envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Le Général Juin Alphonse, devenu Maréchal de France



Fils de Gendarme, Alphonse Juin, est né le 16 décembre 1888, en Algérie à Bône. Il décédera le 27 janvier 1967 à Paris, il avait 78 ans, et plus précisément à l'Hôpital Militaire du Val de Grace. Il est inhumé aux Invalides.
Alphonse Juin fera ses études secondaires en Algérie, dans des lycées à Alger puis à Constantine, avant de rentrer à l'Ecole de Saint-Cyr, en 1910, d'où il sortira comme major de sa promotion, qui était la promotion "Fez", Alphonse Juin, faisait partie de la même promotion que Charles de Gaulle. Il sort de cette école avec le grade de Sous-Lieutenant en octobre 1912. Puis il sera affecté au Maroc ou il restera pendant 2 ans. Puis éclata la Première Guerre Mondiale en 1914, Alphonse Juin, rentre en France avec ces "tabors" qui sont aussi appelés des "goumiers" marocains, ou il combat avec ses hommes, c'est en 1915, qu'il sera blessé en Champagne-Ardenne et perdra l'usage de son bras droit. Alphonse Juin repartira en convalescence au Maroc, où en 1916 il prendra le commandement d'une compagnie de mitrailleuses du 1er régiment de tirailleurs marocains. C'est en 1918, qu'il sera affecté à l'Etat-Major de la 153° Division d'Infanterie d'où il sera détaché pour aller à la Mission Militaire Française près de l'armée américaine. La première guerre de 1914-1918, se termina, Alphonse Juin, enseigna pendant une année à l'École de Guerre, puis repartit au Maroc, ou il engagea des actions pour arriver à la pacification du Maroc, dans les années 1920. Ce qui le mena d'être nommé Chef de Bataillon "à titre exceptionnel". Il gravira très vite les autres grades de Lieutenant-Colonel et Colonel. Il sera réaffecté à l'Ecole de Guerre ou il enseignera des cours de tactique générale. Alphonse Juin sera nommé Général de l'armée d'Afrique en 1938, puis nommé Général de Brigade. Arrive la guerre 1939-1945, c'est la mobilisation et Alphonse Juin prend le commandement de la 15e Division d'Infanterie Motorisée (15° DIM), cette unité sera encerclée à Lille, le Général Juin est fait prisonnier et envoyé à la forteresse de Königstein (Allemagne), il sera libéré en 1941, sur la demande du Gouvernement de Vichy. Il repartira en Afrique du Nord ou il prendra le poste de commandant en chef des forces d'Afrique du Nord en remplacement du Général Weygand. Après arriva la période entre 1941, et 1942, qui reste une période trouble, dans la vie de ce Général, car on dit que Juin aurait "collaboré" avec le Maréchal allemand Göring, en Tunisie, alors que le Général Juin l'a démenti plus tard dans ses mémoires....Vrai ou Faux ? Toujours qu'en 1942, le Général Juin s'est rallié à l'Armée Américaine, il prit à ce moment, le commandement du contingent français, qui stoppa la force de l'Axe en Tunisie, et contribua à l'anéantissement de l'Afrikacorps du Général allemand Rommel. Le Général Juin, fut rappelé par le Général de Gaulle qui lui fit prendre le commandement du corps expéditionnaire français en Italie, ou avec les alliés, les troupes de Juin prirent le Belvédère de Cassino, puis en 1944, vainquirent à Garigliano, ce qui ouvrit du coup, la route de Rome et de Sienne aux alliés. Les troupes du Maréchal Juin, participeront , mais sans lui, au débarquement de Provence, elles étaient placées sous les ordres du Général de Tassigny. De 1944 à 1947, il devint Chef d'Etat-Major de la Défense Nationale, de 1947 à 1951, il sera résident général au Maroc ou il s'opposera au Sultan et au parti nationaliste, de 1951 à 1956, Juin sera inspecteur général des forces armées et aura le commandement interallié des forces terrestres du secteur Centre-Europe de l'OTAN, le commandant suprême étant le général américain Eisenhower qui devint par la suite trente-quatrième président des États-Unis. C'est le 14 juillet 1952, qui sera élevé à la distinction de Maréchal de France. Il sera ensuite hostile, à son camarade de promo le Général de Gaulle, qu'il était le seul Général français à tutoyer, il n'était pas d'accord avec lui quant à sa Politique au niveau de l'indépendance de l'Algérie, mais Juin ne soutiendra aucunement le putsch de 1961, des généraux, qui avaient pris le pouvoir à Alger, et qui étaient les généraux, Challe, Zeller, Jouhaud et Salan et quelques colonels. Puis en 1962, Il fut écarté de toute les fonctions militaires. On le sait beaucoup moins, mais le Maréchal Juin était académicien, il avait été élu à l'Académie française le 20 novembre 1952, il succédait au fauteuil de Jean Tharaud. Le Maréchal Juin était titulaire de la Croix de guerre 1914-1918, de la Médaille Militaire, et était Grand'Croix de la Légion d'honneur. Le Maréchal Juin a aussi écrit des livres, Le Maghreb en feu, L'Europe en question en collaboration avec Massis, Mémoires en 2 volumes (Tome1) Alger, Tunis, Rome - (Tome 2) Libération de la France, Avènement de la IVè République 1944-1947, Maroc 1947-1951, Alliance atlantique 1951-1958. Je suis soldat, La Campagne d'Italie, C'étaient nos frères, La France en Algérie en collaboration avec Narun, La Brigade Marocaine à la Bataille de la Marne

Date de création : 15/07/2006 18:44
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Général Juin Alphonse,
Général Juin Alphonse,


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Zinedine Yazid Zidane, notre Zizou national



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 14/07/2007 à 22:52:07, Arthur a écrit :

Bonne rédaction pour cet article sur le Maréchal Juin. Félicitations à votre site



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Faites l’amour, même si vous n’en avez pas envie ! L’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Musées et mémoriaux (15 sites)
  Rubrique > Histoire militaire (10 sites)
  Rubrique > Histoire contemporaine (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]