envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Emploi, Formation


Chômeurs et demandeur d’emploi : les aides prévues.



Lequel d'entre nous n'a pas connu une période de chômage ? Que cette période soit courte ou longue, le demandeur d'emploi doit savoir que le dispositif social prévoit toute une série de mesures destinées à aider le chômeur et favoriser son retour à l'emploi. L'on distingue parmi ces aides prévues pour les demandeurs
d'emploi : L'aide au retour à l'emploi : L'ARE est une aide qui se calcule en fonction de 2 critères, d'une part la durée du travail effectif durant les dernières années et les derniers mois, et d'autre part l'âge du demandeur d'emploi (se situe t'il au dessus ou au dessous de 50 ans ?). La demande d'allocation doit se faire auprès des services de l'ASSEDIC. Le RMI : Le Revenu Minimum d'Insertion, en vigueur depuis 1998 s'adresse aux personnes de plus de 25 ans, ainsi qu'aux femmes enceintes ou ayant en charge d'élever un enfant (sans obligation d'avoir 25 ans). Cette allocation spécifique est prévue pour aider tout type de citoyens en difficulté, que ce soit l'allocataire Assedic en fin de droit, le chômeur longue durée... Le montant de cette allocation varie en fonction de la situation familiale et du montant des rentrées d'argent mensuels de l'intéressé. Outre le fait d'apporter une aide financière variable, le RMI ouvre bon nombre de droit, et surtout n'est pas exclusif, ainsi le bénéficiaire pourra profiter simultanément du versement d'aides supplémentaires (Allocations logement et familiales, CMU, exonération d'impôt, redevance TV gratuite...) L'allocation de solidarité spécifique : L'ASS est destinée aux chômeurs de longue durée et n'ayant plus droit aux allocations Assedic. Le demandeur d'emploi pour bénéficier de cette aide doit remplir 2 modalités, en effet ses ressources mensuelles ne doivent pas dépassées 963.20 euros pour un personne seule, et 1513.60 euros pour un couple, de plus il doit pouvoir justifier d'une période de Travail salarié de 5 ans au cours des 10 dernières années en amont de la rupture du contrat de travail. Pour percevoir l'ASS, le l'intéressé doit en faire la demande auprès de l'ASSEDIC, cette aide est versée tous les mois et les droits sont renouvelables tous les six mois. L'allocation de formation reclassement : L'AFR joue le rôle de relais à l'ARE, en effet chaque demandeur d'emploi touchant les l'aide de retour à l'emploi doit prendre contact auprès de l'ANPE pour lui communiquer son intention de suivre une formation. L'énorme avantage de l'AFR réside dans le fait, que le demandeur d'emploi bénéficiera d'une indemnisation équivalente au montant de l'ARE dernièrement perçue et ceci en évitant la diminution des indemnités agressives imputées à l'ARE. Les Aides à la mobilité géographique : Pour postuler ou occupé un emploi, de nos jours la mobilité géographique rentre en ligne de compte, ainsi les chômeurs inscrits au pare, se déplaçant dans le cadre d'un entretien d'embauche ou mieux étant embaucher dans le cadre d'un CDI ou d'un CDD d'une durée de minimum de 1 an percevront des indemnités sous la forme de prime dont le montant avoisine 1800 euros, cette aide est versée à hauteur de 25 % à l'entame du contrat, le solde étant versée à la fin de la période d'essai. A savoir qu'une aide forfaitaire de 760 euros est également prévue pour les candidats au déménagement. Les Aides pour les transports publics : En fonction de différents critères, les entreprises de transport public assurent des remises de plus de 80 % aux demandeurs d'emploi, rmistes, bénéficiaire de l'ASS utilisant leur service. Ces aides varient en fonction des compagnies de transport et des Assedic, il faut alors s'en rapprocher pour obtenir les tarifs.

Date de création : 18/11/2005 10:45
Contributions de Olive
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir





tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 6 commentaires pour cet article :
Le 12/06/2006 à 15:14:45, Binta a écrit :

Bonjour, je suis d'origine étrangère et j'ai toujours travaillé en france en bonne et due forma. Mes cotisations ont toujours été prélevées de mon salaire. Mais aujourd'hui, je suis au chômage et à la recherche d'un emploi, mais, je n'ai droit à aucune aide, même pas les assédic! Est-ce normal, que dois-je faire? Sans revenus, je suis désespérée. Merci de me répondre
Le 29/06/2006 à 15:10:54, Kéno de perpgnan a écrit :

les aides aux chômeurs sont une chose, mais le travail aussi est tout autre! alors, c'est bien de bénéficier de ces aides, mais, (à long terme,)je pense que les gens ne devraient pas s'en contenter! il faut savoir sortir de cette situation de plus en plus précaire!
Le 10/07/2006 à 19:46:59, en colère a écrit :

quand va t'on s'arreter de penser que les chomeurs sont des feignants qui se contentent des indemnités et sont des parasites de la société !!!!!!!!! quand on envoie des centaines de cv spontanés, auquel on a même pas 30% de réponses, quand on va dans les stés d'intérim, qui nous disent ne pas être assez représentatif pour être présenté à leurs clients, et oui ce genre de remarque existe, simplement parce que l'on a 50 ans ou plus, et que l'on a pas l'apparence et le look d'une personne de 20 ou 30 ans, pensez vous réellement que l'on ne préfererait pas être intégrer dans uns société et être respecter plutôt que de subir continuellement ces humiliations ???????? alors kéno, arrêtez vos clichés de bas étages et priez votre dieu de ne jamais connaître le parcours du combattant qu'est la recherche sérieuse d'emploi.Nous ne sommes pas plus de 3 millions de feignants !!!!!!!!! et oui, 2,5 de chomeurs inscrits, + 500.000 rmiste + 300.000 environ de gens qui ne dépendent ni de l'anpe, ni du rmi, car ils n'ont jamais eu de contrats.
Le 07/10/2006 à 23:42:55, fabien68 a écrit :

bonjour,moi je suis au rmi depuis presque maintenant 1an,j ai ete licencié par la ville de saint louis pour des problemes personnel,j ai fais appel au tribunal administratif ou mon dossier est toujours en cours d instruction,il se trouve que l objet et mon mecontentement vont au pouvoir public,suite a mon licenciement et ce pendant 3 mois,je n avais ni droit au chomage,ni au rmi,et oui comme mon dernier emploi etait la fonction public et qu ont ne cotise pas pour l assedic,je n avais pas droit au chomage et en ce qui concerne le rmi,il se base sur les 3 derniers mois lors de la demande,j ai ete licencié le 26.09.2005 et ma demande de rmi na put se faire qu au moi de janvier car pour pretendre au rmi il ne faut avoir aucune resources pendant 3 mois,j ai demandé des aides financiere et alimentaires,aucun organisme ne ma aidé,je suis vraiment en colère contre la societé et les pouvoirs publics,pendant 3 mois je n avais rien a manger,ont demande des dons pour la misère des autres pays mais ouvrer les yeux,en france il ya de la misères,mais vous ne voyer rien,vous les gens qui ont tout leurs conforts,moi je suis toujours dans la misères et personnes ne m aide moi.fabien meunier
Le 26/06/2007 à 22:25:01, james0077 a écrit :

Voilà je suis un jeune âgé de bientôt 21 ans. Je suis au chômage depuis quelque temps, à la recherche d'un emploi, mais malheureusement :( j'ai beau en chercher, on ne me laisse jamais ma chance. Je n'ai pas vraiment de logement fixe et je suis loin d'avoir la vie facile... Pourtant je suis un jeune motivé, travailleur, j'ai beaucoup d'ambition... Il faut croire que la justice est faite que pour les gens qui ont de l'argent et que ce ne sera jamais pour les jeunes en difficulté... Franchement à votre avis, pourquoi y a-t-il autant de jeunes qui tournent mal et qui vont en prison... Si on nous aidait à nous en sortir réellement, surtout quand on le veut, on n'en serai pas là, dans une situation si critique...
Le 02/07/2007 à 11:20:50, le citoyen a écrit :

la société change comme le monde .... Maintenant que les "politiques" n'ont aucun pouvoir , afin de donner du travail, il ne reste plus que les aides de l'état pour avoir le minimum vital. Il y a beaucoup de personnes qui recherchent un emploi stable. Il y a aussi des rares cas de parasites peut-être, ceux qu'on nomme les feignants. Mais il ne faut pas croire tout ce que déversent les méchants médias entre les mains de richissimes proprio. La majorité des chômeurs sont désemparés, malheureux, et heureusement qu'il existe des subventions de l'Etat ,l'aide sociale, le rmi ,sans cela croyez bien que la France serait comme l'Afrique où des millions de gens souffrent de la faim. Sachez chers amis que le soutient de l'état est un droit au citoyen sans ressource.C'est le peuple qui fait un pays .Sans peuple pas d'état .Ce dernier se doit de subvenir à tous ces citoyens ou de fournir du travail à tous. Les groupes financiers jouent avec l'argent pour s'enrichir de plus en plus sans créer un vrai travail pour tous. Alors réfléchissons et soyons logiques:à qui la faute s'il y a autant de chômage? Les personnes qui survivent grâce aux minimas ne font pas de la comédie alors cessons de parler d'état providence ,d'acquis sociaux à revoir etc..Ce n'est pas sérieux .Sans l'etat-providence c'est le retour au moyen-âge garantie .C'est ainsi et pas autrement .



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Comment réaliser des économies la facture d’électricité ? Economie chauffage et électricité : Les astuces !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Emploi, Formation (2540 sites)
  Rubrique > Emploi (26 sites)


[Retour au guide Aquadesign]