envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


La Scala de Milan, c'est le berceau de l'art lyrique italien



La Scala de Milan ou Teatro alla Scala en italien est une des plus mythiques salles d'opéra dans le monde. La scène de la Scala a vu défilé les plus grands talents et les plus grands noms de la musique classique depuis plus de 200 ans. D'ailleurs, elle reste un passage obligé et
incontournable pour ceux qui désirent briller dans l'univers du classique. La Scala fut construite en moins de deux ans, selon les dessins de Guiseppe Piermarini, un architecte italien et de Marie-Thérèse d'Autriche, épouse de l'Empereur François Ier. Il faut savoir que l'emplacement de cette légendaire salle était d'abord occupé par une église qui a été construite vers la fin du XIVème siècle puis occupé par la « salle d'opéra ducale », érigée en 1717 et ayant subi un important incendie conduisant à sa destruction deux ans avant l'inauguration de La Scala, en 1776. Son inauguration a été organisée en 1778 et le premier opéra qui y fut présenté était « Europa Riconosciuta », un opéra composé par A. Salieri. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, La Scala de Milan fut la cible d'importants bombardements qui causa de sérieux dégâts sur l'ensemble de l'édifice. Après cet épisode tragique, des travaux de restauration ont dû être entrepris et la salle ne put rouvrir ses portes qu'en 1946. Durant les dix premières années suivant son ouverture, on y a surtout présenté des oeuvres appartenant au registre de l'opéra-bouffe dans la pure tradition de l'opéra italien. Ainsi, plusieurs oeuvres de Domenico Cimarosa comme « L'italiana in Londra » ou de Paisiello comme « Il barbiere di Siviglia » ou « La frascatana » ont été jouées sur les scènes de la Scala entre 1780 et le début du XIXème siècle. Plus tard, on y programma des compositeurs comme Ferdinando Paër ou Giovanni Simone Mayr. Giovanni Rossini, pour le registre « romantique », présenta des oeuvres comme « Il barbiere di Siviglia » ou « Il turco in Italia ». « Norma », une de ses plus importantes oeuvres de Vincenzo Bellini ou « Il pirata » y ont également été joués entre 1822 et 1836. La Scala gagne alors, de par les oeuvres qui y sont présentées et la qualité des prestations, en prestige et en renom lorsque plusieurs opéras de Giuseppe Verdi y sont représentés jusqu'en 1845. « Oberto, Conte di San Bonifacio », « Giovanni d'Arco » et surtout « Nabucco », le plus célèbre des opéras de Verdi dont le « choeur des esclaves » intitulé « Va, pensiero » est devenu un symbole majeur en Italie. Verdi créera par la suite d'autres opéras comme « Aida » ou « Falstaff » qui seront également joués à La Scala de Milan, respectivement en 1872 et en 1893. Plusieurs opéras du talentueux compositeur allemand Richard Wagner seront également à l'affiche. En plus des opéras, plusieurs ballets ont également été joués dans cette légendaire salle, avec à l'affiche plusieurs incontournables de la danse classique comme Maïa Mikhaïlovna Plissetskaïa, la danseuse étoile russe ou Carla Fracci qui y a même étudié la danse. A l'instar de cette dernière, plusieurs autres danseurs et danseuses étoiles y ont étudié la danse classique et ont débuté leur carrière au sein de cette prestigieuse institution. « Excelsior » est un exemple de ces ballets qui ont le plus marqué l'histoire de La Scala. D'ailleurs, à la demande du public, ce ballet y est régulièrement joué jusqu'à aujourd'hui. Par ailleurs, plusieurs chefs d'orchestre célèbres s'y sont autant brillamment illustrés. Le plus connu de ces maestros est sans doute Arturo Toscanini qui a dirigé son orchestre entre 1898 et 1908 avant de devenir directeur artistique de l'établissement entre 1921 et 1929. Ce talentueux chef d'orchestre d'origine italienne a été également connu pour ses colères légendaires et son caractère qui était peu apprécié de son entourage professionnel. Mais son talent est parfaitement reconnu dans le milieu et est un mélange de perfectionnisme et de passion. A chacune de ses représentations, Arturo Toscanini a constamment surpris et émerveillé le public en donnant une toute nouvelle dimension à chacune des oeuvres qu'il a dirigé dans sa carrière. D'autres chefs d'orchestre de renom comme Herbert Von Karajan ou Riccardo Muti y ont également brillé. Aujourd'hui, La Scala propose entres autres, pour la saison 2008-2009, des oeuvres des plus grands compositeurs classiques qui ont, par ailleurs, marqué l'histoire de La Scala de Milan à l'instar de Verdi avec l'opéra « Don Carlo » ou « Aida », de Richard Wagner avec son oeuvre « Tristan et Iseult » et de Rossini.

Date de création : 04/02/2009 08:46
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


La Scala de Milan
La Scala de Milan


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Umberto Tozzi, le chanteur italien de « Gloria », « Ti amo », « Tu »,...



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Lilian Thuram, a refusé la proposition de Nicolas Sarkozy, pour entrer au gouvernement ! Nouvelle Star, tous devant vos écrans de télé, sur M6, le 24.2.2009 à 20 h 40


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Théatre (168 sites)
  Rubrique > Architecture (87 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)
  Rubrique > Blog Art (56 sites)
  Rubrique > Voyage Italie (25 sites)
  Rubrique > Histoire de l'art (4 sites)
  Rubrique > Renaissance (4 sites)


[Retour au guide Aquadesign]