envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Sam Cooke, le roi de la Soul musique



Sam Cooke L'un des grands noms de la soul music et l'un des premiers afro-américains à avoir porté très haut cette musique, fut le grand chanteur auteur compositeur Sam Cooke. Il a vu le jour le 22 janvier 1931 dans l'Etat de Mississippi. Sa mère se nommait Annie Mae, et son père était le
pasteur baptiste Charles Cooke. Sam a mené dans son enfance une vie basée sur les règles chrétiennes et il a découvert son talent dans la musique Gospel. Commençant par le groupe The Singing Children avec ses frères et soeurs, il continue après dans le groupe Highway QCs pour enfin trouver sa place à 19 ans dans le groupe de grande renommée Soul Stirrers. Connaissant une envie fulgurante de succès, mais pourtant emprisonné dans sa barrière religieuse et raciale et surtout par sa trop grande implication dans le gospel, Sam trouve un compromis pour enregistrer son premier single solo Lovable, sous le pseudonyme de "Dale Cooke", un single qui ne se résume pas au gospel mais s'imprègne du pop qui, auparavant, était un genre musical tabou pour la communauté afro-américaine. Mais, sa stratégie n'a pas marché car le label de Soul Stirrers en la personne de Art Rupe se défait vite de ses services. Sam ne baisse pas pour autant les bras et signe avec le label "Keen" en 1957, et il a eu raison car cela lui vaut son premier grand succès puisque ‘You Send Me' triomphe dans les ventes pop, et amène très vite après son premier album ‘Eponyme'. Il passe deux années tout à fait fructueuses avec Keen et met à jour les grands succès comme ‘Wonderful World', ‘Crazy She calls Me', en tout, il réalise avec lui quatre LPs. D'autres horizons s'ouvrent pour Sam en 1960 en signant avec le label RCA Records. Il sort tout de suite des LPs originaux mettant en valeur son aspect "hybride" en art, avec toujours des succès retentissants, comme par exemple les tubes ‘Chain Gang' ou ‘Bring it on Home to me' tirés de l'album ‘My kind of blues'. L'une de ses oeuvres qui surprit le monde de la soul fut l'album ‘Night Beat' en 1963, avec lequel il pose définitivement son empreinte dans le milieu de la musique soul RnB. Et cela se confirme par le Live de Miami qu'il fait avec le grand King Curtis. Après ce spectacle, il devient un artiste reconnu et admiré par un large éventail de public, aussi bien les fervents abonnés du gospel que les amateurs de la pop, bref, toutes les races et les ethnies confondues. Il faut dire que Sam Cooke écrit, compose et interprète brillamment ses oeuvres avec une originalité et un talent inné qui méritent amplement cette foule d'admirateurs et de fans. Son grand succès lui permet d'envisager l'indépendance artistique, et il poursuit sa carrière avec ‘Blowin' in the Wind', ‘Shake' et ‘A change is gonna come' tiré de son 16ème album ‘Ain't that Good News'. Côté représentation, on pourra citer parmi ses plus grands succès sa tournée européenne en 1962, ses concerts à Harlem Square club en 1963, et ceux de juillet 1964 intitulés ‘At the copa'. Mais une fin tragique et inattendue survint pour cette grande star de la musique noire américaine. Le 11 Décembre 1964, son corps sans vie a été retrouvé dans un motel en Californie. Après recoupement de l'histoire, il s'avère qu'il aurait été tué par le responsable du motel en état de légitime défense contre son acte de violence quand sa "compagne de nuit" a disparu. Son corps repose à Forest Lawn en Californie. Après sa mort, il y eut quelques échos comme la vente de plusieurs albums dont ceux avec les Soul Stirrers et l'album "The Gospel soul". Après lui, beaucoup ont suivi sa voie, comme Marvin Gaye, Solomon Burke, Ottis Redding, The Supremes, qui ont tiré leur chapeau en l'honneur du grand Sam car il leur a ouvert le chemin de la gloire, de la reconnaissance, du succès, en d'autres termes la liberté de pratiquer un art leur permettant de s'exprimer et de réaliser des chefs-d'oeuvre qui, sans les efforts de Sam Cooke, seraient restés dans l'ombre, et peut-être même juste dans l'esprit de beaucoup d'artistes.

Date de création : 30/01/2009 09:34
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Sam Cooke
Sam Cooke


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Washington Booker Taliaferro, c’était qui ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Olivia Ruiz, en tournée de concerts, du 7.5.2009 au 29.5.2009, en France et en Belgique Salon International de l’Agriculture à Paris, Porte de Versailles, du 21.2.2009 au 1.3.2009


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Musique du monde et internationale (82 sites)
  Rubrique > Blog musique (23 sites)
  Rubrique > Musique gospel (10 sites)
  Rubrique > Musique Soul (2 sites)


[Retour au guide Aquadesign]