envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Astrologie


Le Bouddhisme, un système oriental de pensée et d’action



Né en inde au VIe siècle av. J-C, Le Bouddhisme comme l'Hindouisme, est considéré comme une philosophie plus qu'une religion. Le chef spirituel Bouddha vécut au Ve siècle av. J-C. Ses dates de naissance et de décès ne sont pas exactement connues, on sait qu'il a vécu environ 80 ans, ce qui est
énorme pour l'époque. Il est né dans la caste des nobles-guerriers. Sa vie est riche en légendes de toutes sortes (miracles, apparitions). Le monde hindouiste est à l'époque agité par des dissensions. Le bouddhisme s'en est fortement imprégné tout en changeant certains concepts. 3 principes essentiels le régissent : le Bouddha, le Dharma (doctrine), le Sangha (ordre des fidèles). Le Bouddha n'est pas un Dieu, ni son messager. Ses préceptes sont basés sur la compréhension de l'esprit humain. À l'origine, le Bouddhisme nie la création du monde par un Dieu ou des Dieux. Les idées fondatrices sont au nombre de quatre : - toute vie implique la souffrance – cette souffrance repose sur le désir et les attachements – ne plus souffrir est possible – le chemin pour y arriver est « la voie médiane ». Pour les Bouddhistes, rien n'a d'existence indépendante et réelle : tout est interdépendance. C'est la théorie du « non-soi ». Tout est également changeant, rien n'est figé, c'est « l'impermanence ». La souffrance naît de l'impermanence des choses et de l'interdépendance. L'être humain n'est rien d'autre qu'une assimilation de forme, sensations, perceptions, idées et conscience et n'est pas d'origine divine. Tout est ensemble de causes et de conséquences. Les trois racines du mal sont l'avidité, la colère ou la haine, l'indifférence ou l'illusion. La solution pour atteindre le Nirvâna est donc de supprimer le désir ou l'envie qui engendrent la souffrance, le désir non perçu procurant la tristesse, la frustration, la colère. Le Karma (actions) doit faire parvenir le fidèle à une renaissance dans un monde dépourvu des principes du mal sans qu'il s'agisse de réincarnation d'une âme immortelle. Le Nirvâna n'est donc rien de moins que la délivrance ou libération de la souffrance. Les huit préceptes « justes » sont : compréhension, pensée, parole, action, mode de vie, effort, attention, concentration. Les actions doivent être exemptes d'avidité, de haine et de confusion mais au contraire motivées par la générosité, l'amour, la compassion et la compréhension. Une prise de conscience de nos états d'esprit permet d'avoir de bonnes actions. Actuellement le chef spirituel du Bouddhisme est le 14me Dalaï Lama du Tibet, prix Nobel de la paix, qui est malheureusement exilé, comme chacun sait.

Date de création : 19/05/2006 17:11
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le Bouddhisme
Le Bouddhisme


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Actualité Immobilier : La vente aux anglais



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Kingkester: la référence de la musique africaine! Qui était Madame Soleil ? une célèbre astrologue bien sur


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Astrologie (1031 sites)
  Rubrique > Religion (42 sites)
  Rubrique > Bouddhisme hindouisme (37 sites)


[Retour au guide Aquadesign]