et y rencontra sa femme Zelma avec qui il a eu deux fils, Dexter et Otis. Il fit par la suite la rencontre de Johnny Jenkins qui est le guitariste du groupe Pinetoppers et adopte le style Rhythm and Blues. Il intègre le groupe, ce qui lui permet de connaître Phil Walden qui était dans le temps l'agent du groupe. Phil l'a aidé dans son parcours, surtout dans ses débuts en solitaire. Il commence à chanter ses propres chansons sur un air de ballade soul. Ses premiers titres étaient "These arms of mine" et "Security", des titres qui laissaient déjà entrevoir un professionnalisme et qui avaient convaincu l'agent. C'est à partir de ce moment-là que commença sa carrière dans la chanson. Il a continué avec "That's what my heart needs", "Pain in my heart" en 1964, et "I've been loving you" qui furent tous des succès. Son style apportant une innovation et un changement dans le domaine de la musique, son titre "Mr Pitiful" a été bien accueilli par le public et en particulier par ceux qui optaient pour le RnB. Il a sorti beaucoup de disques et albums en très peu de temps. Après ses cinq premiers titres en 1964, il a sorti "The great Otis Redding sings soul ballads" en 1965, suivi de son premier album "Otis blue" la même année, et dans lequel on retrouve ses propres oeuvres et celles d'autres artistes qu'il a reprises. Dans ce premier album, on l'entend reprendre "Satisfaction" de Rolling Stones, "Down in the valley" de Solomon Burke, "Shake" de Sam Cooke et "My girl" de Smokey Robinson. Ses propres titres figurent dans ce premier album et furent ultérieurement repris par d'autres chanteurs comme "I've been loving you" rechanté par The Rolling Stones, "Ole man trouble" et "Respect" par Aretha Franklin qui a connu un succès fulgurant. 1966 a été marquée par le titre "Soul ballad", le second album "The dictionnary of soul" et un petit changement dans le style. En effet, Otis a entrepris quelques recherches fructueuses sur le rythme qui casse la monotonie comme dans "Try a little tenderness". Joué sur un rythme lent en ballade, associé à une sonorité puissante et énergique des percussions et des caisses, mais toujours dans une ambiance de soul, le titre a connu un grand succès considéré comme un nouvel apport à son acquis. Il rencontre Carla Thomas en 1967 et collabore avec elle en sortant des tubes comme "Lovey, Dovey" et "Tramp". L'un des plus marquants évènements de sa vie se produisit en 1967 : sa participation au prestigieux Festival international de Monterey qui regroupe les grands chanteurs de music pop, un style qui lui donna matière à réflexion, car le vécu au cours de ce festival a entraîné une tendance vers le pop dans ses prochains titres. Puis, il sort "King & Queen" et "Live in Europ". Pour une raison de santé, il a eu un court moment de break qui a permis la sortie de "Sad song" et "The happy song", deux titres à caractère paradoxal au cours d'une même époque. Le 10 décembre 1967 survient la tragédie de son accident d'avion qui causa sa mort et celle des quatre membres de son groupe d'orchestre et musiciens Barskays. William Bell lui a rendu hommage dans "A tribute to a king". Mais, Otis Redding a enregistré un titre quelques jours avant son accident, intitulé "Sittin' on the dock of the bay", lequel était caractérisé par une remise en question du style vers le pop. Ce dernier titre a été chanté par Little Richard. Ses deux fils bâtirent un groupe de funk disco appelé "The Redings" avec l'un de leurs cousins en 1970. Une statue est érigée en son honneur en 2002 à Macon, la ville de son enfance et où il a été d'ailleurs maire d'honneur à une certaine époque de sa vie. Il est décédé à l'âge de 26 ans mais ses oeuvres demeurent intenses et concentrées pendant à peu près 3 ans.

Date de création : 27/12/2008 10:48
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Otis Redding
Otis Redding



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Sinsemilia, nouveau CD et tournée de concerts en France et en Suisse du 21.2.2009 au 13.6.2009 Le Football américain


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Partition Guitare (122 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Blog musique (23 sites)
  Rubrique > Blog stars (10 sites)
  Rubrique > Musique Soul (2 sites)


[Retour au guide Aquadesign]