envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Grippe A H1N1 : 22 décès en France en 8 jours



Ou en est t-on avec la grippe A H1N1, en France métropolitaine ? On se pose encore la question, faut-il se faire vacciner ou non contre la grippe A H1N1 ?. L'Institut national de veille sanitaire, vient d'indiquer, que le virus de la grippe A H1N1, a fait mourir 22 personnes, en une semaine. A ce jour, en France métropolitaine, 68 personnes sont mortes de ce virus, depuis le début de
l'épidémie de grippe A H1N1. Cette épidémie, de grippe A H1N1, semble aller très vite et de façon brutale, ces dernières semaines, en France. La semaine dernière, les régions françaises les plus touchées, étaient, dans l'ordre, la région Limousin ou il y avait 1275 cas déclarés pour 100000 habitants, la région Champagne Ardennes ou il y avait 1164 cas déclarés pour 100000 habitants, la Région Rhône-Alpes 1134 cas déclarés pour 100000 habitants, la région Nord-Pas-de-Calais avec 1074 cas, la région Franche-Comté avec 814 cas, la région Centre avec 665 cas, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur avec 657 cas, la région Languedoc-Roussillon avec 602 cas, la région Pays-de-la-Loire avec 590 cas, la région Poitou-Charentes avec 588 cas, la région Midi-Pyrénées avec 576 cas, la région de Haute-Normandie avec 568 cas. Le réseau des Grog, qui sont les groupes régionaux d'observation de la grippe, a estimé, pour sa part, que 2 726000 personnes, ont déjà été infectées, par le virus de la grippe A H1N1 en France, depuis le mois d'août 2009. La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, tire sans cesse la sonnette d'alarme, en disant de se faire vacciner, d'ailleurs à ce sujet, cette campagne de vaccination s'accélère, vitesse grand V. Mais on ne peut se faire vacciner, que si l'on a reçu, le papier de vaccination, de la Caisse primaire de sécurité sociale. Pour l'instant, seules les personnes dites « à risques », ont pu le faire, les personnels soignants, qui sont prioritaires, tels médecins, infirmiers et infirmières, aides soignants et aides soignantes, les femmes enceintes qui sont elles vaccinées avec le vaccin contre la grippe A H1N1, sans adjuvant et la vaccination a commencé pour les enfants, dans les écoles, en début de semaine. Roselyne Bachelot est revenue, lors d'une conférence de presse, sur le schéma d'injection et cela suite à l'avis rendu par l'Agence européenne du médicament (EMEA), la ministre de la santé, a confirmé que maintenant une seule injection suffirait, sauf pour les enfants de moins de 9 ans. Après les collégiens et les lycéens, les enfants de maternelle et de primaire devraient pouvoir être vaccinés en compagnie de leurs parents à partir de la semaine prochaine, dans les centres de vaccination. Hier, jeudi 26 novembre 2009, plus de 750.000 personnes avaient été vaccinées, en France. L'état français, pense même que les étudiants en médecine, vont être réquisitionnés, afin d'accélérer, la vaccination dans les centres de vaccination ou des files d'attentes se créent partout en France, pour se faire vacciner, il faut attendre de 2 à 4 heures, à certains endroits. Roselyne Bachelot et le Professeur Didier Houssin, directeur général de la Santé, ont donc lancé un «appel au volontariat», du côté des médecins, qu'ils soient médecins libéraux et salariés, spécialistes, médecins du travail, étudiants et retraités, ces derniers professionnels de santé, seront les bienvenus, pour assurer des vacations dans les centres de vaccination. Il est à noter que, le réseau Sentinelles-Inserm, qui ne prend en compte que les grippes, avec fièvre d'apparition brutale dépassant 39°, a donné, très récemment ses estimations à savoir, que 1.782.000 personnes ont été touchées par la grippe, mais pas forcément la grippe A H1N1, il peut aussi s'agir de grippe saisonnière, ont consulté leur généraliste, en 11 semaines d'épidémie. La semaine passée, l'âge moyen des cas qui étaient constatés, était de 13 ans, en effet, 50% des personnes malades avaient moins de 13 ans. Sur le plan épidémiologique, les indicateurs clignotent maintenant à l'orange, voire au rouge, pratiquement partout en France. On peut donc constater, qu'après des débuts, très difficiles en ce qui concerne la vaccination, contre la grippe A H1N1, beaucoup de personnes prennent conscience, que le virus de la grippe A H1N1, peut faire mourir ! très vite et des personnes qui sont en bonne santé, pas uniquement des personnes fragiles ou ayant une autre pathologie . D'après ce qui est rapporté, par des réanimateurs, des cas graves de cette grippe A H1N1, se multiplient chez des personnes jeunes et en bonne santé. Chacun, en ce qui le concerne doit maintenant prendre ses responsabilités, de se faire vacciner ou non ?

Date de création : 27/11/2009 07:54
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Grippe A H1N1 : 22 décès en France en 8 jours
Grippe A H1N1 : 22 décès en France en 8 jours



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
TF1 Emploi : quelques 35000 offres d'emploi ! Pole emploi, chômage,nombre de chômeurs en augmentation


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Information en continu (28 sites)


[Retour au guide Aquadesign]