envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Livres


Samuel Beckett



Né en 1906, Samuel Beckett est issu de la culture irlandaise mais restera une grande partie de sa vie sur les terres françaises. Il exerce tout d'abord en tant que professeur dans son Pays natal puis se consacre à l'écriture en venant s'installer à Paris dans les années 1920, il y rencontrera
James Joyce avec qui il se liera d'amitié. Samuel Beckett sort ses premières nouvelles alors qu'il n'a que 28 ans, elles s'intitulent « More Pricks than Kicks », elles ne paraîtront que dans les librairies londoniennes, elles ne seront pas traduites en français tout comme son tout premier roman, « Murphy ». Après la seconde guerre, la plupart de ses oeuvres sont rédigées en français et il sort de l'ombre, avec la pièce de théâtre « En attendant Godot ». En effet, après avoir été refusée par une trentaine de théâtres, la pièce est enfin représentée à Paris en 1953, près de quatre ans après sa création. Pourtant, après son succès, Samuel Beckett se fait une place modeste dans la littérature, c'est sans éloge et sans célébration qu'il se fraya une place des plus prestigieuses dans la littérature. Au début des années 50, Samuel Beckett se lance dans une oeuvre qui va le faire littéralement sortir des normes littéraires de l'époque, Beckett va au-delà de l'absurde, il affronte le néant, la stupidité, l'absence de la pensée, c'est le silence qui imprègne son oeuvre « Molloy » publiée en 1951. Il dira même: « J'ai conçu Molloy et la suite le jour où j'ai pris conscience de ma stupidité ». Pour lui, l'espoir de l'homme contemporain n'est plus, il est inaccessible à ses personnages autant qu'à lui. Dans les livres « Molloy », « Malone meurt » et « l'Innommable », les personnages peinent à s'exprimer, les idées, les discours ne viennent pas, ils sont prisonniers du néant et condamnés au silence, ils sont dépourvus de la moindre originalité dans leur personnalité, se qui les rend si différents tout compte fait, aux yeux des lecteurs. Après avoir traversé cette philosophie du néant, Samuel Beckett va se taire pendant quelques temps, il n'écrit plus et les nouvelles, qu'il écrira par la suite seront de plus en plus courtes, il y aura en 1960 « Comment c'est » et « le Dépeupleur » en 1971. En ce qui concerne le théâtre, Samuel Beckett flirte de plus en plus avec l'absurde, les personnages qu'il crée sont handicapés ou sont touchés par une infirmité (« Fin de partie » en 1957)qui réduit leurs activités aussi bien physiques que motrices. « En attendant Godot » reflète parfaitement le côté loufoque des personnages de Beckett, leurs réflexions sont parfois idiotes, et leurs conversations n'ont ni queue ni tête, il sont en quête de spiritualité et « Godot » prend la place du Dieu. Avec « En attendant Godot », Samuel Beckett écrira deux autres pièces pour lesquelles il sera reconnu dans le monde entier. Il y aura tout d'abord « La Dernière Bande » en 1960, qui met en scène un homme écoutant le récit de sa propre vie durant les trente années qui ont précédé, sans rien y comprendre pour autant, puis « Oh les beaux jours », en 1963, qui met en scène une femme enterrée jusqu'à la taille et qui, en s'adressant à son mari, répète sans cesse « Oh les beaux jours ». L'ensemble de ses créations lui vaudront un prix Nobel de littérature en 1969 et aujourd'hui, ses pièces sont enseignées dans le monde entier.

Date de création : 20/07/2006 09:06
Contributions de Anastasia
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Samuel Beckett
Samuel Beckett


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Somme rapportée à l'état par les radars en 2005



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Quand les serpents nous sauvent Le brumisateur à réaliser soi-même, pendant la canicule


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Livre étranger (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]