envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Auto / Moto


Histoire de l'alcootest, alcootest électronique, alcootest chimique



Inventé par le docteur américain Robert Borkenstein, en 1958, l'alcootest, également nommé éthylomètre ou éthylotest, est un instrument permettant de mesurer le taux d'alcoolémie dans le sang d'une personne. On vérifie via l'exhalation. Il existe plusieurs types d'alcootests, mais seuls deux d'entre eux sont légalement acceptés, à savoir l'alcootest chimique ou « breathlyzer » et l'alcootest
électronique. Les policiers sont les principaux utilisateurs de l'alcootest, lors des contrôles routiers. Avant d'entrer dans le fonctionnement de l'alcootest, il est d'abord utile de connaître la relation qui existe entre l'alcool que l'on absorbe et l'air que l'on expire. Lorsqu'une personne consomme de l'alcool, celui-ci s'achemine d'abord vers son estomac pour atteindre ensuite le foie et le petit intestin. Environ 90 % du volume absorbé sont métabolisés à ces niveaux et les 10% restants s'acheminent vers le coeur et les poumons. A ce niveau, une certaine quantité passe dans les vaisseaux sanguins et arrive aux alvéoles. Ceci explique pourquoi les policiers demandent aux conducteurs de souffler relativement longtemps dans le ballon pour faire sortir cet air alvéolaire. L'alcootest chimique, à usage unique, se compose généralement d'un ballon en plastique, d'un tube contenant du dichromate de potassium et d'une embouchure stérilisée sur laquelle souffler. Le test se passe par processus d'oxydoréduction. Si la personne a consommé de l'alcool, le dichromate va oxyder l'éthanol qui sort de son haleine. La couleur de la solution va alors changer du jaune orangé au bleu vert. Il faut noter que si la personne a absorbé une quantité d'alcool supérieure à celle autorisée par la loi, la couleur verte dépassera le trait limite. L'alcootest chimique présente aujourd'hui un grand inconvénient. Le processus de fermentation dans l'organisme peut faire hausser le taux d'éthanol, même sans prise d'alcool. C'est pourquoi un autre type de test a été inventé, à savoir l'alcootest électronique. L'on peut distinguer deux types d'éthylotests électroniques, qui sont le modèle portatif et le modèle statique ou borne, généralement fixé dans les lieux publics. La mesure du taux d'éthanol se fait par l'intermédiaire d'un capteur électrochimique. Comme pour l'alcootest chimique, le conducteur doit souffler sur l'embout. Le résultat s'affiche sur un écran digital.

Date de création : 31/03/2011 08:50
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Histoire de l'alcootest, alcootest électronique, alcootest chimique
Histoire de l'alcootest, alcootest électronique, alcootest chimique


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Nouveau Nissan Murano



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Installer un éclairage extérieur à détecteur de mouvement Mastretta MXT


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Auto / Moto (3922 sites)
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Alcoolisme et toxicomanies (66 sites)
  Rubrique > Réservation de tickets (43 sites)


[Retour au guide Aquadesign]