envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Jarno Trulli, Trulli se bat pour une victoire de Toyota



Jarno Trulli est un pilote de Formule 1 d'origine italienne. Il est né le 13 juillet 1974 à Pescara, une ville située dans les Abruzzes en Italie. Son prénom lui a été attribué par ses parents en hommage au pilote de vitesse finlandais Jarno Saarinen, décédé suite à un accident survenu lors
d'une course. Sa profession de pilote l'amène à être parfaitement trilingue: il maîtrise la langue anglaise, française et bien évidemment, l'italien. En tant que grand amateur de vin, Jarno Trulli possède son propre vignoble et est un viticulteur passionné. Il dispose même de sa marque de vin dénommée Podere Castorani, qu'il commercialise avec l'aide de son père. Marié et père de deux garçons, Enzo et Marco, Jarno Trulli dispose d'un salaire mensuel tournant autour de 542000€. Concernant sa carrière sportive, ce pilote de Formule 1 a commencé au bas de l'échelle et a gravi les échelons un par un. Comme tout bon pilote qui se respecte, il fait ses débuts dans le Karting où il décroche plusieurs titres mondiaux. Jarno Trulli n'a mis que trois ans pour passer de la Formule Super A au Formule 1. Après avoir été couronné de plusieurs titres de champion d'Europe et du Monde dans la Formule A, puis en Formule C et en Formule 3, il se fait recruter, en 1997, par une écurie modeste: Minardi. Avec une monture disposant d'un moteur Hart V8, qui n'est pas des plus performantes, Jarno réussit à se distinguer puisqu'il devance des pilotes encore plus expérimentés, y compris son équipier d'écurie. Mais son aventure avec l'équipe Minardi ne sera qu'éphémère puisqu'elle se résume à 7 courses. Jarno accède alors à la cour des grands en tant que remplaçant pour le compte de l'écurie Prost Grand Prix. En effet, Olivier Panis, le pilote majeur de sa nouvelle équipe subit un accident plus ou moins grave lors du Grand Prix du Canada et est indisponible pour plusieurs manches du Championnat. Après avoir réussi brillamment le test qui lui permettrait d'accéder à ce poste, au détriment de pilotes plus expérimentés, Jarno prouve que les dirigeants de l'écurie Prost peuvent lui faire confiance puisqu'il signe immédiatement de bonnes performances, si l'on ne cite que son acquisition du rang de quatrième dans le GP d'Allemagne ou un départ en troisième ligne lors du Grand Prix de France. Malgré une monture qui est passée du V8 à V10, Jarno connaît un réel problème qui se traduit par son irrégularité au niveau des performances. En effet, il peut très bien se classer dans le carré gagnant comme finir au bas du tableau et ces résultats imprévisibles commencent à gêner les dirigeants de Prost Grand Prix, d'autant plus qu'Olivier Panis ne va pas tarder à réintégrer sa place. Jarno Trulli réussit alors un coup de maître avant la fin de son intérim, en dictant sa loi sur la majeur partie du Grand Prix d'Autriche, une performance qui n'aboutira pas jusqu'à la fin pour des raisons mécaniques. Néanmoins, l'écurie Prost lui donne sa chance en tant que pilote à plein temps jusqu'en 2000. Entre temps, ses résultats n'ont point changé, avec plus de déboires que de victoires. Passé à deux doigts du premier titre de sa carrière lors du Grand Prix d'Europe, Jarno Trulli quitte l'équipe de Prost Grand Prix pour l'écurie Jordan. Il n'y passe que deux saisons, qui ne sont pas des plus glorieuses, avant d'être de nouveau recruter chez l'écurie du constructeur Renault. Imputant ces performances décevantes à sa monture, Jarno suscite une polémique dans la mesure où il se révèle brillant en qualifications mais jamais en courses. Malgré son titre de champion du Grand Prix de Monaco en 2004, qui est d'ailleurs son premier sacre en tant que pilote de Formule 1, Jarno Trulli se fait limoger suite aux relations tendues qu'il entretenait avec ses employeurs. Après quelques temps d'inactivité, il se voit confier le rôle de pilote leader par l'écurie Toyota, dans laquelle il se fait recruter en 2005. Au volant de sa Formule 1 équipée d'un moteur Toyota V10, Jarno prouve de nouveau qu'il est un pilote de talent en décrochant trois podiums et en finissant au troisième rang dans le classement mondial des pilotes. Il restera fidèle à l'écurie nippone pour laquelle il court encore aujourd'hui. Durant sa carrière, Jarno Trulli a pris 209 fois le départ des Grands Prix et a marqué au total 236,5 points.

Date de création : 26/09/2009 12:55
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jarno Trulli
Jarno Trulli


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Valéo, ça continue les parachutes dorés !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Johnny Hallyday a été opéré d’un cancer du colon, cet été ! Sebastian Vettel, pilote chez Red Bull


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Actualité sportive (43 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Sports automobiles (40 sites)
  Rubrique > Formule 1 (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]