envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Histoire union européenne



Les leçons tirées des expériences traumatisantes de la Seconde guerre mondiale servent de toile de fond au début de l'Union Européenne. En effet, au sortir de ce triste chapitre de l'histoire de l'humanité, les populations du monde entier fondaient leur espoir sur la paix. Tourner le dos aux atrocités de ces dernières années et
construire un monde de stabilité, tel était le leitmotiv. Pourtant, l'Europe elle-même se retrouve déjà scindée à cause des ré-organisations territoriales et idéologiques qui font partie des relents de cette guerre. Les pays du côté occidental de l'Europe lancent les prémisses de l'Union en mettant en place, en 1949, le Conseil de l'Europe. Celui-ci découle des négociations tenues, durant trois jours, au mois de mai 1948 à La Haye. Cette conférence, rassemblant près de 750 représentants des divers pays, entendait se pencher de plus près sur l'éventualité d'une unification de l'Europe. Mais c'est surtout le 9 mai 1950 qu'il a fallu marquer d'une pierre blanche, comme le tournant décisif qui mène à l'apparition de la future Union Européenne. Le ministre français des affaires étrangères de l'époque, Robert Schuman, présente à ses collaborateurs le projet, à cette date. Très vite, l'unification passe du stade de projet à des réalités plus concrètes. Les premiers jalons de la coopération, à laquelle les six pays fondateurs aspirent, prennent forment avec la CECA, qui vise une maîtrise commune de la filière acier et charbon. Avec ce premier consortium, la France et la Belgique, l'Italie et l'Allemagne ont franchi le premier pas important de l'Europe des 6. Les Pays-Bas et le Luxembourg étant les deux autres membres fondateurs. C'est encore la préoccupation économique qui mène les membres à envisager le marché commun, en signant le traité de Rome, en 1957. Cette convention permet, en particulier la mise en place de la CEE. Celle-ci, en tant que communauté économique, rend possible la libre circulation des biens et des services, qui découle naturellement de la suppression des droits de douane entre les pays membres. Cet espace commun revêt, en outre, un aspect social, puisque les personnes peuvent également y évoluer librement. Les années 60 constituent une période charnière pour la future Union Européenne. La décennie est jalonnée de nombreux événements qui plaident la cause de sa pertinence. L'adoption du Fonds social censé promouvoir l'emploi, la création de l'OCDE et le lancement de la politique agricole commune font partie des grandes étapes qui marquent cette époque. La croissance économique prime les années 60, pour la Communauté européenne, grâce notamment à la PAC. Tandis que d'autres pays se proposent pour rejoindre le consortium, la communauté constituée pense son ouverture à l'international. C'est le point de départ de projets d'assistance dont quelques pays de l'ancienne Afrique coloniale sont les premiers à bénéficier. Cette aide s'étendra, en quelques années, vers l'ensemble des pays ACP. Le début des années 70 voient la Communauté européenne devenir celle des 9. Ce sont d'abord l'Irlande, le Danemark et le Royaume-Uni qui rejoignent le rang des pays fondateurs. Il faut attendre l'avènement de l'Europe des 12, dans le courant des années 80 – avec le Portugal, la Grèce et l'Espagne –, pour que les contours de l'actuelle Union Européenne se dessinent. Cet événement marque également l'extension des domaines de compétence du consortium à l'environnement, la technologie et la recherche. Il prépare le terrain du Traité de Maastricht, qui surviendra le 7 février 1992. L'histoire gardera ce jour comme la date de naissance de l'UE. Principal résultat de ce passage, la citoyenneté européenne est reconnue. Les domaines de coopération des pays membres – qui passent assez rapidement de 12 à 15, en 1995, puis à 25 en 2004 –, s'étendent à la sécurité et à la politique étrangère. Un autre détour marquant dans l'histoire de l'union européenne est, bien entendu, l'adoption de l'euro en tant que monnaie unique qui intervient à partir de 1999. En rejoignant l'Union Européenne, la Bulgarie et la Roumanie deviennent les benjamins de l'institution qui les accueille en 2007, portant ainsi ce qui fut l'idée d'une poignée de précurseurs à la construction de l'Europe des 27. Notons, dans ce tableau que la Turquie fait figure d'éternelle particularité. Déposant son tout premier dossier dès 1959, ce pays limitrophe de l'Europe et de l'Asie Mineure peine assez à satisfaire aux pointilleux « critères de Copenhague ». Son cas a été débattu d'année en année et l'issue finale est encore du domaine de l'inconnu.

Date de création : 25/08/2010 09:36
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Histoire union européenne
Histoire union européenne



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Nouvelle Volkswagen Phaeton Braderie 2010, braderie de Lille septembre 2010


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]