envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Andy Murray, joueur de tennis britannique



Andy Murray, plus connu sous le nom d'Andrew a vu le jour le 15 mai 1987 en Ecosse, à Dunblane. Joueur de tennis talentueux, aujourd'hui détenant la 4ème place mondiale, il est classé parmi l'un des premiers joueurs britanniques à accéder au classement ATP. Son habilité réside dans
sa capacité à affronter n'importe quel adversaire sur les surfaces dures. L'année 2008 est synonyme de consécration pour ce jeune prodige. En effet, il atteint la finale de l'US Open et gagne les Masters Series de Cincinnati et de Madrid. Cette année n'est pas de tout repos pour lui, même s'il a reçu son troisième titre à Miami. Son style de jeu, à la fois plein d'astuce et de rapidité, déferle dans tous les tournois. Sa capacité innée à faire preuve de grandes tactiques étonnent plus d'un. D'ailleurs, ses jonglages lui valent le surnom de « Roi du contre-pied et du contre-temps » et même ses adversaires le confirment car Andy Murray est un joueur imprévisible et doté d'une excellente intuition dans les coups. Aussi, fait-il partie des joueurs exceptionnels pouvant faire face à Roger Federer qui est est l'ex numéro 1 mondial. Comment expliquer la montée fulgurante de Murray au rang des meilleurs joueurs mondiaux ? Son jeu repose sur la défense, il n'hésite pas à renvoyer toutes les balles, mêmes si celles-ci paraissent difficiles à atteindre de premier abord. Son service, solide et bien placé, n'est point l'un de ses meilleurs atouts, cependant, le seul bémol, un manque d'effet imprimé à la balle. Ajouté d'un grain d'imprévisibilité, il devient un joueur pénible à renverser. Une autre observation, celui de son revers, fort et net, beaucoup plus impressionnant qu'un coup droit. Revenons un peu plus près sur ce prodigieux parcours. Dès l'âge de 12 ans, il remporte l'Orange Bowl en Floride. Ensuite, en septembre 2004, le trophée de l'US Open junior est témoin de son talent. A peine deux semaines après sa victoire, même élu par l'équipe de Coupe Davis pour jouer contre l'Autriche, il décide de ne pas y participer. Pourtant en avril 2005, Murray prend le titre de professionnel et obtient une wildcard pour disputer le tournoi de terre battue de Barcelone, mais il se voit crouler sous les coups du tchèque Jan Hernych. Le mois suivant, il mène d'une main de fer au tournoi challenger de Dresde. Cependant, la victoire n'est que passagère puisqu'il s'incline au second tour. Tous ces tournois lui ont valu des points ATP, il gravit rapidement les échelles et obtient immédiatement une seconde wildcard. Cette dernière lui permet de participer au tournoi londonien du Queen's Club. Il arrive au troisième tour en battant Santiago Ventura et Taylor Dent. Mais le suédois Thomas Johansson remporte le tour. Une légère blessure à la cheville l'oblige à abandonner le tournoi de Nottingham. L'année 2006 commence bien pour le jeune joueur. En effet, il remporte le tournoi à Adélaïde face à Paolo Lorenzi. Mais les lauriers sont de courte durée : le tournoi de Roland Garros est pour lui une défaite cuisante. Sa condition physique lui fait perdre la face avec la lutte acharnée de 3 heures 45 contre Gaël Monfils. Malgré tout, en août, il réussit à atteindre la finale ATP à Washington, mais sans remporter la victoire. Il est à la 31ème place en classement mondial pour cette année, son meilleur classement depuis le début de sa carrière. En 2007, il participe au Grand Chelem mais il subit un échec lors du quatrième tour. En novembre 2007, il prend le risque de se passer de son entraîneur Brad Gilbert en choisissant l'ancien joueur britannique Miles MacLagan pour devenir désormais son mentor. Puis, il se rend à San José où il bat avec succès Ivo Karlovic en finale. Parallèlement, avec son frère Jamie, ils gagnent aussi en double. C'est la première fois depuis 1989 que deux frères encaissent à la fois le tournoi en simple et en double. Les blessures à la hanche et à la cheville l'obligent à abandonner la partie au Masters d'Indian Wells. Malgré de multiples défaites pour la saison, il est érigé au rang de 11ème au classement mondial. Par la suite, il multiplie ses blessures et cette fois-ci, au poignet. Aussi, est-il contraint de se retirer de la saison en France. Forcé de rester dans l'inactivité, il obtient tout de même la 8ème place mondiale. En 2008, il fait figure haute devant sa victoire au tournoi de Marseille. Il encaisse victoire sur victoire 14 fois de suite. Mais le Masters de Paris-Bercy laisse le trophée à son adversaire David Nalbadian. En 2009, son premier match à Abu Dhabi marque le début d'une excellente saison. A l'Open d'Australie, il est déjà classé parmi les favoris.

Date de création : 27/05/2009 09:05
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Eliminés à la Star Académy, 10° prime, le 21.11.2008



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Nouvelle Star 2009, 8° prime,  qui est parti ? qui a été éliminé ? résultats Finale de la Ligue des Champions, le match le plus excitant et le plus cher de l’année !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Tennis (53 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)


[Retour au guide Aquadesign]