envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Région du Bas-Mangoky à Madagascar



Géographiquement, on peut délimiter la région orientale malgache du Bas-Mangoky, par la rivière Maningory au nord, à l'ouest par le fossé de l'Alaotra, et au sud par le fleuve Mangoro. Sommairement, il s'agit d'une région qui couvre approximativement 50.000 kilomètres carrés du centre-est de Madagascar. La zone est caractérisée par un relief très varié, de la façade ouest vers l'est.
D'abord, elle débute par un escarpement discontinu et festonné de profonds ravins, suivi d'une série de chaînons liés à des failles, pour constituer ensuite un palier intermédiaire formant un système confus de basses collines et de marais périodiquement inondés, ainsi qu'un chapelet de lagunes, caractéristique de la côte est malgache. La région est parmi celles qui sont les plus exposées aux cyclones tropicaux. Le climat y est chaud et humide. On remarque l'abondance des précipitations et l'absence de saison sèche marquée. La température, dont la variation est très faible à cause de l'influence du vent de la mer, se situe autour de 25°C. La végétation est constituée de massifs forestiers à feuilles persistantes, bruissant d'insectes et d'oiseaux. On y reconnaît de belles espèces d'arbres, comme le varonga, le tavolo, le vintanina, le vandrika, et le hetatra, seul résineux de Madagascar. Ceux-ci sont alternés par des formations secondaires de petits arbres ou d'arbustes, tels les bambous et les "ravinala", appelés communément "arbres du voyageur", qui poussent à l'état naturel en bordure des ruisseaux et à la lumière, et formant ce qu'on appelle le "savoka". Toutefois, les défrichements et les feux de brousse répétés conduisent progressivement vers l'est au remplacement de ces savanes par des formations de graminées, plus particulièrement sur des vastes surfaces de collines. En terme de composition démographique, la population est formée de diverses ethnies, dont les principales sont les Bezanozano, les Sihanaka et les Betsimisaraka. On y repère aussi un regroupement d'Antesaka, issu de la lignée d'un prince immigrant Sakalava du nom d'Andriamandresy. La répartition territoriale de ce peuplement est hétérogène, car la concentration est nettement plus marquée dans les vallées et en bordure du littoral, ou encore à proximité des marais aménagés en rizières. Les principales activités de la population sont l'agriculture et la pêche. On note singulièrement la culture de riz, qui occupe encore une place appréciable, en tant qu'élément nutritionnel de base. La banane, ainsi que la canne à sucre dans une moindre envergure, constituent, pour leur part, les principales cultures d'exportation de la région. De leur côté, les zones de pêche concernent surtout les marais et les lagunes. Ces dernières, et particulièrement celles associées au canal des Pangalanes, représentent des ressources piscicoles importantes. Par ailleurs, la vannerie, en tant qu'activité artisanale d'exploitation de joncs séchés, devient actuellement un secteur de plus en plus porteur, tout comme l'art du raphia. Sur le plan des infrastructures, la région du Bas-Mangoky reste une zone majoritairement enclavée, dans la mesure où on y décompte un nombre encore largement insuffisant de voies carrossables, malgré les efforts de restructuration entrepris par le pouvoir public et certains organismes nationaux et internationaux, dont les actions priorisent les constructions de base, comme les routes, les centres de santé et les écoles. On y relève en effet des taux de mortalité et d'analphabétisme toujours considérables, ce qui a amené les autorités à opter pour ces voies, jugées primordiales. Toutefois, les résultats escomptés demeureront provisoires, si des infrastructures reliées ne sont pas mises à exécution dans un délai appréciable. Des efforts d'industrialisation des produits agricoles et des projets de prise en main des potentialités artisanales et piscicoles de la zone sont également mis sur pied, pour participer à la satisfaction des besoins alimentaires de la population et améliorer son revenu et ses conditions de vie. Mais les problèmes d'électrification et d'adduction d'eau potable demeurent les plus préoccupants, car ils constituent, non seulement un handicap majeur pour une industrialisation progressive, mais aussi des facteurs de risque sanitaire et d'insécurité publique. En effet, la région est dotée d'une ressource hydrographique importante, mais ce sont les moyens matériels de production d'énergie et de traitement de l'eau qui manquent cruellement. Pour terminer, il convient de noter que le Bas-Mangoky est une région qui dispose de ressources et de potentialités qui lui sont caractéristiques. Le rôle de tout un chacun, à commencer par les dirigeants et les originaires de la zone, consiste à définir, puis à concrétiser une politique adéquate de restructuration et de développement réel, de façon à ce que les impacts des efforts entrepris jusque-là soient ressentis par la population. D'ailleurs, le même constat de défaillance, plutôt d'ordre stratégique, s'observe dans de nombreuses localités de l'île.

Date de création : 29/01/2009 08:54
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Région du Bas-Mangoky
Région du Bas-Mangoky


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Larnaca à Chypre, ancienne cité de Citium, des vacances de rêve



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Barbra Streisand, star américaine Olivia Ruiz, en tournée de concerts, du 7.5.2009 au 29.5.2009, en France et en Belgique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Agences de voyage (478 sites)
  Rubrique > Guides de voyage (157 sites)
  Rubrique > Recit et photo de voyage (144 sites)
  Rubrique > Voyage Madagascar (71 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Belgique (25 sites)


[Retour au guide Aquadesign]