envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Apprendre à parler chinois



La langue chinoise intéresse de plus en plus les étrangers dans la mesure où les intérêts économiques de ce pays laissent entrevoir de grandes perspectives d'avenir. Dans cette optique d'ouverture, de nombreux étudiants passent des séjours linguistiques pour apprendre à parler chinois en Chine dans l'espoir de bénéficier d'un apprentissage rapide
et usuel de cette langue. La langue chinoise est complexe sous bien des aspects et de nombreuses années ont passé avant que les linguistes trouvent un moyen efficace de retranscrire les sons et l'orthographie de la langue parlée. Les idéogrammes qui laissaient autrefois perplexes le plus érudit des savants sont désormais couramment retranscrits grâce au Pinyin. Cet alphabet officiel destiné à illustrer les sons de la langue chinoise est officiellement adopté dans l'éducation depuis 1950. Le Pinyin est à présent l'un des instruments les plus efficaces pour apprendre les rudiments de la langue selon les méthodes pédagogiques héritées de l'Occident. Pour apprendre à parler chinois, il faut avant tout prendre connaissance des trois grands fondements du Pinyin qui sont les tons, les initiales et les finales. Quatre tons sont officiellement employés dans le mandarin. Le premier consiste en un son élevé et régulier, sans modification notable. Vient par la suite le second ton qui est marqué par un début de sonorité moyenne qui s'accentue graduellement. Le troisième son caractéristique de la langue est un ton bas pour commencer, voire très grave, qui monte peu à peu mais sans pour autant atteindre un son trop fort. Le dernier ton est haut et se transforme peu à peu en basse sonorité vers la fin. À ces quatre tons essentiels de la langue chinoise vient s'ajouter un cinquième élément qui a longtemps été sujet à polémique dans le milieu linguistique. Le ton neutre existe pourtant et se retrouve dans de nombreux noms propres comme dans certains mots courants. Cet apprentissage des différents tons est important dans la mesure où de nombreux mots se ressemblent dans leur prononciation basique. Seuls les tons permettent de différencier les mots. Il va alors sans dire qu'une mauvaise prononciation peut prêter à confusion surtout lorsque deux mots semblent parfaitement identiques. La langue chinoise à l'oral est habituellement considérée comme étant composée de syllabes. Dans l'écriture comme dans la prononciation, les linguistes se sont accordés pour considérer que la première lettre d'une syllabe donnée est une consonne. Cette consonne se retrouve dans la plupart des prononciations et est couramment appelée initiale. Le reste de la syllabe initiale est pour sa part appelée finale. Cette observation a été établie afin de faciliter l'assimilation de la langue chinoise par les Occidentaux. Une modification marquée dans la prononciation de ces consonnes est cependant notée. Le « z » par exemple est prononcé « dz » tandis que le « x » adopte une prononciation très proche du « ch » que l'on retrouve dans le son effectué pour « chien » dans la langue française. De même « zh » est proche du « dj » et le « h » du « r ». Les finales pour leur part composent le reste de la syllabe avec un nombre total de 38 finales répertoriées. Pour exemple, le « ai » est prononcé « aille », le « ie » est lu comme « yé » et le « an » tel que le mot « âne » en français. Une fois le Pinyin correctement maîtrisé, le novice se chargera de prendre connaissance des rudiments de vocabulaire. Les notions de phonétique et d'orthographe assimilés avec le Pinyin sont ici d'un grand secours pour bien différencier les mots. De nombreux manuels tels que les dictionnaires et autres livres de conversation sont destinés à l'apprentissage des notions de base comme dire bonjour, merci, demander son chemin ou commander à manger. La mémoire est ici le premier élément mis à contribution du fait de la richesse de la langue chinoise en matière de vocabulaire. Apprendre à lire, écrire ou compter seraient totalement inutile sans la connaissance parfaite du Pinyin, regroupant à la fois les notions d'alphabet et d'énumération. De nombreux logiciels sont disponibles dans les commerces et des centres sino-francophones ou sino-anglophones organisent des ateliers pour apprendre à parler chinois. Les livres et autres cd-rom présentent actuellement des cours à l'écrit dans un manuel en plus d'un cd audio à écouter. Les personnes qui préfèrent opter pour des cours interactifs peuvent télécharger des logiciels disponibles sur le net. Quelle que soit la méthode choisie, la notion de Pinyin et les pratiques courantes des prononciations est la méthode la plus efficace pour se familiariser avec le langage.

Date de création : 27/08/2010 09:45
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Apprendre à parler chinois
Apprendre à parler chinois



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Ateliers culinaires Hydrothérapie


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Emploi, Formation (2540 sites)
  Rubrique > Formation & Ecoles (946 sites)
  Rubrique > Cours par correspondance (135 sites)
  Rubrique > Cours en ligne (49 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)


[Retour au guide Aquadesign]