envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Nico Rosberg, peut être chez McLaren



Nico Rosberg, a vu le jour en Allemagne, à Wiesbaden, le 27 Juin 1985. C'est un pilote franco-allemand d'origine finlandaise. Ce joli métissage, il le doit en partie à son père, le célèbre Finlandais Keke Rosberg, ex champion du monde de Formule 1. C'est d'ailleurs sous l'influence de ce dernier que le beau Nico s'est intéressé au
sport automobile dès son plus jeune âge. Il commence par le karting à l'âge de onze ans. Il intègre alors la Ligue Côte d'Azur minimes en France. L'année suivante, il a l'étoffe pour participer au Championnat de France, toujours dans la catégorie minimes. En 1998, l'apprenti pilote s'améliore davantage en participant à deux Championnats ICA Junior. Lors de la première course se déroulant en Italie, il se verra décrocher la troisième place. Ensuite, aux États-Unis, il remportera haut la main le premier prix. Il fera encore ses preuves en terminant l'année suivante au troisième rang lors du Championnat d'Italie. Puis dans la foulée, il gagnera la quatrième place en participant au Championnat d'Europe. En 2000, grâce à ses performances de plus en plus accrues en Formule A, il recevra le titre de vice champion d'Europe. L'Anglais Lewis Hamilton était en ce temps-là le champion du karting. En progressant dans la série super A l'année d'après, il commence à connaître quelques petites baisses de performances. Il ne se démarquera pas, ne fera pas d'entrée fracassante et terminera moyennement le Championnat du monde en se classant seizième. Cependant, il se ressaisit assez vite puisqu'il conduira une monoplace en 2002. Ainsi, il aura l'honneur, pour la première fois, de participer au Championnat d'Allemagne de Formule BMW où il terminera premier. Son nom étant de moins en moins étranger dans le monde du sport automobile, il décide de concourir en portant les couleurs allemandes. Ensuite, vers la fin de l'année, il s'essaie à la F1. Les essais se dérouleront en privé, sous les yeux ébahis des membres de l'équipe britannique Williams. Notons au passage que cette écurie est celle avec laquelle Keke Rosberg a gagné le titre de Champion du Monde en 1982. Âgé de 17 ans seulement, le fils prodige est sur le point de suivre les traces de son père. Cependant, la F1 demeure encore au stade « expérimental » puisque Nico reste pilote essayeur. En attendant donc de dévoiler ses talents de pilote de Formule 1, Nico courra en Formule 3 Euroséries pendant la saison 2003 et celle 2004. Avec des performances irrégulières, il ne pourra cependant pas prétendre au titre. L'année suivante, il change de catégorie et accède à la grande première du Championnat GP2 Séries. Ce tournoi est la nouvelle version de la Formule 3000. Il concourra pour le compte de l'équipe française ART Grand Prix et saura se distinguer et s'imposer dès le début. Si le début est déjà glorieux, la fin le sera davantage. Avec comme principal adversaire le Finlandais Heikki Kovalainen, le parcours final sera spectaculaire. Nico battra finalement son concurrent et remportera le Championnat. Ses efforts et sa patience seront enfin récompensés puisque le 12 Mars 2006, il deviendra enfin le pilote officiel de Formule 1 de l'écurie Williams alors qu'il n'est qu'à l'aube de sa majorité. Au Grand Prix de Bahreïn, bien qu'il ait rencontré quelques problèmes au premier virage, il vole le titre de meilleur temps en tour à l'Espagnol Fernando Alonso. Faisant partie des plus jeunes prodiges du sport automobile, Nico connaîtra des débuts très prometteurs. Cependant, des problèmes techniques et des baisses de performances, aussi bien de la part du bolide que de la part du pilote, surviendront bien assez tôt. Ces faits empêcheront alors l'Allemand de garder ses belles prouesses du début. La saison 2006 n'affichera ni de très glorieux ni de médiocres résultats pour le pilote Allemand. Il s'en relèvera cependant la saison suivante. Son meilleur exploit se fait connaître lors du Grand Prix du Brésil de la saison 2007, où il termine en quatrième position et où il effectue de beaux records en qualifications. Remarqué par des écuries de grande envergure, le jeune pilote huppé se voit prolonger son engagement envers Williams jusqu'à la fin de la saison 2009. De cette façon, l'écurie est sûre d'avoir son poulain au moins pour cette saison. À part son palmarès bien rempli, aussi bien en GP 2 Séries qu'en F1, le beau gosse est multilingue. Il parle aisément italien, anglais, français et évidemment allemand. Jeune, beau, intelligent, célèbre et riche. L'on peut dire que Nico Rosberg a tout pour être heureux.

Date de création : 18/09/2009 11:51
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Nico Rosberg
Nico Rosberg


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Tommy Haas, joueur de tennis allemand



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Clubic, télécharger à volonté, informatique, multimédia, actualité, téléchargement. Cristiano Ronaldo : l’idole refait la une des journaux !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Sports automobiles (40 sites)
  Rubrique > Blog autos motos (15 sites)
  Rubrique > Formule 1 (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]