envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Napoléon Bonaparte : un conquérant révolutionnaire



Doté d'un immense pouvoir sur les hommes et de qualités exceptionnelles (capacités d'analyse, mémoire, endurance physique), Napoléon 1er a véhiculé en Europe mais aussi en Russie et en Egypte les idées de la Révolution française. Il naît à
Ajaccio le 15 août 1769 et poursuit ses études à l'école militaire de Brienne pendant 5 ans. Il passe très vite du grade de caporal à celui de lieutenant puis de général. Ses exploits militaires le propulsent au titre de 1er Consul ayant les pleins pouvoirs avant qu'il se nomme lui-même Empereur le 2 décembre 1804. Il choisit le symbole romain : l'aigle comme emblème. Mais Napoléon 1er est aussi, sur bien des points, un homme condamnable. Son insensibilité à la douleur humaine et son ambition font de lui un despote génial. Il rétablit l'esclavage en 1802 et provoque la mort de centaines de milliers d'hommes sur les champs de bataille. Pourtant, il est à l'origine d'incroyables transformations de la société. Lors du consulat, période de paix, il fonde de nombreuses institutions : le Conseil d'État, le Sénat, la Banque de France, le corps préfectoral, les lycées, la Légion d'honneur, les chambres de commerce, etc. Sous l'empire, il poursuit avec le code civil, le conseil de prud'hommes, l'université, la Cour des Comptes, le baccalauréat, le code pénal, le cadastre, etc... On lui doit aussi bien des monuments : l'Arc de Triomphe, la colonne Vendôme, le palais Brogniart, l'Eglise de la Madeleine, les ponts des Arts, d'Austerlitz, d'Iéna, l'aménagement du cimetière du Père Lachaise, l'aménagement du jardin des Plantes et du Luxembourg. Il fait de Paris la plus belle ville du monde. Lors de son déclin, se heurtant à des coalitions puissantes, il s'échappe de l'Ile d'Elbe en empruntant « la route Napoléon » et ce fut la période des Cent Jours en 1815. Malgré ses volontés enfin pacifistes, ses adversaires (anglais, autrichiens, russes) reprennent les hostilités jusqu'à Waterloo, le 18 juin 1815. Déporté à Sainte-Hélène, il meurt empoisonné à l'arsenic en avril 1821 en écrivant ces derniers mots : « France, armée, Joséphine ». Inhumé à Sainte-Hélène, son corps fut rapatrié et repose désormais aux Invalides.

Date de création : 27/04/2006 13:46
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Napoléon Bonaparte
un conquérant révolutionnaire


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Bien manger pour rester en bonne sante



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 17/01/2007 à 17:00:03, missy a écrit :

Napoléon ne serait pas mort d'un cancer de l'estomac plutot?
Le 17/01/2007 à 17:26:22, catherine en réponse a écrit :

Effectivement, un bruit court ces derniers temps sur un possible cancer... Cela dit, l'agonie de Napoléon fut lente dans d'atroces souffrances ce qui ressemblerait bien à un empoisonnement à l'arsenic de manière progressive. Les historiens sont partagés d'autant plus que vivant, il représentait toujours une menace et son élimination aurait été un soulagement pour les royaumes européens. Nous n'en saurons jamais rien.



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Ordinateur incassable : informatique itinérante du futur ? Claude François, les Clodettes, un autre temps


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]