envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Auto / Moto


Rubens Barrichello, pilote de formule 1 brésilien au palmarès etonnant



Rubens Barrichello est né à Sao Paulo, Brésil. Il fait ses débuts dans le sport automobile sur les circuits de karting. Très jeune mais doué, il n'aura aucune difficulté pour disputer des compétitions et remportera cinq titres. A l'âge de
18 ans, Barrichallo part en Europe pour participer à plusieurs championnats et sa carrière décolle sans plus tarder. Il participe à plusieurs championnats, entre autres dans le GM Lotus Euroseries et le Championnat britannique de Formule 3 en 1991 au sein de l'écurie de Dick Bennet où il s'impose. Son ascension est impressionnante puisqu'il rafle plusieurs titres dans presque tous les championnats. Il dispute enfin, en 1992, le Championnat international de Formule 3000. Suite à un malencontreux problème matériel, le titre lui échappe et il termine à la troisième place. Malgré ces débuts difficiles, son palmarès et ses performances jouent en sa faveur. Avec le soutien des grands sponsors brésiliens, il accède enfin au monde de la Formule 1. A 20 ans, l'écurie Jordan prend Barrichello sous ses ailes pour la saison 1993. Il devient alors l'un des plus jeunes pilotes de l'histoire de la Formule 1. Rubens Barrichello dispute son tout premier championnat au Grand Prix d'Afrique du Sud. Il commence mal la saison car il accumule plusieurs abandons suite à des soucis techniques de sa monoplace. Quoi qu'il en soit, Barrichello ne se décourage pas, ainsi lors des qualifications, il arrive à dominer quelques coéquipiers plus expérimentés tels que Thierry Boutsen. Durant le Grand Prix d'Europe, il finit à la 3ème place avant d'être encore une fois victime d'un problème matériel qui l'amène à quitter le course. A la fin de la saison, il n'inscrit que quelques points et se contente d'une cinquième place au Japon. Toutefois, Barrichello s'inscrira parmi les grands espoirs de la discipline. La saison 1994 commence très bien pour ce jeune pilote. Il se retrouve parmi les cinq premiers, notamment au Grand Prix du Brésil et au Grand Prix du Pacifique. Son ascension est rapide et fulgurante. Mais elle s'interrompt brusquement suite à un accident lors des premiers essais du Grand Prix de Saint-Marin. Barrichello perd le contrôle de sa monture, laquelle s'écrase contre un mur de pneus et retombe lourdement. Inconscient, il est transporté à l'hôpital. On craint le pire pour son état de santé, mais les nouvelles sont rassurantes: Barrichello ne souffre que de blessures légères. Contraint au forfait, il revient en tant que spectateur le lendemain et assistera à l'accident mortel de Roland Ratzenberger et celui de son mentor Ayrton Senna. Malgré tout, la saison continue et Barrichello, parfaitement rétablit de ses blessures, entame une fin de saison remarquable. Il se contente d'une quatrième place sur les circuits de Saint-Marin puis il remporte sa première pôle-position au Grand Prix de Belgique. Avec 19 points, il terminera à la sixième place au Championnat du monde. Durant la saison 1995, il décroche la deuxième place au Grand Prix du Canada. Toutefois, il subit une énorme pression interne suite à l'ascension de son équipier Eddie Irvine. Insatisfait de ses résultats, Eddie Jordan décide de résilier son contrat. Stewart l'accueillera alors dans son équipe et une nouvelle aventure commence pour lui. Barrichello retrouve l'aisance de ses débuts et démontre qu'il reste toujours une révélation de la Formule 1. Il décroche la deuxième place au Grand Prix de Monaco en 1997. L'année 1998 s'avère être une bonne saison car il réalise de grandes performances lors des qualifications. Il remporte trois titres, dont une pôle position lors du Grand Prix de France. La Scuderia Ferrari le recrute pour la saison 2000 et il signe son premier succès au Grand Prix d'Allemagne, une première grande victoire après plusieurs participations. La saison 2001 n'a pas rencontré le même succès puisqu'il termine tout juste à la troisième place. Barrichello réalise sa meilleure performance en 2002 avec quatre grands titres à son actif, notamment au Grand Prix d'Europe, au Grand Prix d'Italie et de Hongrie ainsi qu'au Grand Prix des États-Unis. Par ailleurs, face à son coéquipier Michael Schumacher, il joue mal le rôle de second pilote. En 2003, il remporte deux victoires de grande classe à Suzuka et à Silverstone. En 2004, l'ascension de Ferrari lui donne la possibilité d'endosser le titre de vice-champion du monde. Il s'impose également en Italie et en Chine. En 2005, suite à la baisse de forme de l'écurie, il ne décroche que quatre titres et doit se contenter de la 8ème place au championnat. On sent chez Barrichello un malaise par rapport à son rôle de deuxième pilote. Il rejoindra alors l'écurie Honda, mais il aura des difficultés à s'adapter à sa nouvelle monoplace japonaise. En enchaînant les championnats, il ne remporte aucun titre. Pour cette saison 2009 , il évolue avec Jenson Button au sein de Brawn GP.

Date de création : 11/09/2009 09:47
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Rubens Barrichello
Rubens Barrichello


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

James Blake, joueur de tennis americain



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
F1 – Grand Prix d’Italie, sur le circuit de Monza, dimanche 13.9.2009, avec chez Ferrari, Fisichella BB Brunes : nouvel album–nouveau single« Dynamite »et concerts en France,Belgique,Suisse, Luxembourg


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Auto / Moto (3922 sites)
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Sports automobiles (40 sites)
  Rubrique > Blog autos motos (15 sites)
  Rubrique > Formule 1 (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]