envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Durban, la ville au bord de l'océan Indien



Durban est une ville de l'Afrique du sud, située sur la côte de l'Océan Indien, dans la région du Kwazulu Natal. Cette ville est la deuxième plus grande agglomération de tout le pays après Johannesburg. Durban participe dans le revenu national à hauteur de 8,76 % et génère plus de 11 % des emplois de tout le pays. De par sa position physique proche du Tropique du Capricorne,
Durban à un climat subtropical humide, ce qui lui procure un excellent environnement favorable à une activité touristique. Il abrite plus de 3 millions d'habitants dont la majorité sont des noirs (presque 68,5 % de la population), et le reste constitué d'indiens, de blancs ainsi que de métis. La langue pratiquée par la majorité de la population est le zoulou, viennent ensuite les langues pratiquées par une minorité telle que l'anglais, l'afrikaans et le hindi. Avec un taux annuel de croissance d'environ 2,15 %, Durban dispose d'une population jeune dont presque la moitié sont des mineurs. Ayant subi les effets néfastes de l'apartheid, le paysage urbain est très contrasté et bien que cette politique de séparation ait été abolie depuis très longtemps, elle a laissé des séquelles qu'on peut observer jusqu'à maintenant. Tout d'abord, en ce qui concerne les logements, les quartiers se trouvent visiblement déséquilibrés. Les grandes villes et les centres-villes sont encore en majorité occupés par les blancs et composent les centres économiques du pays en regroupant la majorité des zones d'emplois de la ville. De leur côté, les noirs et les autres minorités ethniques vivent comme des squatters dans les quartiers périphériques. Groupés dans des logements informels, ces laissés-pour-compte vivent dans les bidonvilles et sont, la plupart du temps, sans emploi fixe. Avec l'augmentation et le dynamisme des échanges d'activités portuaires, on aurait pu croire que l'emploi ne serait pas un problème à Durban, mais ce n'est malheureusement pas le cas ! En effet, presque le tiers de la population survivent grâce aux secteurs informels. Par ailleurs, la grande ouverture des activités portuaires a rendu difficile la concurrence vis-à-vis des investisseurs étrangers, ce qui n'arrange pas toujours les situations des emplois locaux. Une autre cause majeure à ce fort taux de chômage est l'inégalité d'accès à l'éducation. En effet, alors que seulement 3 % de la population des centres-villes n'ont pas accès à l'éducation, ce chiffre devient plus conséquent pour les miséreux des bidonvilles et ce manque de diplôme et de qualification diminue leur possibilité d'accéder à un emploi stable. Côté économie, Durban essaie tant bien que mal d'utiliser sa position de premier port africain pour rehausser son économie. Il constitue la principale porte d'entrée et de sortie des marchandises d'importation et d'exportation de l'Afrique du Sud, l'un des plus grands pays miniers du monde. Doté d'une importante infrastructure portuaire, le port de Durban constitue une excellente source de revenus pour le pays. Disposant d'un terminal de gestion de conteneurs moderne, de 15,2 kilomètres de quai, d'un silo à graines de tournesol (28 000 tonnes), de silo à céréales (38 000 tonnes) et de gros terminaux sucriers (jusqu'à 520 000 tonnes), le port de Durban a tout pour réussir. En 2004, environ 1,6 million de conteneurs et 25 millions de tonnes de marchandises transitent par le port. Par ailleurs, la ville tire partie de son emplacement stratégique pour augmenter encore plus le revenu de son fameux port, utilisé comme carrefour maritime. Ainsi, les grands bateaux venant d'Amérique et d'Asie passent d'abord vers Durban, transfèrent leurs marchandises dans des bateaux plus petits, pour ensuite continuer leur trajet vers l'Afrique orientale, Madagascar, l'Ile Maurice ou l'Australie. L'existence du port a aussi entraîné la naissance d'autres secteurs d'activités tout autour. Ainsi, Durban est l'une des plus grandes villes industrielles de l'Afrique du Sud avec notamment l'implantation de différentes usines agro-alimentaires (farine, brasserie, sucre, conserves, etc.) ainsi que d'autres industries textiles et pétrolières. Malgré tout cela, 30 % des revenus de l'agglomération proviennent encore des activités manufacturières. Pour finir, parlons un peu du tourisme à Durban. Bien qu'étant un peu écarté des circuits touristiques traditionnels (Johannesburg, Pretoria, Parc Kruger, Capetown), Durban tente de valoriser ses différentes régions balnéaires, comme les stations d'Umhlanga Rocks et d'Amanzimtoti et ses jardins botaniques pour attirer de plus en plus de touristes. La ville s'est aussi lancée dans les tourismes d'affaires grâce notamment à la construction du fameux International Convention Centre qui accueille diverses réunions et colloques internationaux. Enfin, étant donné que le pays de l'Afrique du sud accueillera la prochaine coupe du monde de football en 2010 et que le stade de Durban Stade King Senzangakhona Stadium recevra quelques matches, la ville tente d'essayer de tout mettre en oeuvre pour que les invités et les fans de foot, satisfaits de leur séjour, reviennent souvent à Durban.

Date de création : 28/04/2009 08:55
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Durban, la ville au bord de l'océan Indien
Durban


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Maison à énergie positive c'est quoi



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Tokio Hotel, serait persécuté et menacé ! FC Barcelone-Chelsea, retransmis, ce soir en direct à 20 h 35, sur TF 1


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Agences de voyage (478 sites)
  Rubrique > Annuaires tourisme (255 sites)
  Rubrique > Tour-opérateurs (109 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Échange de maisons et appartement (15 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique du sud (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]