envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Le Bo-jutsu



L'usage du bâton est une pratique courante en Orient depuis longtemps. Dans la Bible elle-même, il est raconté que les Juifs s'en servent comme arme de défense contre leurs assaillants et les bêtes sauvages. En Occident, au Moyen-âge, les paysans n'avaient pour armes que des bâtons au moyen desquels ils se défendaient et rossaient les bandits
de grand chemin. Les ecclésiastiques des temps anciens eux-aussi avaient toujours un bâton avec eux, d'ailleurs, la crosse du pape est en fait un substitut du bâton. En fait, l'usage du bâton est constaté presque partout dans le monde et cet outil constitue l'une des plus vieilles armes recensées. C'est au Japon qu'a eu lieu la normalisation du maniement du bâton long, d'où le bo-jutsu qui est un art martial d'origine japonaise, qui enseigne le maniement du bâton long (bo signifie bâton long). L'utilisation d'un outil d'usage quotidien comme le bâton, le saï ou le nunchaku en tant qu'arme de défense, a ainsi pris de l'ampleur suite à l'interdiction aux paysans d'Okinawa ou de certaines régions de l'archipel de se servir d'armes pour les empêcher de se rebeller. En effet, l'utilisation des armes était prohibée pour éviter les révoltes que provoquait souvent dans ces régions la dominance des dirigeants japonais. Les paysans se servaient alors de leurs outils de travail pour se défendre contre les brigands et les voleurs qui sévissaient la campagne. Ils les utilisaient également contre les Japonais eux-mêmes qu'ils considéraient comme leurs principaux ennemis car en ces temps, ces régions ne faisaient pas encore partie du Japon. C'est la transmission de cette pratique des armes anciennes qui est devenue l'art du Kobudo. Les techniques du bo-jutsu, qui sont encore enseignées jusqu'à aujourd'hui, ont eu pour précurseur un maître japonais qui selon la légende, aurait mis en place ces techniques de combat en utilisant un bâton. C'est au moyen de cet outil qu'il infligea sa première défaite à son adversaire. Suite à cela, un clan le sollicita pour enseigner à ses membres les diverses techniques qui lui ont permis de venir à bout de cet adversaire lors du combat qui les a opposés. Ces techniques sont encore et toujours enseignées dans le Kobudo, l'art martial qui enseigne le maniement des armes de ces paysans d'antan. Le bo-jutsu constitue une partie de cet art et est une technique qui s'étudie à part dans d'autres disciplines comme le Kendo, l'Aïkido ou d'autres disciplines utilisant des armes. Le bo est un bâton qui mesure entre un mètre cinquante et un mètre quatre-vingt de long pour vingt-huit millimètres de diamètre. Sa forme n'était pas naturellement cylindrique car il comportait des méplats et était légèrement effilé sur les deux bouts. Pesant neuf cent à mille grammes, il se distingue par ses trois parties délimitées par le positionnement des mains. Ces positions ont pu être déterminées suite aux diverses expériences acquises pendant le maniement du bâton et permettent de pouvoir manier aisément cette arme. C'est en pratiquant particulièrement le Kobudo qu'on peut acquérir les techniques de base du bo-jutsu. L'art du bo s'acquiert par la pratique des katas, une forme de combat virtuel dont on énumère ici les principaux : Bo-kihon-ichi, Shushi-no-kon, Choun-no-kon, Sakugawa-no-kon, Chiken-bo (Tsuken-no-kon), Shishi-no-kon et Bo-kihon-ni. Le terme de Kata désigne en fait une succession de mouvements qu'il faut enchaîner avec puissance et rapidité. Il faut connaître dix-huit katas au total pour pouvoir dire qu'on pratique le bo-jutsu, en ce qui concerne la maîtrise de cette arme. Comme toutes les armes qui requièrent une technique faisant appel à certains gestuels, on ne pourra jamais maîtriser complètement le bo-jutsu. La technique du bo s'apprend également dans d'autres arts mais à un niveau différent. Le bo-jutsu peut se pratiquer dès l'âge de dix ans mais il faut au minimum dix-huit ans de pratique régulière presque intensive pour obtenir la ceinture noire. On peut ainsi dire que c'est une discipline qui requiert une grande persévérence. De plus, l'âge minimum requis pour prétendre à ce grade est de trente-cinq ans. Le bo-jutsu se pratique sans une protection spécifique car ce n'est pas véritablement un sport de compétition selon les critères définis par les premiers maîtres.

Date de création : 17/02/2009 08:39
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Bo jutsu
bojutsu Shintaido


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le scanner est devenu un outil nécessaire pour la numérisation de documents



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Albums les mieux vendus dans le monde en 2008 Lilly Allen, la fameuse chanteuse britannique!


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts martiaux (523 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > bojutsu Shintaido (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]