envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Fernando Alonso, pilote de F1 chez Renault



Fernando Alonso Diaz est un pilote automobile espagnol né à Oviedo le 29 juillet 1981. Enfant, il se passionnait pour le football et envisageait une carrière de footballeur. Poussé par son père, le petit Nando fréquentera le karting dès l'âge de 12 ans, un passage commun à plusieurs
pilotes. En 1993, il remporte le Championnat d'Espagne de karting dans la catégorie junior. Par la suite, il s'en suivra d'autres victoires jusqu'en 1996, puis en 1998, Fernando deviendra vice-champion d'Europe Inter-A. En fin d'année 1999, le jeune pilote roule pour la première fois sur le circuit de Jerez et fait bonne impression. Ce sera sa grande première en monoplace, au volant d'une Minardi. Ce test lui permettra de participer au Championnat International de Formule 3000. Plus la fin de saison approchait, plus Nando multiplie ses prouesses. Ses qualités et performances se font très vite remarquer par Flavio Briatore, qui s'empresse de lui faire signer un contrat à long terme. Briatore, promu directeur sportif de Renault, il devient alors le manager officiel de Alonso pour une durée indéterminée. En dépit des qualités de Fernando Alonso et du fait de son jeune âge et de son manque d'expérience, son manager place le pilote dans l'équipe Minardi. Pour la saison suivante, en 2002, Briatore lui offre la place de pilote-essayeur de Renault. Plusieurs pilotes ont par ailleurs commencé en tant que tel, à l'instar de Jenson Button, le jeune pilote anglais qui était déjà titulaire chez Renault. Alonso a pris la place de Button en devenant officiellement titulaire en juillet 2002. Il débute la saison 2003 chez Renault et décroche la pôle-position au Grand Prix de Malaisie. Il gagne du terrain grâce à ses performances. Il est même réputé pour être le plus jeune « pole-man » dans le monde de la Formule 1. Durant la même saison, il obtient son premier Grand Prix en Hongrie. En 2004, Alonso semble perdre le contrôle et n'accède pas à la première marche du podium du Grand Prix de Monaco. La victoire de Renault est malgré tout assurée par Jarno Trulli. Conscient d'avoir déçu son équipe, Alonso se rattrape en remportant la quatrième place en fin de saison. La saison suivante sera meilleure, pour l'écurie comme pour Alonso. En fin de saison 2005, il décroche le Grand Prix du Brésil contre Kimi Räikkönen, chez Mac Laren-Mercedes. Cette victoire lui donne accès au titre du plus jeune champion du monde de l'histoire de la Formule 1 en 2005. Cela ne l'empêchera pas de se montrer admiratif pour McLaren-Mercedes. Il décide de terminer la saison 2006 avec Renault, puis ira rejoindre McLaren pour 2007, pour une durée de trois ans. En travaillant pour McLaren, Alonso rivalise avec le jeune pilote britannique Lewis Hamilton. L'atmosphère invivable est évidente au sein de l'écurie McLaren. La tension monte quand Alonso dénonce les responsables suite à une affaire d'espionnage au sein d'une équipe concurrente. L'écurie McLaren aurait fait usage de données techniques confidentielles appartenant à Ferrari. Alonso, bien que faisant partie de l'écurie, ne sera pas sanctionné pour avoir collaboré avec la FIA. McLaren sera donc obligé de verser une amende de 100 millions de dollars. L'équipe a perdu une partie de sa notoriété dans l'affaire, mais Alonso gagnera malgré tout le Grand Prix de d'Italie quelques jours après. Pour sauver la réputation de McLaren, il s'allie avec Hamilton lors du Grand Prix de Japon. Mais suite à un accident, il perd et laisse filer la victoire à Hamilton. Les relations entre Alonso et McLaren se détériorent au fil du temps. De ce fait, les deux parties se sont mises d'accord pour résilier le contrat établi en 2006. Alonso annonce alors officiellement son retour chez Renault. Mais la saison 2008 ne sera pas fructueuse et la suivante semble déjà mal s'annoncer. Récemment, il a participé au Grand Prix automobile de Hongrie 2009, mais a dû abandonner à cause d'un écrou mal serré. Apparemment, l'écurie Renault n'a pas encore atteint le même niveau que les constructeurs concurrents tels que McLaren-Mercedes, Ferrari ou BMW. Il a récemment été annoncé que Fernando Alonso rejoindra l'écurie italienne Ferrari en 2010. A son palmarès s'inscrivent 21 victoires en 8 saisons, avec 564 points marqués. Par ailleurs, il sera bientôt de retour dans sa ville natale à Oviedo, où il participera au Roadshow qui aura lieu le 5 septembre 2009 prochain et roulera au volant d'une Renault R28 pour une démonstration de 90 minutes.

Date de création : 14/09/2009 14:47
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Fernando Alonso, pilote de F1 chez Renault
Fernando Alonso, pilote de F1 chez Renault


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Boris Becker, joueur de tennis allemand



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Jenson Button, Button avance vers le Graal US Open : Fédérer jouera en finale contre Del Potro


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Sports automobiles (40 sites)
  Rubrique > Blog autos motos (15 sites)
  Rubrique > Formule 1 (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]