envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Douai : 62 cloches sonnent sur les pas des géants de Gayant



Douai est une commune française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais. Douai mérite le détour pour les amoureux d'histoire. Des
fouilles archéologiques prouvent que Douai était une forteresse gallo-romaine au IVe siècle qui réunissait deux villages situés des deux côtés de la rivière Scarpe. Le village, nommé « Duacom », devient la propriété des comtes de Flandre en 930 à la chute de l'empire carolingien. La Scarpe devient navigable en reliant la ville à la Flandre. On construit à Douai de nombreux moulins ainsi que des tours et des enceintes. Un nouveau quartier apparaît, le Douayeul (Petite Place actuelle) et comporte des brasseries, tavernes et des terres céréalières. Un autre quartier se développe, plus marchand : le Castel-Bourgeois. Au Moyen Âge, la ville se spécialise dans le textile et la culture de céréales (la draperie douaisienne est connue dans toute l'Europe). Douai s'enrichit grâce à son port navigable qui mène à l'Escaut et à la mer du Nord. La ville est dirigée par des échevins nommés pour 13 mois et représentants de la population. Ce conseil ou « Magistrat » siège dans la « halle », actuel Hôtel de Ville. Le Magistrat obtient une charte communale en 1188 qui lui permet de rendre la justice, de légiférer, de défendre la ville. Ce système restera en oeuvre jusqu'à la Révolution. Le centre de la ville est une cité médiévale avec des rues étroites et des maisons basses à pans de bois, en torchis et à pignons pointus. Le grès, la pierre blanche et la brique se généralisent et les toits en tuiles rouges se répandent. La Renaissance voit s'ériger des hôtels particuliers dans le style baroque flamand (hôtel de la Tramerie). Au XVIe siècle, Charles Quint, héritier des ducs de Bourgogne, reçoit le comté de Flandre. Il s'oppose à la Réforme menée par Luther et les échevins proposent la création d'une université catholique qui sera créée par le fils de l'empereur, Philippe II roi d'Espagne ; elle est inaugurée en 1562. Douai devient une forteresse catholique dont l'université attire des étudiants venus des Pays-Bas et d'Angleterre. À la mort de Philippe IV d'Espagne, Louis XIV envahit la Flandre en 1667. Le traité d'Aix-la-Chapelle en 1668 rattache désormais Douai au royaume de France. Douai est fortifiée par Vauban, l'arsenal et la fonderie de canons sont créés. Le Parlement de Flandre, cour de justice, s'installe en 1716. la Révolution transforme l'ordre établi par les échevins et le remplace par des élections de députés. Les biens de l'Eglise sont confisqués et l'Université catholique est supprimée en 1793. Douai reste ville judiciaire et la Cour d'Appel prend la place du Parlement de Flandre en 1804. Le second Empire développe la ville avec une voie ferrée Paris-Lille inaugurée en 1846 qui fait de Douai un noeud ferroviaire important. La ville exploite le charbon dans les communes avoisinantes, elle s'industrialise. En 1887, l'université est transférée à Lille et les fortifications sont démantelées en 1891. L'urbanisation change la ville qui prend le visage d'une ville industrielle sans oublier ses fonctions militaires avec la fonderie de canons, l'arsenal et les régiments. Les deux conflits mondiaux marquent la ville qui doit se reconstruire. Douai devient capitale du bassin minier. Avec la fermeture des mines dans les années 1980, la ville récupère des terrains pour en faire des espaces verts, une réserve naturelle à Flers-Escrebieux ou des centres tertiaires. L'université reprend sa place avec la Faculté de Droit et l'université d'Artois en 1996. La Cour d'appel siège toujours à Douai dans l'Hôtel d'Aoust. Au plan culturel, la ville développe les structures (cinémas, bowling, Gayant Expo...). Une visite touristique à Douai s'impose pour admirer son beffroi du XIVe et XVe siècle, qui servait de tour de guet, et qui dispose du plus important carillon d'Europe avec 62 cloches. Il est classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO ainsi que les géants de Gayant. Les fêtes de Gayant se déroulent en juillet et font sortir de leur cachette M. et Mme Gayant et leurs trois enfants. Ces géants dont le père mesure 8,50 m sont accompagnés de processions, de musiciens et d'artistes de rue. M. Gayant (« géant » en patois picard) apparaît en 1530 en l'honneur de St-Maurand, patron de Douai. Il est fabriqué par la corporation des manneliers (fabricants de paniers en osier). Les géants furent interdits en 1770 par l'évêque d'Arras car la procession commémorait la victoire de Douai sur les Français en 1479... Qu'à cela ne tienne, une autre fête fut organisée pour célébrer l'inverse, l'anniversaire de l'entrée des Français à Douai en 1667 mais la famille profane Gayant y fut interdite. Elle réapparaît plus tard au grand bonheur des Douaisiens prêts à faire la fête. Sont aussi à visiter l'Hôtel de ville du XVe siècle, l'Evêché, l'ancienne cathédrale gothique, la basilique Notre Dame, l'Eglise Saint-Denis, le musée de la Chartreuse et pourquoi pas la Brasserie de Gayant !

Date de création : 19/07/2006 11:34
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Partez en croisière sur le Nil



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Marco Polo : le célèbre commerçant et aventurier vénitien ! L'invention de la monnaie.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Hotel Douai (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]