envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Le Jiu jitsu



Les arts martiaux permettent à la fois de bien entretenir le corps et de vaincre l'adversaire en cas d'agression. D'ailleurs, chacun d'entre nous aimerait bien pouvoir maîtriser au moins une technique de combat pour pouvoir se défendre. Pratiquées depuis des millénaires, ces disciplines ont traversé le temps pour perdurer jusqu'à aujourd'hui
et sûrement pour les prochains siècles à venir. Le jiu-jitsu fait partie de ces arts et est même à l'origine de plusieurs autres disciplines comme le judo, l'aïkido ou encore le jiu-jitsu brésilien. C'est la raison pour laquelle le Jiu jitsu a été qualifié comme étant l'art mère de tous les arts martiaux. Sa technique préconise l'utilisation de la souplesse pour venir à bout de la violence et de la brutalité. Il est utilisé depuis la période féodale au Japon, pour un combat rapproché ou encore pour venir à bout d'un adversaire armé. Il combine trois catégories de techniques de combat, qui sont constituées par une technique de frappe, de projection et de contrôle, respectivement appelées en japonais, Atemi waza, Nage wasa et Katame waza. Entre le VIIIème et le XVIème siècles, le Japon fut plongé dans une période agitée marquée par de nombreuses et interminables guerres civiles. Le jiu jitsu fit alors son apparition et s'est avéré d'une grande efficacité lors des différentes batailles qui ont eu lieu. Les spécialistes de cet art martial sont les Samouraïs, ces officiers qui ont été recrutés au sein des familles nobles. Réputés pour leur bravoure et leur combativité, ces guerriers protégèrent le Japon de l'invasion des Mongols au XVIIIème siècle. On a également une autre branche du jitsu qui est le jitsu ryu, initié par Takenouchie Hisamori, qui combine l'utilisation d'armes telles que le sabre ou le bâton avec des prises pratiquées à mains nues. Les coups de pied sont peu, pour ne pas dire jamais enseignés, afin d'éviter les risques de déséquilibre. D'ailleurs, les combattants sont le plus souvent vêtus d'armure. Ce fut vers 1600 que le terme jiu jitsu fut utilisé pour la première fois. Un docteur japonais nommé Akiyama fit la connaissance d'une secte religieuse lors d'un voyage en Chine. Cette organisation était alors implantée en Mandchourie et ses membres pratiquaient une technique d'auto-défense, le hakuda, dont la base était la connaissance du corps humain. Durant son séjour dans ce pays, le docteur fut autorisé à assister aux entraînements sans pouvoir autant y participer. Une fois revenu au Japon, il tenta d'enseigner à sa famille tout ce qu'il a pu observer pendant les entraînements. Akiyama n'a pas retenu l'ensemble des subtilités du hakuda. Toutefois, il a compris le principe qui le gouverne, lequel consiste à vaincre son adversaire en retournant contre lui son propre poids et sa violence. Il qualifie cette nouvelle technique d'art doux de jiu jitsu. Vers 1603, une période plus stable aussi bien politiquement qu'économiquement commence au Japon. La paix règne enfin et un gouvernement militaire est mis en place par Ieyasu Tokugawa. Les Samouraïs occupent le sommet de la hiérarchie sociale et priment les paysans, les artisans et les marchands. Mais la paix se révéla être un inconvénient majeur pour ces Samouraïs car ils se retrouvèrent privés de leurs revenus. Le gouvernement leur attribua alors des subsides tout en les orientant vers l'éducation. Les arts martiaux ainsi enseignés n'employaient plus aucune arme et on luttait en ayant recours aux coups de pied et aux coups de poing associés aux projections et aux clés. 725 styles existaient alors et furent collectivement appelés jiu jitsu. L'année 1868 marque le retour des troubles avec la défaite des Tokugawa lors d'une guerre civile. L'empereur Meiji décida de dissoudre la classe des Samouraïs quand il constatait le soutien que ces derniers ont apporté au régime antérieur. Des rébellions perturbèrent alors le Japon et l'armée nationale éprouva les plus grandes difficultés pour en venir à bout. En raison de leur interdiction, les arts martiaux furent pratiqués en secret. Ce fut seulement en 1951 après l'occupation américaine, que la prohibition du jutsu fut levée. De nos jours, le jiu jitsu se développe dans de nombreux pays et différents styles dérivés de ce type de combat se pratiquent un peu partout dans le monde. Le plus célèbre est sans conteste le jiu jitsu brésilien. C'est un maître japonais du nom d'Esae Mitsuo Maeda qui enseigna les techniques du jiu jitsu à une famille brésilienne, en 1914. Un fils issu de cette famille, du nom d'Hélio Gracie, améliora la technique d'origine et créa un autre art martial d'une efficacité sans faille qu'on appelle le jiu jitsu brésilien. En quelques mots, cette discipline consiste à ceinturer son adversaire au sol et cette technique facilite aussi bien les étranglements que les luxations destinés à l'amener à s'avouer vaincu. Ainsi, la victoire peut être acquise tout en épargnant des blessures ou des lésions graves à l'autre combattant.

Date de création : 08/01/2009 09:36
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jiu jitsu
Jiu jitsu


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Acquis expérientiels ou validation des acquis liés à l'expérience !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Christophe, en concerts à Paris, Toulouse, Béziers, Lille en mars et avril 2009 La société Endemol


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts martiaux (523 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Jiu jitsu (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]