envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Beauté


Hydrothérapie



Dans hydrothérapie, le préfixe renvoie à l'eau. Ce terme fait bien référence à une méthode de traitement qui recourt aux vertus de l'eau. Notons que le précieux liquide est ici exploité en usage externe et sous diverses formes. L'hydrothérapie recouvre effectivement un ensemble assez vaste de pratiques curatives ou préventives, qui fait appel à l'eau proprement dite, ou à ses émanations.
En outre, les divers soins utilisent l'eau à des températures variées. Une autre précision mérite d'être apportée, quant à l'usage du terme hydrothérapie. Ce dernier s'applique, sans tenir compte de la nature de l'eau exploitée. Qu'il s'agisse d'eau courante, d'eau de source ou encore d'eau de mer, l'on parle toujours d'hydrothérapie, du moment que l'on prend en compte les vertus curatives de l'or bleu. Ces vertus ont été remarquées depuis les cultures antiques. En effet, les sources probables de l'hydrothérapie remontent à aussi loin qu'à deux décennies avant l'ère chrétienne. L'on associe souvent le nom du Grec Antonius Musa au lancement de cette thérapie. En proposant à l'empereur Auguste d'essayer des cures de bains froids, pour soulager son foie, ce personnage devient l'initiateur de l'hydrothérapie, qui fit son effet sur l'illustre patient. La thérapie par l'eau gagne ses lettres de noblesse dans la Rome antique, à partir du moment où les thermes sont à la mode. La revue des architectures de ces établissements montre quelle importance ils devaient revêtir à l'époque. Ailleurs dans le monde, l'on note un symbolisme fort lié à l'eau, dans diverses cultures, qui incite les personnes à différentes pratiques. Les Indiens d'Amérique ont fait du sauna avant l'heure, avec leur hutte de sudation. L'engouement des populations nordiques pour les bains de vapeur est une histoire vieille d'un millénaire. Les Japonais créent, autour des bains de vapeur, de vrais cercles de socialisation et de convivialité. L'eau a toujours eu une place centrale, dans la culture indienne, pour l'ablution physique et spirituelle. Le 18ème siècle relance les intérêts des Occidentaux pour l'hydrothérapie, avec des initiatives comme celle du médecin anglais Richard Russel. Sa station de thalassothérapie à Brighton fait rapidement fureur et inaugure la création de bien d'autres centres, un peu partout en Europe. En France, les soins par l'eau commencent d'abord à intéresser les riverains immédiats des grandes villes. Puis, les stations des Pyrénées seront de plus en plus prisées, dès lors que les infrastructures de transport connaissent un bel essor. Les sources thermales jouent ainsi un grand rôle dans la promotion de l'eau comme agent de guérison et de prévention. Plus tard, l'on découvrira que les eaux chaudes ne sont pas les seules à détenir des secrets de santé et que les bains, ou jets d'eau froide, avaient leur propre pouvoir. C'est ainsi que de nos jours, l'hydrothérapie se retrouve sous de nombreuses formes. La thalassothérapie exploite l'eau de mer et ses spécificités. Parmi celles-ci, il faut notamment penser à sa richesse naturelle en iode. Les eaux minérales recueillent les faveurs des adeptes de thermalisme. La balnéothérapie met le bain au centre de son approche de l'eau et de ses vertus. Dans chaque discipline, l'on assiste encore à diverses formules, selon la manière dont on recourt à cette fameuse eau. Compresses chaudes ou froides, jets d'eau, douche ou bain sont autant de formes utilisées. Mais le répertoire ne saurait exclure les inhalations et les frictions, les gargarismes et l'application de glaces. Si l'eau est plus souvent utilisée dans sa forme pure, certaines spécialités lui adjoignent des substances pour renforcer ses vertus. Combinée à l'aromathérapie, l'hydrothérapie utilise l'eau avec des extraits d'huiles essentielles. S'enrichissant des connaissances de l'herboristerie, elle recourt à de l'eau additionnée de plantes diverses. Dans tous les cas, l'hydrothérapie obéit au même principe qui consiste à stimuler les terminaisons nerveuses qui se trouvent en nombre au niveau de la peau. Selon la température de l'eau utilisée, chaude ou froide, les réactions commandées par le cerveau vont varier. Dilatation des pores, fluidité circulatoire et transpiration, dans le cas d'une stimulation chaude. Rétrécissement des vaisseaux qui appelle une irrigation de sang chaud, influant sur les zones proches, dans le cas d'une application d'eau froide. Les indications thérapeutiques faisant appel aux vertus de l'eau sont nombreuses, depuis les symptômes de dermatologie jusqu'aux troubles articulaires. Maux de dos, douleurs musculaires et varices réagissent assez favorablement à une hydrothérapie. La France compte parmi les pays les plus privilégiés, en terme de centres de soin par l'eau. Rien que le thermalisme recense une centaine de stations.

Date de création : 27/08/2010 09:48
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Hydrothérapie
Hydrothérapie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Apprendre à parler chinois Ampoule incandescente remplacé par l'ampoule fluocompactes


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Beauté (3791 sites)
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Bien-Etre (245 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)
  Rubrique > Remise en forme (20 sites)


[Retour au guide Aquadesign]