envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Ville de Bordeaux, une histoire franco-anglaise sur les pas d’Aliénor



Dès le VIe siècle av. J-C, des constructions sont érigées sur le Puy Paulin à l'embouchure de la Garonne. Les Celtes prennent possession des lieux et c'est au IIIe siècle av. J-C que se développe Burdigala dominée par les Romains. Jules César au 1er siècle av. J-C nommera la région « Aquitaine ». Le vin commence à être produit à
partir d'un cépage d'Albanie, la « biturica ». Un port intérieur est construit et Burdigala s'accroît (forum, amphithéâtre, temple, thermes, maisons...). Aux alentours de 330, le christianisme se répand et l'église Saint-Etienne est construite. Les Wisigoths pénètrent dans la ville en 414 et deviennent propriétaires du Sud-Ouest de la Gaule mais Clovis, converti au catholicisme, libère Burdigala en 507. L'Aquitaine devient un vaste territoire sous Charlemagne, qui va du Rhône à l'Atlantique. Après une invasion viking de courte durée, la région est divisée en deux duchés : la Gascogne et l'Aquitaine qui seront rassemblés en 1032. L'Eglise fait de Bordeaux son diocèse. L'importance de la ville devient stratégique lors du mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec le futur Louis VII en 1137 dans la cathédrale Saint-André. Ils deviendront souverains français. Mais en 1151, Aliénor rencontre Henri Plantagenêt, fils du comte d'Anjou. Les époux royaux français se séparent. Quelques mois après, elle épouse Henri Plantagenêt, leurs duchés sont réunis et forment une terrible menace : Aquitaine, Anjou, Maine, Normandie...Contre Louis VII. En 1154, Henri Plantagenêt devient Henri II d'Angleterre ce qui n'arrange pas les affaires de la France. Après les deux enfants issus de son mariage avec Louis VII, Aliénor a 8 enfants d'Henri II d'Angleterre dont le célèbre Richard Coeur de lion à qui succèdera son autre fils Jean sans terres. Cette période a été une source de conflits permanents entre la France et l'Angleterre. En 1340, le roi d'Angleterre Edouard III se proclame roi de France (petits-fils de Philippe le Bel). C'est le début de la guerre de cent ans. La peste de 1348 décime le tiers de la population. En 1355, le fils d'Edouard III surnommé « le Prince noir » remporte de nombreuses régions et deviendra Prince d'Aquitaine. Henri V d'Angleterre, suite à la victoire anglaise d'Azincourt, reprend la couronne de France au détriment du futur Charles VII. Ce dernier tente une offensive à Bordeaux en 1438, ses troupes détruisent tout sur leur passage mais en 1442, les Bordelais se défendent vaillamment : ils capitulent cependant le 12 juin 1451. La période suivante sera faste et expansive. Commerce, institutions, arts sont florissants. Le XVIIe siècle sera plus noir avec des épidémies, des disettes et la guerre de Trente ans (1618 à 1648). Bordeaux se révolte et les frondes se multiplient pour protéger Condé de Mazarin. Le calme revient au XVIIIe. L'administration est renforcée et le port prend toute son importance avec l'exportation des grands vins et le trafic vers les colonies (dont la traite des esclaves). Le commerce s'internationalise, l'industrie se développe, des travaux d'urbanisme sont entrepris. La prise de la Bastille est superbement fêtée à Bordeaux. Le 16 avril 1790 est créé le berceau des Girondins qui aura une énorme importance dans la révolution ce qui attirera la foudre de Robespierre sous la terreur. Bordeaux connaît la récession et encourage le coup d'état du 18 brumaire qui mène Napoléon au pouvoir mais la guerre d'Espagne n'est guère populaire et en 1814 la ville prend le parti royaliste en se ralliant aux Bourbons. En 1830, nouveau revirement, Bordeaux se révolte contre Charles X. Pourtant le pont de Pierre est construit en 1822, reliant les deux rives de la Garonne ainsi que l'entrepôt des douanes, le nouvel hôpital Saint-André. L'artisanat (ferronnerie, vitrail) se développe. En 1848, la nouvelle révolution est mal accueillie et les Bordelais changent encore de camp en se ralliant à Louis-Napoléon Bonaparte. En 1870, les Bordelais redeviennent républicains. 1914 fait de Bordeaux la capitale provisoire de la France. Le port est une base de ravitaillement incontournable. Après la guerre, l'industrie s'oriente vers l'aéronautique et le port prend une dimension mondiale. En 1941, la base sous-marine est construite, un élément du « mur de l'Atlantique ». Bordeaux est libérée le 28 août 1944. Après guerre, Bordeaux se modernise. L'aéronautique décolle avec l'arrivée de Marcel Dassault. Enfin, en parlant de Bordeaux, on ne peut pas bien sûr oublier son vignoble, l'un des meilleurs du monde, vieux de 2000 ans. Des visites sont régulièrement organisées pendant lesquelles vous apprendrez tout sur les cépages, les récoltes, les crus (à consommer avec modération), les 57 appellations d'origine contrôlées, les 5000 châteaux... Et n'oubliez pas qu'à quelques kilomètres, les plages de l'Atlantique n'attendent que vous !

Date de création : 28/06/2006 10:47
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les castings et les auditions pour femmes, hommes, enfants.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Les vaccins et l'emploi du mot virus par Jenner Edward Laurent Voulzy revient avec "La septième vague"


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Arts (589 sites)
  Rubrique > Gites Aquitaine (386 sites)
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Office de Tourisme (223 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Tour-opérateurs (109 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Port en France (19 sites)
  Rubrique > Hotel Bordeaux (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]