envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Beauté


Faut-il se méfier des rayons ultraviolets ?



De nombreuses études scientifiques et médicales ont démontré la dangerosité d'expositions aux UV trop prolongées ou trop fréquentes, et surtout, sans surveillance. Mais qu'est-ce que les rayons ultraviolets ? Il s'agit d'un rayonnement électromagnétique (solaire ou artificiel) d'une longueur d'onde se situant entre celle de la lumière et celle des rayons X. Au plus la longueur est
courte, au plus l'action est forte. On distingue les UV-A (longueur plus longue), les UV-B et les UV extrêmes (UV-C). Une précision : il s'agit bien de lumière et non de chaleur (due aux infrarouges). Au plus la surface du sol sur lequel on évolue est proche du soleil, au moins la couche d'ozone peut intercepter les UV. De même, si la surface est réfléchissante à la lumière, les UV sont plus forts. Ainsi, ils sont plus actifs entre 11 h et 16 h et à haute altitude. Ils sont réfléchis par l'eau (5 %), le sable (20 %), l'herbe (5 %) et surtout la neige (85 %). Les coups de soleil sont d'abord dus aux UV-B (longueur plus courte) mais les UV-A peuvent aussi en entraîner lors d'expositions prolongées. Les UV-B sont très dangereux pour les yeux et peuvent provoquer cataractes voire cécité à long terme. Ils provoquent le vieillissement de la peau. Par contre, les UV-A pénètrent la peau plus profondément, ce qui n'est pas moins inquiétant. UV-B ou UV-A peuvent provoquer des cancers de la peau, comme le mélanome, mais aussi le carcinome. Pour se défendre de ces agressions, le corps libère de la mélanine, à l'origine du bronzage qui est donc bien un moyen de défense et pas seulement une jolie couleur esthétique. À la plage, mais aussi en cabines, les UV ne sont guère recommandés par les dermatologues. Une étude menée par le Ministère de la Santé prouve qu'il s'agit véritablement d'un problème de santé publique et l'Académie Nationale de médecine a demandé que TOUS les centres de bronzage soient contrôlés mais aucune législation n'est vraiment appliquée. De plus, certaines prises de médicaments peuvent être en contradiction avec la réception d'UV. Alors, sembler être en forme, jolie, bronzée oui... En devenir malade, non !

Date de création : 01/05/2006 10:39
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les cartes de voeux electronique, pensez y pour les fêtes !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Alain Souchon, le chanteur au répertoire tendre Edouard Michelin, c'est la première automobile sur pneus


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Beauté (3791 sites)
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Bien-Etre (245 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Bronzage (40 sites)
  Rubrique > Prévention (12 sites)
  Rubrique > Brumisation Autobronzant (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]