envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Le sumo, un sport de lutte traditionnelle japonaise



Le sumo est un art martial, un sport de lutte traditionnelle japonaise qui oppose deux lutteurs, les « sumotori » dont la taille est impressionnante. C'est un sport associé à des rites traditionnels relatifs aux combats qui fait partie des sports de prédilection des japonais. L'histoire du sumo est relatée dans le « Kojiki », l'un des
premiers livres écrits en langue japonaise et le nom de tous les célèbres lutteurs ainsi que les victoires impressionnantes y sont mentionnés. Au VIIIème siècle, le sumo figurait parmi les cérémonies réalisées dans la Cour Impériale durant lesquelles s'enchaînent divers tournois animés par des grands combattants. Des récits relatent aussi que durant la même époque, des combats étaient organisés dans les temples ainsi que les monastères pour honorer les divinités et pour récolter des fonds nécessaires à la construction ou aux réparations d'édifices religieux. Le sumo actuel n'est pas régi par les mêmes règlements que le sumo traditionnel car les techniques de combats associés à de nouvelles disciplines subissent des changements suivant l'époque. En 1192, suite à l'instauration de la dictature militaire initiée par les « Kamakura », la pratique du sumo était réservée aux soldats pour accroître leur endurance au combat. En 1603, la paix revenue, les Japonais vivent dans la prospérité et des associations de lutteurs professionnels se créent ainsi que des combats organisés pour le divertissement. Depuis, le sumo est devenu un sport national très prisé au Japon et seuls les hommes le pratiquent à titre professionnel. Ces lutteurs appelés « rikishi » sont des combattants à part entière qui ont fait des entraînements durant des années. Durant le combat, pratiquement nus, ils portent en guise de ceinture le « mawashi », une sorte de tissu de 9 à 14 mètres, ainsi qu'un cache sexe, le « mae-tata-mitsu ». Avant le combat, ils se préparent et adoptent un style de coiffure appelé « chon mage », une sorte de chignon maintenu en place par un gel. Un rikishi a généralement de longs cheveux car il est interdit de les couper et ce n'est qu'en fin de carrière que les rikishi ont l'habitude de couper le chon mage. Les règlements du sumo stipulent que le poids n'entre pas en compte pour le classement d'un lutteur. Ainsi, les lutteurs qui s'affrontent peuvent avoir des poids totalement différents et un rikishi de 150 kg peut avoir comme adversaire un autre pesant de plus de 200 kg. Cependant, la réussite des combattants dépend en partie de leur poids et l'idéal est de peser autour de 150 kg environ pour avoir une certaine stabilité ainsi qu'une mobilité. Pour pouvoir pratiquer le sumo, les rikishi doivent observer une hygiène de vie stricte et un emploi du temps tellement chargé. Ils commencent la journée à 5 heures du matin par un entraînement qui dure trois heures tout en respectant les rites habituels. Pour le déjeuner, ils prennent un repas appelé « chanko nabe », un ragoût de viande ou de poisson très riche en protéines, accompagné de riz et du saké. Après cela, ils font la sieste et en guise de dîner, ils reprennent du « chanko nabe ». Avant le début du combat, les combattants procèdent à des rites appelés « shiko », pour faire fuir les esprits. Ensuite, ils répandent du sel sur l'aire de combat lors de l'étape appelée « kiyome no shio » et terminent le rituel en se rinçant la bouche avec de l'eau qu'ils vont recracher. Au terme de ces trois étapes, le combat peut alors commencer et l'arbitre sonne la cloche qui marque son début. Il y a d'abord une période d'observation puis les lutteurs touchent le sol de leurs mains avant de se lancer au combat. Le sumo est une véritable confrontation physique où chaque combattant se rue sur son adversaire pour tenter de le déstabiliser et de le mettre hors du zone de combat. Celui qui parvient à éjecter le corps de son adversaire, sauf la plante des pieds, hors de l'aire de combat sort vainqueur. 82 prises différentes appelées « kimarite » sont autorisées pour combattre l'adversaire. Parmi les groupes de sumo professionnels, il y a le « Makuuchi » qui est la première division comportant des lutteurs classés en cinq rangs. Les grades commencent à partir du rang le plus élevé. « Asashoryu » et « Hakuho » font partie de « Yokozuna ». « Ozeki » est formé par « Chiyotaikai », « Kaio », « Kotooshu », « Kotomitsuki », « Harumafuji ». Le « Sekiwake » et « Komusubi » sont composés de deux éléments. Et enfin, le « Maegashira » dispose de plus d'une trentaine de combattants. La deuxième division appelée « Juryo » est composée d'une trentaine de combattants. Les restes de division se distinguent suivant un classement décroissant, les « makushita », « sandanme », « jonidan » et « jonokuchi ». Plus de cent lutteurs figurent parmi l'un de ces derniers groupes de divisions et un tournoi de sumo dure généralement une quinzaine de jours selon des organisations et des règlements précis.

Date de création : 31/01/2009 10:19
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le sumo
Le sumo


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Adriano Célentano, grand chanteur italien, comédien et acteur, un mythe de l'Italie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Salon International de l’Agriculture à Paris, Porte de Versailles, du 21.2.2009 au 1.3.2009 Main Square Festival d'Arras, avec Coldplay, Placebo, Lenny Kravitz, Moby, Duffy, du 2 au 5.7.2009


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts martiaux (523 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Sumo (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]