envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Jean Marc Morandini, le blog de Jean Marc Morandini



Jean-Marc Morandini ambitionnait de travailler en tant que reporter dans le monde entier. Il fait des reportages pour Le Méridional en 1986, puis travaille comme envoyé spécial et journaliste sur La Cinq avant d'en devenir le rédacteur en chef et le présentateur. Ensuite, il va chez NRJ pour la présentation des journaux du matin. Il crée
ensuite pour France 2 la chronique "Consommation" et se présente chez FR3 Midi-Pyrénées pour annoncer le journal télévisé de 13h. Il continue dans les différents médias de France, et très jeune, il crée des remue-ménage dans les chaînes de télévision et de radio. En 1990, il anime l'émission "Tout est possible" sur TF1, qui sera fustigée par des journaux très influents et par les "Les Guignols de l'info", l'assaillant de critiques violentes. A ce moment-là, Jean-Marc Morandini était considéré comme le partisan de la "veulerie" en outrageant la bonne société. Pour éviter la mauvaise publicité, TF1 arrête le programme malgré qu'il ait apporté de l'originalité dans ses émissions télévisées. Avant ces fâcheux incidents, Jean-Marc Morandini a vécu un parcours professionnel plus classique et avec sa maîtrise en communication et journalisme, il se fait recruter sans peine dans les chaînes médiatiques de l'hexagone. Il commence d'abord à vingt ans en tant que speaker et annonce le journal à la télévision, puis il passe sur Chaîne 5. Il reprend l'animation avec Chérie FM chez NRJ, ensuite il dirige l'antenne et prend les rennes de Voltage, Nostalgie et MFM. Passé l'an 2000, Morandini recommence à animer. Les auditeurs peuvent le suivre tous les jours sur Europe 1, précédé de RMC. Il relate les faits divers que le PAF, le paysage audiovisuel français, a élaboré le jour précédent, pour les annoncer au auditeurs avec les opinions du public et relevé par des statistiques. Il donne une entrevue au Parisien et donne son opinion sur les stratégies des responsables administratifs de NextRadio TV, ce qui lui vaut aussitôt le licenciement. Pour cet affront, la station radio a taxé l'animateur de 1 500 000 euros, l'affaire s'est résolu au tribunal et le verdict s'est penché en faveur de ce dernier. Il se lance ensuite dans le domaine des Nouvelles Technologies et ouvre le portail toutestnet.com sur internet. LV&Co le recrutera également et il prendra la place de Christophe Sabot, le directeur général qui se fait engager chez Lagardère. Puis, il anime à la radio RMC Info après avoir abandonné l'équipe de Gérard Louvain. Son franc-parler est aussitôt bien reçu par le public. Mais lui vaudra également des ressentiments de toutes parts. Il revient à la télévision en 2006 et s'affirme dans l'émission journalière de Direct 8 qu'il intitule fièrement " Morandini! " et dans laquelle il développe le thème des médias tous les soirs pendant une heure. Le reportage sur l'élection présidentielle de 2007 lui a valu un rallongement de trente minutes à son émission pour quelques jours. Retour aux sources, il reprend les animations chez Europe 1 et élabore le thème des médias cinq jours sur sept dans la matinée. En même temps, il présente Ça reste entre nous sur Match TV, une émission de discussion journalière à propos des people. En 2005, la station cesse d'émettre. Mais Europe 1 le met au Grand Direct, le thème de la télévision est raccourci à une heure et le reste du temps, il parle de l'actualité qui sera ensuite traité sur talk show. France Soir le reprendra peu après et il présentera Télé 7 jours après des émissions de France 2 sur l'access prime-time, des émissions ont été produites en collaboration avec Catherine Barma. Il diffuse ensuite sur France 5 un magazine hebdomadaire. Son salaire mensuel augmentera de 15 000 euros à ce moment-là. Après 600 chroniques accomplies chez France Soir, Jean-Marc Morandini cesse d'y travailler et entre chez Direct Soir du Groupe Bolloré pour écrire une autre chronique dans son journal. Mais l'ambition de Jean-Marc Morandini ne s'arrête pas seulement à l'animation des émissions et à l'annonce du journal. Il écrit également des livres sur le milieu audiovisuel et essaye également les animations sur internet. En 2005, il lance jeanmarmorandini, son blog qui donne des renseignements rafraîchis sur les médias. Jean-Marc Morandini continuera encore à nous étonner et à partager sa passion de l'audiovisuel.

Date de création : 09/08/2009 14:13
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jean Marc Morandini, Morandini
Jean Marc Morandini


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La Scala de Milan, c'est le berceau de l'art lyrique italien



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Championnat de France de L1, résultats des matchs et classement : Marc Lester, ancien acteur, a affirmé être le père biologique de la fille de Michael Jackson


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog (1327 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Actualité des médias (41 sites)
  Rubrique > Information en continu (28 sites)
  Rubrique > Emission télévision (11 sites)
  Rubrique > Blog stars (10 sites)
  Rubrique > Journaliste (2 sites)


[Retour au guide Aquadesign]