envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Emploi, Formation


Le Congé Parental d’Education ou CPE



Du congé de maternité, du congé de maternité...voilà des termes récurrents dans le milieu professionnel à l'occasion d'une naissance ! Cependant, savez-vous que le congé parental d'éducation lui aussi fait partie des droits du salarié, quelque soit l'effectif de l'Entreprise dans laquelle vous exercez ? Oui, vous travaillez
depuis au moins un an et à la naissance (jusqu'au troisième anniversaire de votre enfant) ou de l'adoption (d'un enfant de moins de 16 ans), vous avez droit au congé parental d'éducation. Il faut savoir que, la demande de congé parental d'éducation doit être soit remise en main propre contre décharge à l'employeur, soit envoyée par Lettre Recommandée avec Accusé de Réception, indiquant le point de départ et la durée de congé souhaitée. L'envoi de la demande de congé parental d'éducation représente leur moyen prouvant la transmission de l'information à votre employeur, mais, ne constitue pas une condition de validité du congé parental d'éducation. Dans le cas où, le congé est pris à la suite d'un congé de maternité (ou d'adoption), la demande doit être envoyée au mois un mois avant son terme. Dans les autres cas, c'est deux mois avant le début du congé. Mais quel est son processus ? En fait, il faut savoir que, le congé parental d'éducation peut être pris sous diverses formes : il existe le cas où, le salarié ne travaille qu'à temps partiel (entre 16 et 32 heures par semaine) pendant la même période ; soit il suit une formation professionnelle non rémunérée et bénéficie ainsi de la couverture du risque «accident de Travail», ou encore, il a la possibilité de cesser son activité pendant une durée se limitant à 3 années (en cas de naissance ou d'adoption d'un enfant de moins de 3 ans) et d'un an en cas d'adoption d'un enfant âgé de 3 à 16 ans. Dans la mesure où une seconde naissance survient pendant le congé parental d'éducation, s'il arrive que la salariée exprime le souhait de prolonger son congé, alors, le point de départ de ce deuxième congé parental d'éducation doit être calculé à partir de la fin de celui prévu. A noter que, le congé parental d'éducation peut être prolongé d'un an lorsqu'un cas de maladie, de handicap ou d'accident grave se produit chez l'enfant. Dans ce cas, un mois avant le terme prévu, le salarié peut demander la prolongation du congé par lettre avec accusé de réception. Il faut savoir que, le salarié en congé ne perçoit pas de salaire, mais, la convention collective peut prévoir le versement d'une allocation : c'est l'allocation parentale d'éducation ou complément de libre choix d'activité, versé par la CAF. Ce qui lui permet de financer son congé au moyen du compte épargne temps et donne droit aux prestations de l'assurance maternité et de l'assurance maladie.

Date de création : 24/07/2006 17:35
Contributions de Dede
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Congé Parental d’Education
Congé Parental d’Education


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le recrutement dans l' hotellerie et la restauration



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le stade de France : bien plus qu’un simple stade de foot ! Réchauffement climatique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Droit du travail (38 sites)
  Rubrique > Aide juridique (30 sites)


[Retour au guide Aquadesign]