envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Burqa : interdiction dans les services publics ?



Le costume traditionnel des femmes en Afghanistan se nommait le tchadri, soit un vêtement (burqa) qui ne couvrait pas le bas du pantalon, qui montrait les mains, et qui permettait aux femmes de sortir leurs bras... Seulement, depuis une vingtaine d'années, la burqa, imposée par les intégristes salafistes, enferme totalement la femme sous un long vêtement noir, ne faisant apparaître que les yeux
(et encore, en Afghanistan, les yeux sont cachés par un fin grillage ou un voile fin permettant de voir sans être vue). En général aussi, les gants cachent les mains et les pieds aussi sont dissimulés. Ainsi, la burqa n'est imposée aux femmes que dans les communautés « musulmanes » les plus rétrogrades car bon nombre de Musulmans eux-mêmes n'acceptent pas ce vêtement qui n'a aucun fondement coranique. En France, à l'inverse d'autres pays (Belgique, Luxembourg, Italie), le port de la burqa n'est pas interdit dans les lieux publics. Seul le voile est interdit à l'école. Une récente enquête a cependant montré que le chiffre, selon un rapport confidentiel issu du ministère de l'Intérieur, se situait plutôt aux alentours de 2 000 femmes qui porteraient la burqa ou plutôt le nikab en France (la burqa voilant aussi les yeux) et non pas environ 400 comme il avait été précisé auparavant. Sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy, une mission d'information a été mise en place à l'Assemblée nationale car selon le chef de l'état « la burqa ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la République ». Les députés UMP souhaiteraient une loi interdisant le port de la burqa ou voile intégral en France dans les lieux publics et aussi certains ministres comme Eric Besson et Brice Hortefeux. Il faudrait seulement qu'elle soit assez calée au niveau juridique pour ne pas être rejetée par la Cour européenne des droits de l'Homme ou par le conseil constitutionnel. Pour ce faire, il faudrait que cette loi s'appuie sur un argument comme la nécessité d'être identifiée à l'école, à l'hôpital, dans les transports en commun, etc. Brice Hortefeux a aussi proposé que la nationalité française ou la carte de résident soient refusées à toute personne refusant de quitter la burqa ainsi qu'à son époux. D'autres préfèreraient une simple résolution parlementaire comme Xavier Darcos, cette résolution permettant aux policiers par exemple de retirer leur voile intégral pour procéder à une vérification d'identité. A gauche aussi, on est divisé sur la question de la burqa, Jean Glavany la jugeant « intolérable et incarnant une idéologie barbare ». D'ici fin janvier, les parlementaires de cette mission de réflexion devraient faire des propositions... Va-t-on faire une loi pour interdire la burqa dans les lieux publics ? Réponse dans quelques semaines...

Date de création : 17/12/2009 16:29
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Burqa : interdiction
Burqa : interdiction


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Révisions du Bac, comment et où réviser votre Bac et la philosophie sur Internet ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Trafic routier, prévisions météo, grosse perturbation à prévoir en fin de journée Ribéry a un ongle incarné !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)


[Retour au guide Aquadesign]