envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Le full contact



Sport de combat mélangeant coups de pied et de coups de poing, le full contact est un art martial qui autorise aux combattants, comme son nom l'indique clairement, la frappe en plein contact. En effet, dans les compétitions d'arts martiaux, il fallait maîtriser ses coups et contrôler sa
percussion. Dans le full-contact, le but est de privilégier la frappe, comme les pratiquants le disent, de « plein impact ». Née aux Etats Unis dans les années 70, cette discipline n'a cessé ensuite de s'étendre vers les autres continents. Les coups sont portés avec une force maximale, sans aucune retenue, et l'efficacité est redoutable quoique l'esthétique soit un peu mise de côté. Toujours est-il que c'est un sport spectaculaire et c'est aussi l'une des raisons de l'engouement constant suscité par le full-contact. Mais n'imaginez pas qu'il est dépourvu de technique car il est basé sur le karaté, la boxe birmane ou encore la boxe thaï, etc. Il n'y pas de sport sans véritable règle, le full contact possède ses propres lois dont voici une petite explication. Les combattants, lorsqu'ils utilisent leurs poings, doivent suivre les règles édictées par la boxe anglaise c'est-à-dire ne frapper que la partie haute du corps. Concernant les coups de pieds, seuls les balayages demeurent autorisés pour la partie basse du corps. Le boxeur, s'il veut tirer partie des techniques de jambe, doit impérativement les utiliser pour porter des coups au-dessus de la hanche. Ces dispositions règlementaires font la spécificité du full-contact ou encore de la boxe américaine. Cette dernière appellation regroupe en fait trois sortes de disciplines sportives : le full contact (objet de notre explication), le light contact (light qui veut dire léger, où maîtriser la puissance de ses coups est impératif), et enfin le semi-contact (qui présente des ressemblances très marquées avec le karaté sportif). Apprendre le full contact requiert une excellente condition physique et un entraînement rigoureux. Pour les enfants, il vaut mieux débuter par le light contact pour lequel le KO n'est pas le but escompté et qui présente moins de risque de blessures que le full contact. Ensuite, s'ils veulent continuer dans le full contact, des équipements spécifiques sont requis tel le protège-dents, le protège-tibias, l'indispensable coquille sans oublier les gants. L'aire de combat dans le full contact est semblable à celui de la boxe c'est-à-dire : un ring. Dans la compétition, les combats sont divisés en 12 rounds avec pour chacun, une durée de deux minutes. La diversité des coups est impressionnante, savez-vous qu'en full contact il y a plus d'une dizaine de sortes de coups de poings et autant de coups de pied ? Pour les coups de poings, on peut citer par exemple : le direct, l'uppercut (très ravageur), le crochet, ... Dans la section professionnelle, d'autres coups sont permis comme le « back-fist » ou le « spinning back-fist ». Pour les coups de pieds, il existe le front kick qui peut être de forme pistonnée ou fouettée, le side kick, le hook kick, le déstabilisant coup de pied arrière ou back kick et bien d'autres encore. Comme les autres arts martiaux, le full contact a ses légendes et depuis 1970, voici certains des plus grands combattants qui ont marqué l'histoire de ce sport de leur talent. Etant donné que ce sport a vu le jour aux Etats-Unis, il n'est donc pas étonnant que beaucoup d'illustres combattants soient d'origine américaine, mais cela n'empêche pas toutefois les autres nationalités de briller et de posséder de redoutables « fulleurs » (dans la langue française, appellation utilisée pour désigner un pratiquant du full-contact). Du côté Américain, on a : Joe Lewis alias l'Immortel, Benny Urquidez alias « The jet », Bill Wallace dit Mister « superfoot »... On peut remarquer les surnoms très évocateurs attribués aux combattants qui laissent présager les qualités qui leur sont propres. Côté Européen, on a l'incontournable Dominique Valéra, un français, véritable idole en Europe. Il y a aussi Jean-Yves Thériault (Canada), Rob Kaman (Hollande), Carl Emery (Suisse), ... Tous les pratiquants de ce sport qui l'ont librement choisi sont des passionnés de longue date. Pour ceux qui voudraient s'initier au full contact, sachez que son apprentissage n'est pas une partie de plaisir et en plus du physique, un mental de fer est également requis, ce qui forge le caractère de ses adeptes.

Date de création : 05/02/2009 09:11
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le full contact
full contact


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Al Bano, chanteur italien, des années 1960



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Nouvelle Star, tous devant vos écrans de télé, sur M6, le 24.2.2009 à 20 h 40 La boxe anglaise


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts martiaux (523 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Full contact (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]