envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Baskets Spring Court



La basket Spring Court doit sa création aux premières tennis commercialisées en 1936. Créée par Théodore Grimmeisen, tonnelier de son état, la basket est passée par différents stades pour devenir le produit de qualité qu'elle est actuellement. De par son métier, Théodore Grimmeisen, aidé de son fils, doit trouver régulièrement un moyen efficace pour rendre ses tonneaux étanches. Pour ce
faire, le père et son fils développent un nouveau revêtement de caoutchouc à la fois léger et maniable. C'est en travaillant sur cette nouvelle matière qu'est le latex que Théodore Grimmeisen décide de créer une chaussure à la fois étanche et souple. Ce n'est pourtant qu'en 1936 que le petit-fils de Théodore, Georges Grimmeisen dépose un brevet pour la trouvaille familiale tout en commençant une production massive. La première paire de tennis Spring Court voit alors le jour dans un style simple et confortable. Confectionnée dans du coton et de la toile de la meilleure qualité, la chaussure est combinée à une semelle en caoutchouc vulcanisé. L'effet est révolutionnaire par son confort et son extrême légèreté. Très vite, le modèle de tennis Spring Court est celui choisi automatiquement par les sportifs, dont les joueurs de tennis. La Seconde guerre mondiale marque une chute du chiffre de vente de la société qui décide de se remettre à flots en améliorant le modèle d'origine. La paire de tennis est alors redessinée avec des trous destinés à une meilleure aération du pied ainsi qu'une semelle amovible pour un côté pratique encore plus admirable. La tennis Spring Court trouve dans les années 60 une époque salutaire avec l'engouement de la jeunesse pour ces modèles légers et faciles à porter. De nombreuses personnalités médiatiques adoptent le produit dont John Lennon. Cette popularité n'est pas pour déplaire aux designers qui déclinent le modèle en plusieurs coloris. La France tombe sous le charme de la tennis Spring Court sous l'instigation de Serge Gainsbourg qui en fait l'un des symboles de son attitude plus que décontractée. Les années 70 sonnent pourtant le glas pour la marque. De nombreux facteurs contribuent à handicaper les baskets Spring Court pour ne citer que la mondialisation. Les héritiers de Théodore Grimmeisen refusent une exportation massive du produit dans le but de privilégier avant tout la France. L'exportation des créations Adidas vient alors achever la renommée de Spring Court qui se retrouve réduit au marché français pourtant en grandes difficultés. La transformation des courts de tennis en sols durs empire les choses et les baskets Spring Court perdent de plus en plus de terrain en matière de ventes. Au début des années 80, la société est obligée de se délocaliser pour faire face à des coûts de fabrication trop élevés. En s'installant en Thaïlande, Spring Court trouve un moyen de redresser légèrement ses comptes. Pour contrer l'essor des Converse, le groupe décide de se focaliser sur les magasins de mode en privilégiant des modèles uniques ou plus tendance. Ainsi naissent les modèles précédant la « No sport ». Ces créations uniques visent à familiariser le public au port de la basket dans un but purement esthétique et non pour le sport. Les Grimmeisen mettent cependant leur licence en vente et Spring Court passe sous l'égide des Rautureau, famille spécialisée dans la fabrication de chaussures depuis plusieurs générations. De nombreuses années à redresser la popularité de la marque passent et c'est finalement une association avec Technikart qui réussira à réconcilier le public avec la basket Spring Court. Le modèle définitif de « No sport » est lancé et accueilli avec un succès sans précédent. Plus pratique, plus légère et surtout plus design que ses précédentes, la « No sport » est plus un accessoire de mode qu'une basket à traîner sur un terrain de sport. Le public adhère au concept et la basket Spring Court devient rapidement symbole de mode pour une nouvelle génération de fashion victimes. Pour accentuer l'emprise de sa création sur le marché, la société se lance dans un système unique de vente en ligne permettant de personnaliser le modèle désiré. Une nouvelle ligne de baskets Spring Court vient enrichir les collections des fans de la marque sous le nom de Organic Series. Ces baskets toutes aussi légères et hygiéniques que les modèles courants de la marque sont fabriquées à base de matériaux naturels. Respectueuse de l'environnement, la basket « Organic series » signe un nouveau succès pour le label. Destinée à répondre aux nouveaux critères d'éco-respect, cette basket Spring Court est une innovation dans le milieu du design comme du sport.

Date de création : 28/07/2010 11:03
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Baskets Spring Court
Baskets Spring Court



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Nouveau Volkswagen Touran Prime pour l’Emploi 2010


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Mode (2896 sites)
  Rubrique > Boutique en ligne mode (370 sites)
  Rubrique > Blog sport (47 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Chaussures basket (20 sites)


[Retour au guide Aquadesign]