envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Informatique


Histoire d'Apple



Apple voit le jour dans un garage en Californie en 1976. L'on raconte que l'origine du nom tient du fait qu'au moment du dépôt de dossier pour sa création, Steve Wozniak et Steve Jobs, les deux compères qui l'ont créée, n'avaient pas encore de nom à lui donner. Comme ils étaient en train de manger des pommes, ils ont décidé de nommer leur
société Apple. Une autre version raconte que les deux hommes étaient fauchés, à un tel point qu'ils ne mangeaient que des pommes. Ce fruit est alors devenu l'effigie de leur société. De multiples interprétations peuvent expliquer le choix de la pomme comme nom de la société. Aussi, selon un représentant d'Apple, cette pomme en arc-en-ciel symbolise le savoir et le désir dans lequel l'on mord. Ce serait une combinaison de la connaissance avec l'espoir, l'anarchie et le désir. Le logo de l'entreprise était au début la représentation de la découverte de la gravité par Newton qui est sous un pommier et avec dans les mains, ledit fruit. En tout cas, au temps de la création de la société, ces deux personnes travaillaient encore chacun de leur côté, le premier chez Hewlett-Packard et le second chez Atari. Ils voulaient toutefois créer leur propre machine, un appareil qui révolutionnerait le monde de l'informatique de l'époque. Apple I a été le premier fruit de leur recherche. Sorti peu après la création d'Apple, il s'agissait du premier ordinateur commercialisé à destination du grand public, produit de leur invention qui disposait d'un écran et d'un clavier. La présentation au grand public se fit lors d'un événement relatif au milieu informatique qui se produit dans la partie ouest des Etats-Unis. A la place des interrupteurs que l'on utilise traditionnellement sur ce genre de machine, ils ont préféré utiliser un écran de télévision. La machine disposait même d'un port destiné à brancher les périphériques. Une carte mère servait à commander le système. Cette première machine a été vendue à plus de 500 exemplaires, un chiffre assez bon à l'époque dans la mesure où c'était le premier lancement d'un ordinateur destiné au grand public et qu'il coûtait assez cher. Avec quelques imperfections notées au passage, l'Apple I n'a pas fait long feu puisque juste deux ans après son lancement, l'on a accueilli l'Apple II qui se voulait être meilleure dans le sens de la gestion des couleurs, au niveau du son et de la mémoire vidéo. En fait, les deux génies désiraient à tout prix qu'un certain jeu, qu'ils avaient auparavant configuré, marche sur l'Apple II. De même, ils avaient annoncé un boîtier en plastique à la place de celui en bois. L'Apple II possède 4 Ko de mémoire Ram et stocke ses programmes dans des cassettes. Avec la sortie de ce nouvel ordinateur, Apple en profite pour lancer son nouveau logo, la pomme multicolore croquée en question. La diversité des couleurs sur cette pomme annonçait déjà que la société maîtrisait enfin les couleurs. Cette deuxième édition de l'Apple enregistre un succès fou qui équivaut à près de deux millions d'exemplaires d'Apple II vendus en un rien de temps. Le géant de l'informatique de l'époque, l'IBM, s'inquiète et lance un produit concurrent en 1981, le PC ou Personal Computer. La configuration de ce nouveau produit était la même que pour l'Apple II, à la différence que ce dernier ciblait tant le marché professionnel que celui particulier, alors que le PC ne visait que les professionnels. A noter que l'Apple II se perfectionnait aussi au fil du temps. En partant d'une mémoire Ram de 4 Ko, il en était arrivé à près de 48 Ko de mémoire vive. Après l'Apple II, la société sort plusieurs sortes d'ordinateurs tels que le Macintosh, Sara, Lisa et l'Apple III. Apple constitue la première société informatique qui a bien voulu investir dans la publicité et l'éducation grand public en ce qui concerne leur domaine. Les créateurs ont toujours voulu à ce que les machines ne soient pas compliquées dans l'utilisation tout en veillant à ce que le design soit soigné, notamment en cachant l'électronique à l'époque. Les ordinateurs de Apple ont encore la cote de nos jours, en l'occurrence le MacBook qui est un mini-ordinateur pouvant être classé dans un sac à main. La société a diversifié ses activités depuis sa création et lance depuis quelques années des produits pour écouter de la musique, le iPod par exemple. Il propose également une machine de poche pour s'adonner à la lecture d'ouvrages littéraires, le iPad. En outre, son innovation de cette année 2010 est l'iPhone 4 qui exprime une nouvelle génération de smartphones dans la téléphonie mobile. C'est une innovation technologique qui allie toutes les technologies développées par Apple durant toutes ses années d'existence. L'iPhone 4 réunit dans un appareil à la fois l'iPod, iPad, eBook, iPhoto, iTunes et toutes les applications que la firme a développées depuis une dizaine d'années. Steve Jobs est convaincu que l'ordinateur est la base même de la révolution numérique du 21ème siècle, d'où l'explication de la diversification des activités de la société.

Date de création : 26/08/2010 09:17
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Histoire d'Apple
Histoire d'Apple



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Nouvelle Suzuki Swift Nouvelle Seat Alhambra, Seat Alhambra 2


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Informatique (6226 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]